Bougnoule, youpin, négro… les origines des insultes racistes décryptés

Avec Maudit mots (Tohubohu éditions), la linguiste a mené l’enquête. Sérieusement. Avec sa curiosité en guise de lampe-torche, elle est partie explorer la forêt dangereuse des insultes racistes.

racisme-_sans-education

Elle nous éclaire sur les racines du mal, qu’elle exhume avec précaution pour mieux les porter à notre connaissance. « Je m’intéresse aux mots et à ce qu’il y a derrière. Les mots sont le miroir de notre société. Ils apparaissent dans un certain contexte » dit-elle. Son champ exploratoire concerne les mots  outrageants et humiliants, les mots qui blessent, les mots qui tuent.

Voici donc quelques insultes et leurs origines dévoilées.

L’auteure a pris soin, pour chacun de ces mots, de l’illustrer avec des extraits d’ouvrage où l’on trouve les « mots maudits ». Les exemples empruntés relèvent de textes signés parmi les écrivains les plus fameux de la langue française : Maupassant, Cendrars, Céline,  Pérec etc. Marie Treps compartimente ses chapitres avec un catalogue d’insultes adressées aux Allemands, aux Arabes, aux Asiatiques etc.
Nous ne donnons ci-dessous, en guise d’amuse-bouches,  que quelques précisions sommaires.

Bamboula

Terme culturel africain devenu appellation raciste à l’égard des personnes noires, des Africains en particulier. Ka-mombulon, kam-bumbulu, « tambour », emprunté aux langues sarar et bola, parlées en Guinée portugaise, est introduit par

Michel Jajolet La Courbe, de la Compagnie du Sénégal, dans Premier voyage fait par le sieur La Courbe a la coste d’Afrique en 1685. (…) Entre 1914 et 1918, par l’intermédiaire de l’argot militaire des tirailleurs algériens, bamboula en vient à désigner une fête exubérante, notamment dans l’expression faire la bamboula. Il désigne dans un même temps un tirailleur sénégalais

Boucaque

Terme injurieux raciste, récemment apparu. Il est notamment utilisé dans le sud de la France à l’encontre de personnes dont la peau est sombre. Ce mot-valise, association de bougnoul, mot raciste appliqué aux Arabes, et de macaque, mot raciste appliqué aux Noirs, surgit à la fin des années 1990. (…) Toute référence raciale ou culturelle particulière étant gommée, boucaque est une sorte de terme générique, une injure raciste passe-partout.

Youpin, youpine

Désignations injurieuses et racistes appliquées aux personnes juives. C’est dans le Tam Tam, revue créée en 1867 par le caricaturiste Alfred Le Petit, que youpin apparaît en 1878. ainsi vouée d’emblée à un usage dépréciatif, il a été créé par déformation de l’hébreu yëhûdî « Juif », selon certains, de youdi ou de youtre, selon d’autres. Et au moyen du suffixe argotique – pin, que l’on retrouve également dans Auverpin, désignation péjorative de l’Auvergnat.

Lire la suite sur TV5

Trois cellules, consoles de jeux… les conditions de détention « douillettes » du terroriste Anders Breivik

La Norvège condamnée pour traitement « inhumain » d’Anders Breivik tente de casser sa condamnation, en vantant les bonnes conditions de détention du tueur.

Anders Behring Breivik attentat massacre utoya

« Un prisonnier VIP« , c’est ainsi que le procureur général Fredrik Sejersted qualifie Anders Behring Breivik, à l’avant-dernier jour de l’examen de l’appel interjeté par l’État norvégien. Le pays avait été condamné l’an dernier pour traitement  « inhumain » du tueur néonazi.

Anders Behring Breivik, extrémiste de droite de 37 ans avait tué 69 adolescents présents à un camp d’été de la Jeunesse travailliste en juillet 2011. Il s’était déguisé en policier et avait traqué pendant plus d’une heures les participants piégés sur l’île dUtoya. Un peu plus tôt, Breivik avait tué huit autres personne en faisant exploser une bombe près du siège du gouvernement à Oslo.

Condamné en août 2012, il purge une peine de 21 ans de prison susceptible d’être prolongée tant qu’il restera considéré comme dangereux. Il y a un an, la décision du tribunal d’Oslo avait choqué les proches des victimes, en donnant raison à Anders Breivik, qui se plaignait de son traitement carcéral. Il le jugeait contraire à l’article 3 de la Convention européenne des droits de l’Homme interdisant tout traitement « inhumain » et « dégradant ».

L’extrémiste se plaint dans sa déposition des fouilles corporelles intégrales et du recours fréquent aux menottes. Le prisonnier dit souffrir de son isolement, qui selon lui contribue à le radicaliser encore plus. Ce que l’État conteste. « Il n’existe aucun autre prisonnier qui puisse discuter et jouer à des jeux avec le personnel pénitentiaire deux heures par jour », a souligné M.Sejersted.

Trois cellules, des téléviseurs et des consoles de jeux

Le procureur va même plus loin. « Ses conditions de détention sont meilleures que celles d’autres prisonniers« , les qualifiant même de « douillettes ». Anders Breivik dispose de trois cellules de plus de 10m2 chacune, certaines avec vue sur la nature. Il profite également de téléviseurs avec des consoles de jeux Xbox et Playstation, et de plusieurs appareils de musculation.

Dans son argumentaire, le procureur affirme que Breivik reste très préoccupé par son projet idéologique. « Il se perçoit comme le jeune Adolf Hitler emprisonné au début des années 30. Il compte sortir à un moment donné et devenir le Führer« .

RTL

Joël, condamné à 3 mois de prison pour menace de mort avec arme et injures raciales

je-vais-te-buter-vous-nous-emmerdez-vous-les-turcs-et-les-arabes

Poursuivi pour menace de mort, port d’arme non autorisé et injures raciales, Joël, 74 ans, était absent à l’audience ce jeudi 5 janvier 2017 et non représenté par un avocat. Les faits trouvent leur origine à Deauville dans le cadre des 18ème puces de Deauville qui se sont déroulées à l’hippodrome de la Touques du 5 au 7 mai 2016.

Le dimanche 7 mai 2016, dernier jour du salon, une exposante prévient le commissariat de police de Deauville qu’un des participants menace un de ses confrères d’un révolver et d’une batte de baseball. Interpellé par les fonctionnaires alors qu’il a rejoint son camping-car stationné à proximité, l’homme ne cherchera pas à dissimuler ses armes « des objets qui [lui] permettent de sécuriser [son] cadre de vie ».

Dès lors, les enquêteurs apprendront que depuis trois jours, l’antiquaire mène la vie dure à l’ensemble des exposants par un comportement pour le moins désagréable :

« Il cassait les pieds de tout le monde, il faisait fuir les clients potentiels… », sans préjudice de réflexions sexistes.

Désagréable avec tous, le septuagénaire semble vouer une véritable haine à l’encontre de son voisin de stand, Abdurrahman K. décrit par tous comme étant quelqu’un de souriant, calme et sympathique.

Des qualités auxquelles le prévenu, qui ne cache pas son aversion pour les étrangers n’est pas très sensible. Depuis le premier jour, ce dernier déverse à l’envi un torrent de propos racistes à l’encontre du commerçant turc « Vous nous em… vous les Turcs et les Arabes ! Rentrez dans votre pays… » Devant les policiers qui l’ont alors entendu, il niera avoir proféré des insultes, ajoutant que « de toute façon, il n’y avait personne pour entendre ».

Dimanche, après qu’Abdurrahman poussé à bout a fini par lui lancer « Ta gu…. », Joël s’est précipité dans son camping-car pour en revenir armé d’un « bâton » et d’un « flingue » chargé de cartouche à blanc ou au poivre, en criant « Je vais te buter ! ».

Le commerçant dont le casier judiciaire compte trois condamnations a écopé de 3 mois de prison ferme. Il devra verser 1.200 € à sa victime et payer une amende de 200 € pour insultes raciales.

Le Pays d’Auge

Des néonazis sont recrutés jusqu’au Brésil pour combattre dans la guerre civile en Ukraine

neo-nazi-bresil

Selon la police brésilienne, un membre italien d’un groupe national socialiste appelé Misanthropic Division recrutait des jeunes il y a dix mois pour qu’ils se battent en Ukraine. On pense qu’ils ont des liens avec Azov Battalion, un groupe paramilitaire ultra-nationaliste aligné avec Kiev.

« Ils ont proposé de l’argent et une formation militaire. Nous avons confirmé qu’un habitant de Porto Alegre avait combattu en Ukraine après avoir été recruté », a déclaré un porte-parole de la police au journal, ajoutant qu’au moins cinq autres personnes ont pu participer aux combats pendant la guerre.

L’État du Rio Grande do Sul, au sud du Brésil, où a eu lieu le recrutement, accueille une grande communauté de descendants allemands. Depuis 2013, plus de 50 personnes ont fait l’objet d’une enquête pour avoir téléchargé du contenu nazi sur Internet.

Une étude de l’université de Campinas a révélé qu’il y a environ 100 000 partisans d’Hitler dans la région sud du Brésil et plusieurs groupes racistes sont censés être actifs, a précisé Zéro Hora.

Times of Israel

Indigné, Cyril Hanouna répond aux tweets racistes dont a été victime une invitée

hanouna-femme-voilee-tweet-racistes-islamophobes

La semaine dernière dans Touche pas à mon poste, une jeune femme du public a participé à un jeu pour gagner des cadeaux. Cyril Hanouna a eu la désagréable surprise de découvrir par la suite de nombreux messages racistes et islamophobes la visant sur Twitter.

Des dérapages qu’il n’a pas souhaité laisser passer. « Je ne vais même pas lire les tweets. Ca a été vraiment horrible. (…) Je pense surtout à Tania, elle est la bienvenue sur le plateau quand elle veut. Toutes les femmes, quelles qu’elles soient, sont les bienvenues. Le plateau est ouvert à tout le monde« , a tenu à préciser l’animateur.

Yahoo

Il continue alors sur le plateau en s’exprimant, ému : « Le plateau est ouvert à tout le monde. L’émission est ouverte à tout le monde sauf aux cons. Quelle que soit votre couleur, votre sexe, nous on s’en fou de tout ça. On est là pour le dialogue avec tout le monde, on est là pour rigoler, on accepte tout le monde ici, nous on ne fait pas de différence et c’est peut-être ça qui fait la force de l’émission. (…) j’ai été très très peiné par ces tweets, nous on l’aime, on l’aime fort et elle revient quand elle veut sur le plateau. »

Valérie trouve ça « désolant » ainsi que tous les chroniqueurs qui rejoignent son avis. Cyril finit par une parole simple et vraie : « Ce qu’on veut ici c’est du respect sur chacun. »

Next PLZ

Allemagne : La Cour constitutionnelle refuse d’interdire le parti néonazi NPD

neo-nazi-npd

En Allemagne, c’est une décision de justice qui sonne comme une victoire de l’extrêmisme. La Cour constitutionnelle refuse d’interdire le NPD, un parti d’extrême droite. Son interdiction avait été réclamée en 2013 par la chambre haute du Parlement allemand, le Bundesrat.

Pour justifier leur décision, les juges ont argué de la faible audience de ce parti, un mouvement qui “n’a pas de portée réelle”, dit la Cour. “Même si l’interdiction a été rejetée, déclarait après le verdict la présidente du Bundesrat Malu Dreyer, la Cour constitutionnelle a confirmé la nature anticonstitutionnelle du NPD sur tous les points.

Les efforts autour de ce procès, initié par les États fédéraux, ont donc été d’une grande importance et je ne peux que remercier les ministres de l’Intérieur pour leur travail minutieux qui a déjà rendu ce processus possible.”

Ultranationaliste, néo-nazi, le NPD compte 6000 membres. A l’heure de la montée des populismes en Europe, le Comité international Auschwitz a estimé que c‘était une “journée tragique pour la démocratie”.

Yahoo