« Eloge de la Gestapo »: Jean-Marie le Pen perd son procès face à Montebourg

jean-marie-le-pen-et-arnaud-montebourg

La cour d’appel de Paris a débouté ce jeudi 19 Jean-Marie le Pen, qui poursuivait en diffamation Arnaud Montebourg pour avoir affirmé que le président d’honneur du Front national avait « fait l’éloge de la Gestapo« . La cour a totalement confirmé le jugement de première instance, qui avait, fait rare, retenu « l’exception de vérité » soulevée par la défense, expliquant en clair qu’Arnaud Montebourg ne pouvait être poursuivi car il disait la vérité.

L’ancien dirigeant du parti d’extrême droite a aussi vu confirmée, compte tenu de sa « mauvaise foi« , sa condamnation à verser 3.000 euros à l’ancien ministre du Redressement productif, pour procédure abusive.

Le 23 février 2014, en pleine campagne pour les municipales, le ministre socialiste avait débattu avec Marine Le Pen, fille et héritière politique du cofondateur du FN: « Moi je n’oublie pas que le président d’honneur du FN a fait il y a quelques années l’éloge de la Gestapo et de l’occupation allemande« , avait-il alors déclaré.

Allusion, notamment, aux propos de Jean-Marie Le Pen sur l’occupation allemande, qui n’aurait pas été « particulièrement inhumaine« . Propos qui lui ont valu, au terme d’une longue procédure, d’être définitivement condamné à trois mois de prison avec sursis et 10.000 euros d’amende, pour contestation de crime contre l’humanité.

France Soir

Le tribunal de Nice demande la levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen

Le tribunal de grande instance de Nice a adressé au Parlement européen une demande de levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen pour l’entendre dans une affaire de plainte en diffamation déposée contre elle par l’ancien maire Christian Estrosi, a indiqué le parquet vendredi.

Leader of the french far-right Front National (FN) party Marine Le Pen holds a press conference on March 9, 2015 in Metz, eastern France, ahead of the March 22 and 29, 2015 regional elections. AFP PHOTO / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN

« Le tribunal de grande instance de Nice a été saisi d’une plainte avec constitution de partie civile qui a été déposée devant le doyen des juges d’instruction il y a quelques mois (juillet 2016, ndlr) pour des faits de diffamation qui sont imputés par le plaignant à Mme Le Pen« , a expliqué le procureur général de Nice Jean-Michel Prêtre.

« Le magistrat instructeur en charge de l’instruction a transmis au parquet une demande de levée de l’immunité parlementaire de Mme Le Pen en sa qualité de députée européenne pour lui permettre de l’entendre dans des conditions qui le laissent libre de toute décision« , a-t-il ajouté

Christian Estrosi (LR) reproche à Mme Le Pen d’avoir tenu des propos diffamatoires en mai 2015 à son encontre lors d’une émission animée par le journaliste Jean-Pierre Elkabbach sur iTELE/Europe 1.

La dirigeante d’extrême droite y accusait M. Estrosi de financer l’Union des organisations islamiques de France dont la dissolution est réclamée par certains responsables politiques, au FN et même à droite.

Le Parlement européen avait déjà voté en 2013 la levée de son immunité parlementaire. Son père et ancien président du Front National, Jean-Marie Le Pen, avait lui aussi fait l’objet de plusieurs demandes de levées d’immunité parlementaire européenne.

France 3

Allemagne : La Cour constitutionnelle refuse d’interdire le parti néonazi NPD

neo-nazi-npd

En Allemagne, c’est une décision de justice qui sonne comme une victoire de l’extrêmisme. La Cour constitutionnelle refuse d’interdire le NPD, un parti d’extrême droite. Son interdiction avait été réclamée en 2013 par la chambre haute du Parlement allemand, le Bundesrat.

Pour justifier leur décision, les juges ont argué de la faible audience de ce parti, un mouvement qui “n’a pas de portée réelle”, dit la Cour. “Même si l’interdiction a été rejetée, déclarait après le verdict la présidente du Bundesrat Malu Dreyer, la Cour constitutionnelle a confirmé la nature anticonstitutionnelle du NPD sur tous les points.

Les efforts autour de ce procès, initié par les États fédéraux, ont donc été d’une grande importance et je ne peux que remercier les ministres de l’Intérieur pour leur travail minutieux qui a déjà rendu ce processus possible.”

Ultranationaliste, néo-nazi, le NPD compte 6000 membres. A l’heure de la montée des populismes en Europe, le Comité international Auschwitz a estimé que c‘était une “journée tragique pour la démocratie”.

Yahoo

Belgique : Malgré des propos ouvertement racistes, un policier est relaxé par la justice

Un agent de la police locale de Gand, auteur de propos racistes sur Facebook, ne s’est pas rendu coupable d’incitation à la haine et discrimination, a jugé mardi la cour d’appel de Gand, confirmant le jugement du tribunal correctionnel de Gand rendu près d’un an plus tôt.

aux-singes-il-est-encore-possible-dapprendre-quelque-chose-contrairement-a-ces-noirs-de-la-jungle-racsime

Le policier de 56 ans a publié sur son profil une photo sur laquelle des personnes de couleurs attaquent un véhicule de la police américaine, comparant l’image à une autre où des babouins sautent sur une voiture, a constaté le journal De Gentenaar. Le tout accompagné du commentaire: « Aux singes, il est encore possible d’apprendre quelque chose, contrairement à ces noirs de la jungle ».

Également sur son profil, sous la photo d’un réfugié syrien, le policier a indiqué: « En route pour des vacances all-inclusive aux Pays-Bas et en Belgique. Et c’est nous qui payons! »

Selon le parquet, les charges étaient suffisantes pour renvoyer le policier devant les tribunaux. Le 28 janvier 2016, le juge du tribunal correctionnel avait confirmé la présence d’insultes racistes, mais n’a pas retenu l’incitation à la haine. Le prévenu avait dès lors été acquitté. Le parquet avait interjeté appel de la décision et requis trois mois avec sursis. Mais la cour d’appel de Gand a finalement confirmé la décision du TC de Gand et acquitté le policier

Métro