Veauche: Qualifié de babouin, un élève de CM2 roué de coups par des camarades

Il est devenu le bouc émissaire de ses camarades. Depuis trois ans, un élève d’origine guadeloupéenne scolarisé à Veauche, dans la Loire, encaisse les insultes, les intimidations et même les cris de singe à son passage.

Le 14 mars, la violence est montée d’un cran : le petit garçon de 10 ans a été jeté au sol de la cour de récréation et roué de coups par plusieurs élèves de son école primaire Marcel-Pagnol. Violemment frappé, cet élève de CM2 s’est vu prescrire quatorze jours d’incapacité temporaire de travail.

Sa tête, ses cotes, ses bras et ses jambes sont « tuméfiés », a indiqué le médecin de famille au Progrès, et s’inquiète du choc psychologique de cet enfant. Il s’était déjà plaint de violences physiques, subies à cause de sa couleur de peau, dans son précédent établissement.

« La semaine dernière, on lui a offert une banane, en lui disant : ‘ça vient des Antilles, ça vient de chez toi‘. On le traite de babouin », détaille à Europe 1 la mère du petit garçon, qui estime que ces mots « remettent en cause l’intégrité de toute une famille d’origine antillaise, intégrée en France et pour qui ça se passe très bien » au quotidien.

Europe 1

USA : Un militant d’extrême droite poignarde à mort un homme noir de 66 ans, dit-il pour envoyer un message

Lundi, James Harris Jackson, âgé de 28 ans, a poignardé à mort un homme à New York. Sa victime n’a pas été choisie au hasard puisqu’il s’agit d’un Afro-Américain. «Ses intentions étaient de s’en prendre à des hommes noirs», a expliqué en conférence de presse le chef de la police de Manhattan, William Aubry.

«La raison pour laquelle il a choisi New York pour agir, c’est parce qu’il s’agit de l’endroit le plus médiatisé du monde, il voulait envoyer un message», a-t-il ajouté. D’après le policier, James Harris Jackson, ancien soldat de l’armée américaine, envoyé en Afghanistan dans le passé,  aurait commencé à haïr les personnes noires il y a au moins 10 ans.

Arrivé en bus à New York, le suspect aurait commencé à suivre des hommes noirs dans la rue. On peut notamment le voir sur des images de vidéosurveillance s’approcher très près de plusieurs personnes. Il est d’abord aperçu en train de suivre une première personne, avant de rebrousser chemin parce que, selon ses propres termes, «quelque chose lui a fait peur», indique le «New York Daily News».

Puis, il a trouvé Timothy Caughman, âgé de 66 ans et l’a poignardé. «Qu’est-ce que vous faites?», a hurlé la victime avant de l’implorer de ne pas le tuer. Il a été touché au niveau de la poitrine et du dos et a marché sur plusieurs mètres en se vidant de son sang, avant de s’écrouler.

Paris Match

 

Un restaurateur qui avait violemment refusé de servir 2 femmes voilées condamné

Poursuivi pour avoir refusé de servir deux femmes voilées, un restaurateur de Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis) a été condamné jeudi à 5000 euros d’amende, dont 3000 avec sursis, par le tribunal correctionnel de Bobigny.

L’homme, âgé de 65 ans, a été reconnu coupable de « discrimination dans la fourniture d’un service en raison de l’appartenance à une religion dans un lieu accueillant du public« , pour avoir demandé le 27 août dernier à ces clientes de quitter son établissement après un échange vif qui avait été filmé par l’une d’elles et posté sur les réseaux sociaux.

Le Dauphiné

Franck Sinisi, élu FN de l’Isère, propose de « récupérer les dents en or » des Roms

Un élu FN au conseil municipal de Fontaine (Isère) est au centre d’une polémique, après avoir suggéré, pour loger les Roms dans l’agglomération grenobloise, de « récupérer leurs dents en or ».  

 

Les faits se sont produits le 27 février dernier, lors du dernier conseil municipal de Fontaine, ville de la « ceinture rouge » de Grenoble. Au menu des débats, ce jour-là, le programme local de l’habitat,rapporte Le Dauphiné Libéré.

Le maire communiste, Jean-Paul Trovero, se dit « favorable à l’implication de la métropole aux côtés de l’Etat et du département dans l’hébergement » des Roms, « au regard des difficultés liées à [leur] accueil sur l’agglomération ».

Ce à quoi répond tout de go Franck Sinisi, élu FN d’opposition: « C’est vrai qu’il est plus judicieux de les parquer dans un endroit où peut être ils vont payer un loyer. (…) Pour loger les Roms, je pense qu’il pourrait y avoir un auto-financement. La métropole devrait investir, leur payer le dentiste… afin de leur mettre des dents nickel, de récupérer leurs dents en or« .

L’Express

Dédiabolisation du FN : au lieu de dire « les bougnoules à la mer » disons « il faut organiser le retour des immigrés »

La diffusion ce 15 mars du documentaire “La face cachée du FN” sur C8 a été massivement saluée sur Twitter (sauf par les partisans de Marine Le Pen, évidemment). Et pour cause : il révèle les coulisses inavouables d’un parti qui se prétend républicain, mais dont les vieux démons racistes sont toujours bien présents.

Ce reportage en immersion avec une caméra discrète au sein du Front national de la jeunesse (FNJ) montre en effet les propos choquants de ses membres et de membres du FN, loin de la façade respectable du parti : racisme et négationnisme sont au rendez-vous.

Les Inrocks

USA : un homme incendie le magasin de 2 indiens croyant qu’ils étaient «arabes»

Les attaques racistes se multiplient aux États-Unis: en Floride, un homme a mis le feu à un magasin géré par des ressortissants indiens après les avoir pris pour des «Arabes».

Un homme de 64 ans a essayé d’incendier un magasin de Port St Lucie, en Floride, appartenant à des Américains d’origine indienne parce qu’il « était bouleversé » que ses propriétaires soient musulmans.

Richard Lloyd a avoué qu’il voulait « jeter les Arabes hors de [son] pays », c’est pourquoi il a poussé une benne à ordures devant le magasin et l’a incendiée.

L’homme a déclaré aux enquêteurs qu’il prévoyait de brûler le bâtiment afin d’« apporter sa contribution à l’Amérique ».

Sputnik