Le cadre FN, Frédéric Boccaletti, déjà condamné pour « violence en réunion avec armes », derrière la manif anti Macron

le-cadre-fn-frederic-boccaletti-deja-condamne-pour-violence-en-reunion-avec-armes-derriere-la-manif-anti-macron


De Mégret à Le Pen

C’est effectivement très jeune, en 1994, l’année de ses 21 ans, qu’il assume ses premières responsabilités comme secrétaire adjoint du Front national de la Jeunesse. Mais 5 ans plus tard, il passe à l’ennemi, chez Bruno Mégret. C’est d’ailleurs en collant des affiches pour le MNR à Six-Fours qu’il se retrouve dans la rubrique des faits divers en 2000.

Condamné à un an de prison dont six mois ferme pour « violence en réunion avec armes ». En l’occurrence, il s’agissait bien de son pistolet, mais c’est un autre, un jeune 19 ans, qui tire «un coup de feu en l’air» lors d’une altercation nocturne avec des jeunes. Il lui faudra 9 ans pour faire oublier ses égarements mégrétistes et judiciaires et pour pouvoir revenir tel l’enfant prodigue auprès du père. Le président du Front national l’accepte alors dans son équipe de campagne. C’est un nouveau départ.

France 3


Benjamin Griveaux, le porte-parole du mouvement En Marche!, a accusé le FN sur Twitter d’essayer « d’empêcher le meeting » de M. Macron, déplorant que des responsables FN nationaux comme Florian Philippot ou David Rachline soient « très silencieux ».

HuffingtonPost


Mais comme le souligne la journaliste du Point Charlotte Chaffanjon, il y avait bien des élus FN du Var et des militants frontistes devant les entrées du Zenith. Un appel à manifester a d’ailleurs bien été lancé par le FN local.

L’Express

Le maire FN Fabien Engelmann mis en examen pour détournement de fonds publics

Hayange Engelmann fabien fn front national referundum bide defaite echec

Le maire d’Hayange a été placé en garde à vue cette semaine par les hommes du SRPJ de Nancy qui croulent sous les dénonciations et les plaintes déposées à l’encontre de l’élu du Front national. Cette fois, il s’agit d’une histoire de marché public et de l’achat de plusieurs photocopieurs pour les écoles de la commune. Un marché à plusieurs dizaines de milliers d’euros quand même.

Républicain Lorrain

M. Engelemann qui a gardé le silence face aux policiers et à la juge d’instruction est soupçonné de ne pas avoir respecté le code des marchés publics pour le remplacement des… photocopieurs utilisés par la municipalité FN.

La mairie a changé ses photocopieurs en 2015 et en acheté des dizaines pour ses écoles maternelles et élémentaires pour des contrats de « plusieurs dizaines de milliers d’euros » d’après un enquêteur. La justice soupçonne qu’un intermédiaire du Front National ait empoché une partie des sommes de ces contrats.

LorActu

Marine Le Pen reconnaît avoir salarié fictivement un assistant parlementaire

marine_le_pen_chut

Marine Le Pen a reconnu devant les enquêteurs de l’Olaf, organisme anti-fraude de l’UE, avoir salarié fictivement son garde du corps Thierry Légier comme assistant parlementaire pour « régulariser des salaires et charges » non réglés, selon un rapport de l’Olaf dévoilé ce jeudi 16 par Mediapart et Marianne.

La candidate FN à la présidentielle et eurodéputée « a reconnu d’une part que les bulletins de salaire établis sur la période d’octobre à décembre 2011 pour un montant de 41.554 euros n’ont jamais été payés au bénéficiaire indiqué, Thierry Légier, et que d’autre part elle n’avait pas employé M. Légier pendant ces trois mois », indique ce rapport transmis en juillet au président du Parlement européen, qui évalue le préjudice financier de l’UE à 340.000 euros.

(…)

Toujours selon ces extraits, « Mme Le Pen a fait employer par le Parlement européen Mme Catherine Griset sur un poste d’assistante parlementaire accréditée à Bruxelles alors qu’elle était son assistante personnelle au siège de son parti en France depuis décembre 2010« .

Un assistant parlementaire accrédité doit être employé « sur l’un des trois lieux de travail » (Bruxelles, Strasbourg, Luxembourg) du Parlement européen, et est « tenu de résider » à proximité.

France Soir

Le garde du corps de Marine Le Pen rémunéré plus de 7 000 euros par mois pour un emploi présumé fictif

le-garde-du-corps-de-marine-le-pen-remunere-plus-de-7-000-euros-par-mois-pour-un-emploi-presume-fictif-thierry-legier

Après un premier contrat de quatre mois, en 2009, Thierry Légier, qui assure la sécurité rapprochée de Marine Le Pen depuis son élection à la tête du FN, en janvier 2011, en a signé un second du 1er octobre au 31 décembre 2011. 

Il bénéficiait alors d’une rémunération mensuelle de 7.237 euros net pour un trois quart temps. L’équivalent de « 9.649 euros net à temps plein », précisent les enquêteurs de l’Olaf, qui ont tiqué sur cette rémunération qualifiée d’« extrêmement élevée ».

Pour l’Office antifraude, « ce contrat de travail à durée déterminée signé par Mme Le Pen ne correspond pas à la réalité. De ce fait, le bulletin de salaire établi pour le mois d’octobre 2011 et versé au dossier du [Parlement européen] pour justifier les remboursements au tiers payant [la personne chargée de verser le salaire aux assistants locaux, ndlr] constituerait un faux ».

Et les auteurs du rapport de souligner dans leurs conclusions (voir extrait ci-dessous) que « les faits en question pourraient être constitutifs d’infractions pénales d’abus de confiance, voire d’escroquerie ainsi que de faux et d’usages de faux, selon les dispositions respectives du code pénal français ».

Marianne

L’élu FN Julien Antunes privé de son indemnisation pour cause de « mandat fictif »

Les élus ont décidé, mercredi soir en Conseil municipal, de revoir le règlement intérieur pour retirer les indemnités versées à Julien Antunes (Front national) suite à ses absences répétées et non justifiées

julien-antunes-du-front-national

« Depuis un an, l’élu Front national ne siège plus et son absence n’est pas excusée. Il symbolise ce qu’est le FN : le vide. Ils utilisent le désenchantement pendant la période électorale pour se faire élire et après c’est le mépris des électeurs. Ses indemnités sont prélevées sur l’argent des contribuables montois. Je pose cette question : peut-on lui retirer ? »

Après l’appel, Céline Piot (Front de gauche) a attaqué fort le Conseil municipal de Mont-de-Marsan de mercredi soir. Le maire, Geneviève Darrieussecq, lui a répondu favorablement et a souscrit à la proposition, comme les élus socialistes qui ont dénoncé le « mandat fictif » de l’élu FN. 

Sud Ouest

Qualifiée de délinquante par une avocate, Marine Le Pen perd son procès en diffamation

marine-le-pen-perd-son-proces-contre-guy-bedos

Fin mai 2012, les équipes de Mme Le Pen avaient distribué un tract comportant une photo de M. Mélenchon et reproduisant l’une de ses phrases prononcées lors d’un discours à Marseille le 14 avril précédent: « Il n’y a pas d’avenir pour la France sans les Arabes et les Berbères du Maghreb« . Le tract sur fond vert, couleur de l’islam, comportait également la mention « Votons Mélenchon«  et sa traduction dans un arabe approximatif.

Dans une dépêche de l’Agence France-Presse annonçant le 4 juin 2012 la décision de Jean-Luc Mélenchon de poursuivre Marine Le Pen, son adversaire du FN aux législatives dans la circonscription d’Hénin-Beaumont, pour « manoeuvre frauduleuse« , l’avocate du candidat FG, Raquel Garrido, déclarait : « Nous sommes sûrs de nous quant au fait que Marine Le Pen est une délinquante« .

La présidente du FN avait alors poursuivi en diffamation. En première instance, le tribunal correctionnel de Paris avait relaxé fin mai dernier Raquel Garrido et le PDG de l’AFP, Emmanuel Hoog. Mme Le Pen avait fait appel et a donc été déboutée mercredi, mais va former un pourvoi en cassation, selon son avocat, Me David Dassa Le Deist.

France 3

À 2 mois de la présidentielle, Marine Le Pen inquiète une large majorité de Français

Marine le pen colere atatque fn front national

A noter la publication ce jour d’un sondage Elabe pour BFMTV qui compare les trois principaux candidats et est à l’avantage très net d’Emmanuel Macron.

Ainsi, la caractéristique première de Macron est son dynamisme (74%) alors que pour Marine Le Pen et François Fillon c’est qu’ils inquiètent les Français (63% pour la candidate d’extrême-droite et 59% pour celui de LR).

Le Centrisme