« Salope, crève… » Après avoir critiquée le FN, une élue PS subie un déferlement de haine

Pour avoir mis en cause l’attitude de responsables politiques dont ceux du FN, Cécile Muschotti été victime d’une «cabale», sur les réseaux sociaux des partisans FN. La jeune femme va porter plainte.en-paca-les-jeunes-socialistes-veulent-ressusciter

«Un seul mot lui va si bien: salope!»; «ça lui ferait du bien une partie de jambe en l’air gratuite et forcée, elle verrait ce que ça fait, cette p…»L’on ne saurait vous faire grâce du langage – et des fautes d’orthographe! – pour le moins fleuri, dont la Secrétaire fédérale à la coordination et communication du PS du Var, membre du Conseil national et cofondatrice du mouvement Debout la Gauche, Cécile Muschotti a été l’objet, vendredi tout au long de la journée sur les réseaux sociaux.

En cause: des propos publiés vendredi dernier dans nos colonnes, stigmatisant l’attitude de certains responsables politiques, et plus particulièrement «ceux du FN qui, par leurs positionnements, ont répandu un climat d’agressivité et d’intolérance, exposant les femmes en première ligne».

Cette phrase a suscité la réaction du conseiller municipal Front national toulonnais Amaury Navaranne. Via les réseaux sociaux, ce dernier s’est fendu d’une diatribe à l’encontre de la jeune femme. Diatribe qui a suscité les plus vives réactions…

Lire la suite sur Var Matin

Ville FN d’Hayange : une fête du cochon ou les crânes rasés côtoient les personnes âgées

ville-fn-dhayange-une-fete-du-cochon-ou-les-cranes-rases-cotoient-les-personnes-agees-du-coin

Le maire Front national d’Hayange (Moselle) a fait sa rentrée politique ce dimanche lors de la traditionnelle Fête du cochon, fortement contestée par les opposants de l’élu frontiste. Le vice-président du parti, Florian Philippot, faisait parti des invités.

Chaque année, la Fête du Cochon remise au goût du jour par Fabien Engelmann, maire FN d’Hayange au lendemain de son élection aux municipales de mars 2014, fait polémique. Dans cette ancienne ville sidérurgique ou cohabitent plusieurs communauté – dont celle des musulmans de France – la remise en lumière de cette fête du cochon renvoie à la ligne dure de M. Engelmann, régulièrement présentée par islamophobe par ses détracteurs.

– Une « fête islamophobe », selon un collectif d’opposants –

Une fête qui n’est pas du goût de tous à Hayange. Dans un communiqué, l’association Hayange en Résistance ironise sur l’idée de rassemblement de l’événement. «A l’espace restauration, croix-gammées, crânes rasés, bombers, partageront comme chaque année leur table avec enfants, familles, et personnes âgées du coin “en toute convivialité» écrit le mouvement qui s’oppose au maire FN de la ville. «Sous couvert d’une fête traditionnelle d’apparence banale en Lorraine, ce rendez-vous évidemment politique rassemblera tout ce que le Grand-Est peut compter comme militants et groupuscules d’extrême-droite venus célébrer selon eux “le vivre-ensemble à la Française”. Et c’est encore l’image de Hayange qui est salie, et son patrimoine violé» fustige Hayange en Résistance.

En 2014, des militants l’Œuvre Française, groupuscule d’extrême droite interdit par l’ex-ministre de l’Intérieur (Valls, NDLR) en 2013 s’étaient invités à la manifestation. Le maire avait minimisé leur présence, affirmant qu’il y avait «deux ou trois personnes parmi des milliers d’habitants et de familles».L’année suivante, les identitaires s’étaient de nouveau invité à la fête.

Sur une affiche diffusée sur les réseaux sociaux, on pouvait y lire : «Montrons une nouvelle fois aux habitants d’Hayange que loin des trahisons du FN, les véritables nationalistes sont toujours là, avec eux !». Le maire d’Hayange avait qualifié les militants +d’imbéciles+, selon cette même affiche.

LorActu

Brachay : un militant Front National fait le salut nazi pour clôturer le discours de Marine Le Pen

C’est l’émission La Nouvelle Edition sur la chaîne C8 qui a diffusé l’image ce lundi midi. Un militant du Front National, présent lors de la rentrée de Marine Le Pen à Brachay, ce samedi 3 septembre, a été filmé effectuant un salut nazi pendant la Marseillaise.

Interrogé, le militant a affirmé simplement qu’il « a levé le bras ». Et que le reste n’est qu’interprétation de la journaliste.

France 3

Le FN et Robert Ménard applaudissent les dérapages de Chevènement

Marianne : L’extrême droite félicite Manuel Valls


Le FN dénonce « l’indécente démonstration de joie sur les Champs » des portugais

dans-la-nuit-rochelaise-en-rouge-et-vert_3939022_1000x500

VOUS ÊTES PAS CHEZ VOUS – Ils étaient bien peu nombreux, au Front national, à prendre le temps d’envoyer un message après la défaite de l’équipe de France en finale de l’Euro face au Portugal, dimanche 10 juillet. Marine Le Pen avait pourtant félicité les Bleus après leur victoire en demi-finale contre l’Allemagne…

Rien de tel du côté du parti d’extrême droite cette fois, à l’exception du sénateur-maire de Fréjus David Rachline et de l’eurodéputé Louis Aliot, tôt ce lundi.

En revanche, certains membres du FN ont trouvé quelques sujets d’indignation après la finale. La célébration dans les rues de Paris des supporters portugais, par exemple. Joffrey Bollée, conseiller régional d’Île-de-France et directeur de cabinet du numéro 2 du parti, Florian Philippot, était par exemple très choqué que les vainqueurs du soir se *permettent* de fêter ce succès historique dans les rues de la capitale française, particulièrement son avenue la plus célèbre :

 Le secrétaire général du Collectif Culture du FN, Gabriel Robin, est lui aussi allé sur ce terrain, quoique moins brutalement :

Ciblant pour sa part sans ambiguïté « l’immodestie démonstrative » des supporters portugais, ainsi que « les racailles » (en se basant sur des images des incidents survenus aux abords de la fan-zone du Champs-de-Mars) :

Europe 1

Tags antisémites, homophobes et pro FN : Gérard dort en prison

tags antisemite marine le pen fn ps permanence evreux

Repéré par un voisin de l’un des sites tagués, facilement identifiable en raison d’un problème de dépigmentation faciale, Gérard Le Texier, 55 ans, est sans domicile fixe. Il reconnaît les faits de dégradations et inscriptions à caractère homophobe et antisémite qui lui sont reprochés. Il a été condamné, hier mercredi, par le tribunal correctionnel d’Évreux, à 12 mois de prison dont 11 avec sursis. Il dormira à l’abri de la maison d’arrêt euroise.

« Un détail de l’histoire »

« Peine de mort pour Hollande », « Marine Lepen au pouvoir en 2017 », « Vive le troisième Reich, un Etat fort, un chef, un peuple » : voici un échantillon des écrits de Gérard Le Texier sur les murs de la rue Joséphine, artère fréquentée de la capitale de l’Eure.

Il tient à la barre les mêmes propos que par écrit, d’où il ressort des amalgames mal digérés. « On a eu un président juif hongrois, aujourd’hui on a un gouvernement franc maçon », lance-t-il.

Lorsque le président du tribunal lui rappelle un « Heil Hitler » placardé sur le 17 de la rue Joséphine, il répond façon Jean-Marie Lepen : « C’est un détail de l’histoire ! »

Paris Normandie


Tags antisémites et pro Marine le Pen sur une permanence PS : Un SDF de 54 ans interpellé

L’auteur présumé d’inscriptions et de tags antisémites sur les locaux du Parti socialiste d’Evreux (Eure) a été identifié et interpellé mardi 13 juin. Il s’agit d’un SDF âgé de 54 ans, qui a reconnu les faits. Il a été déféré ce mercredi après-midi au palais de justice d’Évreux pour être jugé en comparution immédiate.

Dans la nuit du vendredi 20 au samedi 21 mai, les locaux de la Fédération du Parti socialiste de l’Eure, rue Joséphine, avaient été couverts de tags racistes et antisémites. Des étoiles de David et une croix gammée, avaient été peintes sur la façade ainsi que des inscriptions : « Vive le IIIe Reich », « Jude Sarko » ou encore « Marine Le Pen au pouvoir en 2017 », pouvait-on lire.

Info Normandie