Le soldat qui a exécuté un palestinien au sol est Franco-israélien et se nomme Elor Azria

 

Alya Express

Jointe par RFI, une source diplomatique française confirme que le soldat possède la double nationalité, israélienne et française. En Israël, la justice a interdit la publication de l’identité du militaire, mais la polémique ne faiblit pas, après la diffusion d’une vidéo montrant le jeune soldat en train de tirer une balle dans la tête d’un Palestinien couché sur le sol.

Le fait que le soldat incriminé possède la nationalité française peut-il avoir des conséquences judiciaires en France ? Oui, répond un avocat spécialisé contacté par RFI : la nationalité française de l’auteur présumé d’un crime peut entrainer des poursuites dans son pays d’origine si le parquet s’autosaisit ou si des proches déposent une plainte en France.

RFI

20 réflexions sur “Le soldat qui a exécuté un palestinien au sol est Franco-israélien et se nomme Elor Azria

    • @bourad, pourquoi tu mets la honte sur le peuple? Tu sais bien que peuple et gouvernement n’ont aucun point commun. Par ta réaction affective tu tombes dans le piège des assassins. On doit mettre toutes nos énergies et colères au service de la réflexion afin de ne pas nous désunir et savoir qui a intérêt à ce que l’ on assassinent…

      J'aime

      • Mais bordel d’ aveuglement!;; ça ce voit que ce mec a terre n’ à rien d’ un terroriste!;; merde il est allongé de tout son long par terre sans aucun objet suspect autour de lui. Le militaire a pris son pied en lui mettant une balle direct dans son crâne car il se sait protégé et qu’il ne rendra jamais de compte durant toute sa vie de criminel. On va pas épiloguer 3ans. La vidéo parle d’ elle même.
        si c’était un terroriste on en aurait jamais entendu parler; il serait enfermé dans les geôles a coup de torturé jusqu’à ce qu’il donne ses commanditaires. Un innocent de plus assassiné sous notre regard complice… En ce n’ est que le début. Tout ceci va durer encore bien 120 ans avant qu’il y ait un semblant de  » rapport de normalité »…CQFD

        J'aime

  1. C est une honte se soldat est immonde lâche et irrespectueux des humains a l image de l état qu’il représente se sont l armée du. Mal dirigée par les sionistes ils le payeront très chère et ils le savent

    Aimé par 1 personne

  2. des lâches et des monstres il y en a toujours eu! cette racaille en fait partie! la question est ce que les victimes dun lâche attentat de Bruxelles ont plus de valeur que ce palestinien désarmé? que font les responsables pour juger et condamner cet assassin! rassures toi fils de p…… tu terminers de la même manière et tu brîleras en enfer

    Aimé par 1 personne

  3. Que commenter? La seule arme véritable est de rester lucide sur la situation et par extension je me demande
    « à qui profite le crime au final car ce n’est ni l’ assassin ni la victime ne sont bénéficiaire »

    J'aime

  4. Ça commence à devenir pénible de lire fdp dans chaque commentaire. Vraiment ras l’ bol!! Et merde a la fin. Je me casse les couilles a aller au plus loin dans la finesse de l’ avis et l’analyse et patatras je ne lis que fdp comme si on allait avancer par les gros mots,Si tel était le cas ça ce saurait et j’y adhèrerai

    J'aime

    • Détends-toi, tu ne pourras pas empêcher les gens au ras des pâquerettes de s’exprimer avec les seuls mots qu’ils connaissent !
      Évidemment que c’est un crime. On voit très bien le soldat s’approcher de l’homme immobile au sol et dont plus personne ne s’inquiète, puis lui faire sauter la tête.
      Un autre point assez écœurant est de voir ce type hilare au tribunal !
      S’il ne va pas en prison à mon avis il aura intérêt de changer de nom et de ce faire discret, sinon il ne fera pas long feu…

      J'aime

  5. Un expert en langage du corps: « Le soldat avait raison de tirer sur le terroriste »
    sur eretzaujourdhui point com

    Un expert en langage corporel, Dr Amir Helmer, a publié une analyse de la vidéo du soldat de Tsahal en train de tirer sur un terroriste d’ores et déjà neutralisé à Hebron.
    Analysant seconde par seconde, il a constaté que l’explication du soldat était exacte et que le terroriste représentait une menace immédiate pendant les secondes précédant le tir du soldat.
    Lors d’une interview avec Arutz Sheva, le Dr Helmer a évoqué ses conclusions. « Cela m’intéressait d’examiner la vidéo parce que le soldat a dit qu’il a vu le terroriste bouger. Je voulais savoir si c’était correct. Les politiciens ont dit qu’il avait tort et qu’il a agi de façon excessive. J’ai pris la séquence vidéo et j’ai vu que, avant son arrivée, les gens criaient de ne pas toucher le terroriste parce qu’il pouvait avoir un explosif.
    «Ce fut cette situation dans laquelle le soldat est arrivé. On le voit parler à un officier ou un soldat, puis a focalisé son attention sur le fait que le terroriste bougeait. Cela signifie que les commentaires du soldat étaient corrects et précis. »
    »Cet officier ou soldat lui a pris quelque chose, de sorte qu’il soit plus facile pour le soldat qui a tiré d’utiliser son arme. Il a fait bouger les gens loin de la ligne de tir, ils se sont déplacés, puis il a tiré un seul coup. Pas une rafale et pas excessivement, mais une seule balle », a poursuivi le Dr Helmer.
    « Le terroriste bougeait sa tête et son bras en même temps. Le mouvement de la main peut laisser penser qu’il activait un explosif, ce qui signifie que le soupçon était réel. Ses vêtements aussi. Même s’il faisait chaud, il portait plusieurs couches, ce qui soulève la suspicion d’un explosif. Cela signifie que le soldat a agi correctement et de façon justifiée. Il a identifié l’intention et a immédiatement agi comme l’armée l’a formé à le faire et tout comme l’a fait le ministre de la Défense quand il était en Sayeret Matkal. «
    Helmer poursuivit: «S’il y avait une ceinture d’explosifs, il aurait été un héros. On ne parlerait pas de « meurtrier ». On l’aurait qualifié de héros ».
    Pour conclure, le Dr Helmer a convenu qu’il est peu probable que les politiciens et les journalistes qui ont sévèrement blâmé le soldat se rétractent même si leurs déclarations s’avéraient fausses.

    J'aime

    • « Un expert en langage corporel » : il s’agit d’une spécialité qui concerne le décryptage de communication normale non verbale, cela n’a rien à voir avec analyser les mouvements d’un blessé grave à terre ni même les déplacements d’un soldat ! Il ne décrypte rien du tout mais projette juste son avis en ne voyant que les éléments qui l’arrangent. La preuve est que, contrairement à ce qu’il dit, pour actionner un ceinture d’explosif il ne sert à rien de tourner la tête ! On voit très bien que l’homme à terre n’est plus en état de faire grand chose au point que PERSONNE autour ne s’en soucie. On voit ensuite très bien le soldat s’approcher sans AUCUNE précaution, en restant à découvert et non au ras du sol, ce qui est contradictoire avec un danger. Il lui tire froidement dans la tête sans même que les autres ne regardent, eux qui sont sensés avoir peur d’une explosion.
      Que le blessé porte plusieurs couches de « vêtements » n’a rien d’étonnant puisque c’est un combattant : tout le monde n’a pas de gilet pare-balles ultra-fin en Mylar fourni par les USA…

      J'aime

  6. Abstraction faîte des mentions de la nationalité, cette armée, comme d’autres groupes extrémistes essaime la terreur et répond donc au qualificatif de groupe terroriste.

    Finalement, il n’existe pour moi, pas de différences entre des jeunes qui partent s’entraîner dans des camps terroristes et d’autres qui partent s’entraîner chez Tsahal, si ce n’est qu’en cas de retour chez nous, le traitement échéant sera bien différent.

    Ce qui m’ a surtout frappé ce sont les ressemblances notoires entre les images de ce gosse (armé et assassin) tout souriant, fier de porter son arme, « avec la morale pour lui » semble t’il penser, et ceux posant pour Daech, Al quaïda et consorts.

    Ne nous leurrons pas, un acte aussi odieux soit-il, n’est jamais un acte isolé, selon moi il s’agit plutôt d’une façon de procéder qui leur semble à tous, « normale », et est une conséquence directe de leur endoctrinement.

    J'aime

  7. Ping : Israël: un ministre pour l’amnistie du «soldat» franco-israélien qui a exécuté un Palestinien | Fdebranche

  8. Ping : Netanyahou demande la grâce du « soldat  franco-israélien qui a exécuté un Palestinien | «Fdebranche

  9. On ne peut rien attendre de cet État, fondé sur une religion où il est normal d’être puni pour ce que l’on a pas fait soi-même mais auraient fait ses ancêtres, à commencer par le mythe d’Eve dont tous les humains paieraient la faute… Toute la Thora/Ancien Testament est rempli de ce genre d’injustices. Donc, pour des motifs de « droit divin » des Israéliens juifs continueront à tuer des Palestiniens qui, eux, défendent la terre où ils vivent depuis des siècles, et les enfants des victimes continueront à venger leurs parents et leur enfance brisée alimentée de haine, en tuant des Israéliens juifs… Cela continuera tant qu’il y aura des juifs et des musulmans extrémistes, autrement dit c’est sans fin.

    J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s