Des journalistes et des magistrats en charge de l’affaire Fillon menacés de mort par un mystérieux « Collectif d’Épuration »

Les enquêtes journalistiques et judiciaires exaspèrent certains. Les rédactions du Canard enchaîné et de Mediapart ainsi que les bureaux de quatre magistrats du pôle financier en charge de l’affaire Fillon ont reçu une lettre de menaces accompagnée d’une balle de .22 Long Rifle.

Ce matin, sur les ondes de France Inter, François Fillon a réitéré ses menaces. Le candidat du parti Les Républicains entend poursuivre en justice, « le jour venu », « tous ceux qui sont à l’origine » de la révélation de l’affaire sur l’emploi présumé fictif de son épouse. « Cette opération a été montée, je le prouverai. J’ai les dates, les jours, les personnes qui ont communiqué ces documents. […] Ceux qui sont à l’origine de cette affaire ne dormiront pas bien à l’avenir. »

MediaPart

François Fillon protégé par un agent de sécurité… du FN !

Sélim Feltane assure la protection de Marine Le Pen, mais aussi celle de François Fillon pendant sa campagne. Il avait notamment été entendu par la police après l’incident ayant opposé les Femen au service de sécurité de Le Pen, le 1er mai 2015.

Ses collègues l’ont reconnu et cela ne leur a pas du tout plu. Depuis le début du mois de janvier, un agent de sécurité est régulièrement aperçu, installé en statique devant le QG de François Fillon 6-8 rue Firmin-Gillot, dans le 15e arrondissement de Paris. Sa mission : sécuriser l’accès de l’immense siège de la campagne du candidat.

Sélim Feltane, pompier de 37 ans, est présent dans les moments difficiles. On le repère notamment sur les images datant du mercredi noir de la droite, le 1er mars dernier. Quand Fillon a boudé le Salon de l’Agriculture et convoqué les barons LR les uns après les autres après avoir reçu sa convocation par les juges dans l’optique d’une mise en examen. Il a également été repéré aux côtés du candidat dans le train spécial direction le meeting de Sablé-sur-Sarthe à la fin du mois d’Août 2016.

Il y a juste un petit souci : Sélim est bien connu dans le milieu de la sécurité pour être l’un des piliers du DPS, le service d’ordre du Front National. Il a connu son heure de gloire le 1er mai 2015, il faisait partie du commando de membres du service d’ordre du FN expédié à la recherche des Femen qui haranguaient la foule peu avant le discours de Marine Le Pen, depuis un balcon de l’hôtel Intercontinental. Les militantes avaient été vigoureusement plaquées au sol. Après enquête, l’affaire avait été classée sans suite.

Marianne

Laïcité : Francois Fillon recrute un prêtre dans son équipe de campagne

Cette campagne pour la présidentielle 2017 réserve décidément son lot de surprises. Ce vendredi 13 janvier, l’équipe de François Fillon a distribué à la presse la composition des équipes thématiques impliquées autour du candidat de la droite. 

fillon-catholique-laicite-voile-pape-islam

Dans l’organigramme, en bas de la case « fiscalité » du « pôle projet »,  figure un nouveau venu : Dominique Calmels, un homme aux multiples casquettes, à la fois directeur financier et… prêtre mormon.

Contacté ce vendredi soir, Dominique Calmels confirme à LCI avoir rejoint les rangs de l’équipe de campagne de François Fillon. « J’ai aidé Bruno Le Maire pendant deux ans. Lorsque sa campagne s’est arrêtée, on m’a proposé de venir dans l’équipe de François Fillon. En fait, c’est ce que la plupart des anciens soutiens de Bruno Le Maire ont fait », souligne-t-il.

Prêtre bénévole et chargé de la communication au sein de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, qu’il fréquente depuis une quinzaine d’années, Dominique Calmels semble pourtant bien partager avec François Fillon des visions similaires de la société. « Nous avons des points communs, c’est évident. Les mormons sont des chrétiens, les catholiques sont des chrétiens. Et même si nos approches diffèrent parfois, nous avons sur le fond des choses le même avis.

« Sur l’avortement, par exemple. « Personnellement opposé » à la pratique de l’interruption volontaire de grossesse, François Fillon, qui ne veut cependant pas revenir sur la loi l’autorisant, s’était ainsi retrouvé sur la défensive sur le sujet lors de l’entre-deux tours de la primaire de la droite et du centre. Sa nouvelle recrue estime pour sa part que « l’avortement doit être accepté en cas de danger pour la mère, de viol et d’inceste. »

Dominique Calmels poursuit : « La position de l’église mormonne – et la mienne – est d’encourager les jeunes femmes à garder le bébé jusqu’au bout, quitte à le confier à quelqu’un par la suite si elle ne le désire pas. Je suis prêtre, j’ai dirigé de grandes paroisses à Paris et en Ile-de-France, et je peux vous dire que c’est difficile pour une femme d’avorter.  »

LCI

Marine Le Pen éliminée dès le 1er tour de la présidentielle, selon un sondage

Selon un sondage Elabe pour « Les Echos », le candidat d’En Marche se hisserait au second tour de la présidentielle en cas de succès d’Arnaud Montebourg à la primaire du PS et d’absence de François Bayrou.

fillion le pen macron

Emmanuel Macron confirme sa troisième place dans la course à la présidentielle. Il fait même un peu mieux. Selon un sondage Elabe pour « Les Echos » et Radio Classique, le candidat d’En Marche arrive à se hisser au second tour dans un cas de figure : en cas d’absence de François Bayrou et si Arnaud Montebourg est le candidat du PS. Il atteindrait alors les 24 % d’intentions de vote, juste derrière François Fillon (26 %) mais devant Marine Le Pen (22 %). Si Vincent Peillon est le candidat du PS, il fait jeu égal avec la candidate d’extrême-droite.

Même en cas de candidature de François Bayrou, Emmanuel Macron reste plus que jamais le troisième homme de cette présidentielle avec 16  % à 24 % des voix selon les hypothèses ans ce sondage Elabe.

Les Échos