Laïcité : Une candidate LR aux législatives veut faire du « mariage religieux le seul mariage valide »

anne-lorne-marige-religieux-lr-catholique-integriste

Après un bon trimestre, le maître récompense les bons élèves. Sens Commun, le mouvement issu de la Manif Pour Tous, avait choisi le bon cheval pendant la primaire de la droite en soutenant François Fillon. Un ralliement qui porte déjà ses fruits. Selon Le Figaro, Sens Commun a réussi à décrocher une investiture des Républicains dans cinq circonscriptions, pour les élections législatives de juin 2017.

Selon les informations du Lab confirmées par Arnaud Le Clere, responsable des fédérations de Sens Commun et membre du bureau politique du mouvement, ces cinq candidats sont : Anne Lorne dans la 1ère circonscription du Rhône, Sébastien Pilard (ancien président de Sens Commun) dans la 2e de Loire-Atlantique, Hayette Hamidi dans la 2e de Seine-Saint-Denis, Charles d’Anjou dans la 10e circonscription de Seine-Maritime et Maxence Henry dans la 2e circonscription du Maine-et-Loire.

Europe 1

Mexique : l’hécatombe continue, un quinzième prêtre assassiné sur fond de trafic de drogue

Dans l’État mexicain de Coahuila, un prêtre enlevé au début du mois a été retrouvé mort, accentuant encore davantage le funeste bilan des assassinats de religieux dans le pays.

pretres_6042-tt-width-604-height-403-crop-0-bgcolor-000000-nozoom_default-1-lazyload-0

L’Église catholique compte un nouveau martyr dans ses rangs. Le père , dont la disparition avait été signalée le 7 janvier dernier dans l’État de Coahuila, au nord du Mexique, a été retrouvé mort jeudi 12 janvier, comme l’a annoncé le diocèse de Saltillo.

“Le pays le plus dangereux d’Amérique latine pour les prêtres”

Si les autorités n’ont pour l’instant pas donné de détails sur le décès du prêtre, l’État de Coahuila, qui se trouve près de la frontière avec les États-Unis, est particulièrement touché par le trafic de drogue et les violences qui y sont liées.

D’après un bilan établi au mois de septembre par le centre multimédia catholique, quinze prêtres, un séminariste et un sacristain ont été tués depuis 2012 au Mexique, pays “le plus dangereux d’Amérique latine pour les prêtres”, selon l’organisme. Déjà, en septembre dernier, trois religieux avaient été assassinés au cours d’une même semaine dans les États de Veracruz et du Michoacán.

Valeurs Actuelles

Laïcité : Francois Fillon recrute un prêtre dans son équipe de campagne

Cette campagne pour la présidentielle 2017 réserve décidément son lot de surprises. Ce vendredi 13 janvier, l’équipe de François Fillon a distribué à la presse la composition des équipes thématiques impliquées autour du candidat de la droite. 

fillon-catholique-laicite-voile-pape-islam

Dans l’organigramme, en bas de la case « fiscalité » du « pôle projet »,  figure un nouveau venu : Dominique Calmels, un homme aux multiples casquettes, à la fois directeur financier et… prêtre mormon.

Contacté ce vendredi soir, Dominique Calmels confirme à LCI avoir rejoint les rangs de l’équipe de campagne de François Fillon. « J’ai aidé Bruno Le Maire pendant deux ans. Lorsque sa campagne s’est arrêtée, on m’a proposé de venir dans l’équipe de François Fillon. En fait, c’est ce que la plupart des anciens soutiens de Bruno Le Maire ont fait », souligne-t-il.

Prêtre bénévole et chargé de la communication au sein de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, qu’il fréquente depuis une quinzaine d’années, Dominique Calmels semble pourtant bien partager avec François Fillon des visions similaires de la société. « Nous avons des points communs, c’est évident. Les mormons sont des chrétiens, les catholiques sont des chrétiens. Et même si nos approches diffèrent parfois, nous avons sur le fond des choses le même avis.

« Sur l’avortement, par exemple. « Personnellement opposé » à la pratique de l’interruption volontaire de grossesse, François Fillon, qui ne veut cependant pas revenir sur la loi l’autorisant, s’était ainsi retrouvé sur la défensive sur le sujet lors de l’entre-deux tours de la primaire de la droite et du centre. Sa nouvelle recrue estime pour sa part que « l’avortement doit être accepté en cas de danger pour la mère, de viol et d’inceste. »

Dominique Calmels poursuit : « La position de l’église mormonne – et la mienne – est d’encourager les jeunes femmes à garder le bébé jusqu’au bout, quitte à le confier à quelqu’un par la suite si elle ne le désire pas. Je suis prêtre, j’ai dirigé de grandes paroisses à Paris et en Ile-de-France, et je peux vous dire que c’est difficile pour une femme d’avorter.  »

LCI

Pologne : le parti ultra-conservateur proche de l’Eglise sur le point d’interdire l’avortement

La loi, déjà très restrictive, devrait être modifiée et durcie. Jamais dans le pays le climat n’a été aussi porteur pour les mouvements pro-life.

pologne-glise

La journée s’annonce lourde, jeudi, au Parlement polonais, qui doit se prononcer sur une proposition de loi très controversée interdisant de facto l’avortement, dont les conditions sont pourtant déjà particulièrement restrictives depuis 1993. A l’initiative du texte, le comité «Stop Avortement» qui regroupe des organisations pro-vie. Désormais, enceinte à l’âge de 11 ans, une jeune fille violée par son propre père n’aura d’autre choix que de mener sa grossesse à terme. De même, une femme qui risque de mourir en couches ou d’accoucher d’un bébé mort-né, ne pourra pas demander d’IVG.

Un autre projet, «Sauvons les femmes» et allant dans le sens opposé pour libéraliser l’IVG, sera bien débattu lors de la même session. Mais ses chances d’être adopté sont nulles : le parti ultra-conservateur Droit et Justice (PiS), proche de l’Eglise et au pouvoir depuis octobre dernier, détient à lui seul la majorité absolue au Parlement. Un troisième projet, devrait en revanche être adopté. Il vise à limiter de manière radicale la fécondation in vitro que le gouvernement a déjà, dès son arrivée au pouvoir, cessé de rembourser. Concrètement, il s’agit d’interdire la congélation d’embryons, perçue par les promoteurs du projet comme un pas avant leur «sélection», autrement dit des «avortements raffinés».

Libe

Agression sexuelle sur une handicapée : 7 mois requis à l’encontre du prêtre

« Qu’est ce que vous entendez par embrasser ? », lance la juge, sceptique. A la barre, Lucien, 89 ans, petit homme, le cou engoncé dans son costume sombre, rétorque aussitôt : « Je l’ai pris dans les bras. Comme les acolades à l’église ».

Capture d’écran 2016-09-04 à 16.21.14.png

Ce vendredi, au tribunal de Créteil, le procureur a requis sept mois d’emprisonnement avec sursis à l’encontre de ce prêtre, au casier vierge et jugé pour « agression sexuelle sur une personne vulnérable ». « Alors, oui, j’ai pu glisser sur un sein, elle est assez large », poursuit l’aumônier, en ouvrant grand les bras pour mimer les 100 kilos d’Elisabeth. Dans la salle, le malaise s’installe. 

Que s’est-il donc vraiment passé le 1er avril 2015 dans la maison de retraite Saint-Pierre de Villecresnes ? Il est environ 14 heures, dans le couloir, lorsqu’une salariée surprend une scène irréaliste derrière la porte vitrée de la cuisine. Le prêtre « malaxe le sein gauche d’Elisabeth, résidente, handicapée mentale et lui touche les parties intimes sur ses vêtements », relate la juge.

L’affaire a été mise en délibéré le 16 septembre.

Le Parisien

Erci Ciotti s’oppose au financement public des lieux de culte mais le pratique

4037789-ciotti-designe-pour-mener-la-campagne-de-fillon

Le député des Alpes Maritimes s’est dit dimanche « opposé au financement de tout lieu de culte ». Il finance pourtant la rénovation de quatre chapelles grâce à sa réserve parlementaire.

Eric Ciotti a-t-il changé d’avis ou est-il pris en flagrant délit d’incohérence? Dimanche, le député Les Républicains des Alpes-Maritimes, s’est dit « opposé au financement des mosquées ou de tout lieu de culte », en réponse à la tribune de Manuel Valls dans le Journal du Dimanche

« Je m’inscris en faux et dénonce avec force cette vision culpabilisatrice du Premier ministre qui, évoquant un pacte avec l’islam de France et ouvrant la voie à un financement public des lieux de culte, auquel je suis totalement opposé, renie à demi-mot la loi de 1905« , écrit-il encore sur son blog.

20 000 euros pour la rénovation de chapelles

Mais visiblement ses propos ne correspondent pas vraiment à la réalité. Un journaliste de Nice Matin s’est replongé dans l’utilisation qu’avait fait Eric Ciotti de sa réserve parlementaire en 2015. Un sujet qu’il avait traité il y a plusieurs mois.

Le député a divisé les 130 000 euros qui lui sont alloués chaque année entre différentes associations niçoises. Et il a notamment versé 20 000 euros pour la rénovation de quatre chapelles de la ville. Les Amis des Pénitents rouges, l’Archiconfrérie des la Sainte-Croix, la Confrérie des pénitents bleus et l’Archiconfrérie de la Miséricorde Pénitents Noirs ont ainsi reçu 5000 euros chacune.

L’Express

Le nombre d’homicides a atteint un record au Brésil, le plus grand pays catholique au monde

dt.common.streams.StreamServer.cls

Le nombre d’homicides au Brésil a atteint le chiffre record de 59 627 en 2014, soit 163 par jour, ce qui en fait le pays le plus violent au monde en chiffres absolus, selon l’Atlas de la Violence 2016.

Le nombre d’homicides est en hausse de 3,8% par rapport à l’année précédente, et augmente de manière soutenue depuis dix ans, selon ce rapport élaboré par le Centre brésilien de sécurité publique, une ONG, en collaboration avec l’Institut de recherches économiques IPEA.

«C’est le chiffre le plus élevé jamais enregistré dans l’histoire du Brésil ce qui en fait le pays avec le plus grand nombre d’homicides au monde», a déclaré à l’AFP Renato Sergio de Lima, vice-président de l’ONG et l’un des chercheurs qui a dirigé l’étude.

En se basant sur les statistiques de l’Office de Nations unies contre la Drogue et le Crime (UNODC), l’Atlas aboutit à la conclusion que le Brésil a le plus grand nombre d’homicides de la planète, même si le taux n’est «que» de 29,1 pour 100 000, car sa population dépasse les 200 millions d’habitants.

Ce taux place le Brésil derrière des pays comme le Venezuela ou le Honduras, mais très au-dessus des 10 homicides pour 100 000 habitants, considéré par l’Onu comme le seuil de violence endémique.

Journal de Montréal