56% des Français ont une mauvaise image de l’Eglise catholique

vatican pape francois scandale tourmante jusctice pedophilie sondage

Une majorité de Français (56% contre 43%) a une mauvaise image de l’Église catholique, selon un sondage effectué après les récentes polémiques sur les affaires de pédophilie.

Selon cette étude réalisée par Odoxa pour Le Parisien – Aujourd’hui en France, à paraître dimanche, 63% pensent que le cardinal Philippe Barbarin, dans la tempête depuis des révélations d’agressions sexuelles dans son diocèse, devrait démissionner. En revanche, 62% des catholiques réellement pratiquants (déclarant aller à la messe « une fois par mois » ou « au moins de temps en temps« ) qu’il ne devrait pas démissionner.

Selon cette étude « crible » l’Église apparaît à la fois « très/trop conservatrice » (83%), « trop éloignée du quotidien des Français » (64%) et « pas transparente » (81%).

Ce sondage a été réalisé les 17 et 18 mars par internet auprès d’un échantillon de 1.016 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus selon la méthode des quotas.

L’Express

La famille royale d’Angleterre secouée par un scandale sexuel

https://i0.wp.com/i2.mirror.co.uk/incoming/article4915267.ece/alternates/s615/PAY-Prince-Andrew-MAIN.jpg

Âgé de 54 ans, le prince Andrew, cinquième dans l’ordre de succession pour le trône britannique derrière les princes Charles, William, George et Harry, a été cité dans une plainte déposée en Floride aux Etats-Unis par une femme affirmant avoir été retenue, alors qu’elle était mineure, comme « esclave sexuelle«  par un riche homme d’affaires de Wall Street. Dans la plainte « Jane Doe #3 » (un pseudonyme), la plaignante affirme avoir été « forcée d’avoir des relations sexuelles«  avec le duc d’York à Londres, New York et dans les Caraïbes durant une orgie avec d’autres jeunes filles mineures, sur ordre de Jeffrey Epstein, condamné en 2008 pour avoir eu recours aux services de prostituées mineures.

« Jane Doe #3 » a rapporté ces faits dans un témoignage qui doit être versé à un dossier civil dans lequel les procureurs fédéraux sont accusés d’avoir passé un accord avec M. Epstein sans avoir consulté les victimes au préalable. Jeffrey Epstein a été condamné à 18 mois de prison après avoir plaidé coupable pour la seule charge d’avoir sollicité les services de prostituées. « M. Epstein a ordonné à Jane Doe #3 de donner au prince ce qu’il demandait et de lui raconter les détails de ces abus sexuels« , souligne la plainte récemment déposée. Aucune date n’a été précisée pour ces relations sexuelles prétendues, mais JaneDoe #3 affirme avoir été l’esclave sexuelle de Jeffrey Epstein entre 1999 et 2002.

https://i0.wp.com/imworld.aufeminin.com/story/20150106/la-famille-royale-568361_w1020h450c1cx2121cy862.jpgLe duc d’York, qui passe pour être le fils préféré d’Elizabeth II, avait déjà été au coeur du tumulte dans les années 80 et 90 lorsque les jeunes héritiers Windsor avaient considérablement terni le blason de la reine. La séparation d’Andrew avec sa turbulente épouse Sarah Ferguson, avaient contribué à « l’Annus horribilis » de la reine, en 1992. Une année également marquée par le divorce et le remariage de la princesse Anne, les relations exécrables entre le Prince Charles et Lady Diana ainsi qu’un spectaculaire incendie au château de Windsor. Depuis, le prince Andrew, déjà épinglé dans sa jeunesse pour ses amours avec une actrice de films érotiques, Koo Stark, a continué à faire parler de lui. Pour ses fréquentations douteuses et ses voyages dispendieux qui lui ont valu le sobriquet de « Airmiles Andy« . Son « comportement déplacé » lors des voyages officiels et sa « grossièreté » ont également souvent été critiqués dans la presse. Le site WikiLeaks avait ainsi révélé les propos à l’emporte-pièce qu’il avait tenus au Kirghizistan où il avait notamment répondu à un convive évoquant des problèmes de corruption: « Mais c’est la France tout craché !« .

En 2007, il avait été au centre d’une polémique sur les conditions de la vente d’une de ses propriétés à un milliardaire kazakh, cédée à prix d’or. Des rencontres avec le gendre de Ben Ali ou l’un des fils de Kadhafi ont également causé des maux de tête aux conseillers de Buckingham, de nouveau mis à rude contribution aujourd’hui, par la grâce du prince.

France 3