«Les Juifs quitteront la France si Le Pen devient présidente» déclare le président du Conseil des rabbins d’Europe

1029989788

La perspective d’une éventuelle victoire de Marine Le Pen à la présidentielle commence à préoccuper sérieusement les Juifs français. En cas de triomphe de la présidente du Front national, ceux-ci quitteront la France, assure dans une interview à Sputnik Pinchas Goldschmidt, et grand rabbin de Moscou.

« Vous me demandez si la plupart des Juifs quitteront la France en cas de victoire de Marine Le Pen, et je vous réponds — oui, ils le feront », a-t-il estimé.

Selon M. Goldschmidt, le retour à l’ultranationalisme risque de déboucher sur une guerre entre les pays d’Europe.

Dans une interview au site i24news, la présidente du Front National a annoncé son intention de bannir les signes religieux dans l’espace public. Des mesures qui prévoient également l’interdiction du port de kippa et visent, selon Mme Le Pen, à « éradiquer le fondamentalisme islamiste en France ».

Sputnik

Un groupuscule d’extrême droite publie une carte des «lieux juifs» en Allemagne

La police allemande a ouvert une enquête sur la publication, mercredi, à l’occasion de l’anniversaire de la Nuit de cristal, d’une carte de Berlin indiquant près de 70 adresses d’organisations juives.

an-elderly-woman-touches-the-memorial-for-the-jewish-victims-of-the-nazi-holocaust-with-names-of-dif_5741755

L’antisémitisme subsiste à Berlin. Le groupe d’extrême droite des « Forces libres de Berlin-Neukölln (FKBN) » a posté sur sa page Facebook une carte qui recense près de 70 lieux juifs à Berlin. Des synagogues, des garderies et des écoles, des monuments ou des restaurants. La carte sur fond rouge portait l’inscription « Juifs parmi nous » en écriture gothique.

Elle a été mise en ligne 78 ans après le pogrom perpétré par les nazis contre les Juifs pendant la Nuit de cristal, du 9 au 10 novembre 1938. Prélude de la persécution systématique des juifs en Allemagne ce pogrom fut perpétrés par les sections d’assaut nazies et les jeunesses hitlériennes. Elles s’en prirent aux synagogues, aux commerces et à tous les lieux connus pour être juifs. Près d’une centaine de personnes furent assassinées.

Facebook accusé de complaisance

C’est une organisation de lutte contre l’extrême droite, le MBR qui a repéré cette page mercredi soir et l’a signalée à la police. Une plainte pour incitation à la haine raciale a été déposée, selon un porte-parole de la police à de la capitale allemande.

Facebook est régulièrement accusé en Allemagne d’être trop tolérant vis-à-vis des contenus racistes. La justice allemande a justement annoncé cette semaine l’ouverture d’une enquête visant le patron de Facebook après le dépôt d’une plainte pour « incitation à la haine ».

L’Express

Racisme : Le Conseil de l’Europe dénonce la montée de l’islamophobie et judéophobie au Royaume-Uni

Selon un rapport rendu public mardi, les discours politiques sont de plus en plus intolérants outre-Manche et les agressions racistes sont en hausse. 

le-conseil-de-l-europe-denonce-la-montee-du-racisme-au-royaume-uni

Le Conseil de l’Europe observe une « montée du discours de haine et de la violence raciste » au Royaume-Uni, où le référendum du Brexit semble avoir conduit à une « exacerbation des sentiments xénophobes ».

L’intolérance de « nombreux discours politiques ». Dans un rapport rendu public mardi, la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (Ecri) pointe « la nature intolérante de nombreux discours politiques » qui « sont axés en particulier sur l’immigration ». Outre les « messages d’intolérance » véhiculés par le parti anti-immigration et europhobe Ukip, le rapport cite pour exemple des propos tenus par le Premier ministre britannique David Cameron qui, interrogé sur la crise de Calais en juillet 2015, avait parlé de « nuées » de personnes traversant la Méditerranée. « Le référendum du Brexit (le 23 juin, qui a abouti au choix des Britanniques de sortir de l’UE) semble avoir conduit à une nouvelle exacerbation des sentiments xénophobes« , estime cet organe.

Le rapport avance également que les musulmans britanniques sont également « présentés sous un jour défavorable » par certains politiques. Le discours de haine continue d’être « un grave problème dans la presse populaire » et « les propos haineux en ligne, ciblés notamment sur les musulmans étaient en pleine expansion depuis 2013« , estime la commission, dans ce rapport qui rend compte de la situation dans le pays au 17 mars 2016.

Hausse des agressions antisémites et islamophobes. Dans ce cinquième rapport sur le Royaume-Uni, l’Ecri relève qu' »un nombre particulièrement élevé d’incidents violents à caractère raciste » se sont produits en 2013. Sur cette question, les experts pointent en particulier « une hausse marquée des violences contre les musulmans, ainsi que des niveaux records d’incidents antisémites l’année suivante« .

23 recommandations. Le rapport adresse au gouvernement britannique 23 recommandations, en appelant notamment « tous les partis politiques à s’opposer fermement au discours intolérant ». L’Ecri demande aux partis de « donner instruction à leurs représentants de s’abstenir de toute remarque péjorative à l’endroit d’un groupe de personnes en raison de leur ‘race’, de leur religion, de leur nationalité, de leur langue ou de leur origine ethnique », ou de leur orientation sexuelle.

Europe 1

«Reprendre l’Amérique aux Juifs», des tracts néo-nazis ciblent les Juifs à Jacksonville

Le bureau du sheriff de Jacksonville considère que les tracts sont l’expression de la « liberté de parole ».

jacksonville-e14749903806981-635x357

Des prospectus appelant à « Reprendre l’Amérique aux Juifs » ont été distribués à Jacksonville, en Floride, dans un quartier qui abrite des Juifs et plusieurs institutions juives.

Les tracts, qui affirmaient également que les Juifs « complotaient pour avoir l’esprit de notre gouvernement » et qu’ils appartenaient à ceux qui lisaient le tract de ne pas « les laisser détruire ce que vos ancêtres européens ont construit », ont été découverts dimanche matin dans l’allée du Jewish Community Alliance, dans deux synagogues à Jacksonville et les allées des maisons de la ville, a signalé le Florida Times-Union.

Ils ont été signés par le groupe néo-nazi basé à Detroit, le National Socialist Movement. C’est la deuxième fois en un an que des tracts affirmant venir du groupe ont été distribués dans la région.

Le bureau du shérif a enquêté sur les tracts mais a déclaré qu’aucun crime n’a été commis, puisque la distribution de ces tracts est un exercice de la liberté d’expression, a expliqué la porte-parole du bureau du shérif, Melissa Bujeda, au journal.

« Bien que la distribution de ces tracts soit légale dans le cadre du premier amendement, ils ont fait peur à beaucoup de personnes dans la communauté, et pas seulement les juifs », a déclaré le directeur régional de l’ADL Florida Hava Holzhauer. .

TTOI

Oui, l’islamophobie actuelle ressemble à la judéophobie des années 30

Capture d’écran 2016-09-20 à 16.32.38.png

Certains s’indignent que l’on ose comparer les attaques dont les musulmans sont aujourd’hui l’objet à l’antisémitisme d’autrefois. Il ne s’agit bien évidemment pas de la Shoah, auquel cas le parallèle serait effectivement scandaleux.

Mais le discours islamophobe qui gagne chaque jour un plus de terrain ressemble en tous points aux théories antisémites qui fleurissaient en France dans les années 30 : il repose sur une base largement fantasmatique à laquelle une construction savante donne les apparences de la vérité et de l’évidence. Il essentialise et stigmatise une population prise dans son ensemble. Enfin, il est soutenu et développé par des figures majeures du paysage intellectuel et politique.

Au final, l’opinion finit par être persuadée de l’existence d’un « problème musulman » comme on avait réussi naguère à la convaincre de l’existence d’une « question juive ».

GUILLAUME WEILL-RAYNAL : Ancien avocat, essayiste. Il est l’auteur d’Une haine imaginaire (2005) et des Nouveaux Désinformateurs (2007), parus aux éditions Armand Colin.

Oumma