Allemagne : Démantèlement d’une cellule terroriste d’extrême droite projetant des attaques antisémites

reichsburger

Ce mercredi 25 janvier, la police allemande a interpellé plusieurs militants d’extrême droite susceptibles d’appartenir à la mouvance dite des « Reichsbürger » (les citoyens du Reich en allemand). Ils étaient notamment soupçonnés de préparer des attaques antisémites ou contre des réfugiés et des policiers. 

L’opération, qui a mobilisé 200 policiers, a eu lieu simultanément dans plusieurs régions, dont la capitale Berlin. Elle visait principalement six personnes suspectées d’être prêtes à passer à l’action violente. Les perquisitions ont permis de saisir des armes. Les enquêteurs ont également confisqué du matériel informatique, explique le quotidien « Bild ».

(…)

Ses menaces, et plus généralement celles des membres du « Reichsbürger », sont prises au sérieux par les autorités allemandes notamment depuis une série de meurtres racistes, et un autre visant une policière, commis dans les années 2000 par un groupuscule néonazi. Une affaire qui a ébranlé le pays. Lors d’un précédent coup de filet contre ce mouvement en octobre, un policier avait été tué et trois autres blessés par un de ces activistes armé jusqu’aux dents à son domicile.

Selon le renseignement intérieur, le mouvement des « Reichsbürger » compte actuellement quelque 10.000 membres. « Le mouvement dispose d’une importante force d’attraction et gagne toujours de nouveaux adhérents », détaille auprès de l’agence allemande Deutsche Presse-Agentur (DPA) Hans-Georg Maassen, le directeur du renseignement intérieur.

L’OBS

Allemagne : Un attentat d’extrême droite déjoué, 100 kilos d’explosifs découverts

92734eeb39b5998b53e3

Des experts ont commencé vendredi à éliminer plus de 100 kilos d’explosifs situés à Lauterecken, en Allemagne, et probablement destinés à un attentat  d’inspiration d’extrême droite. Ces explosifs ont été découverts fin décembre au domicile d’un homme âgé de 18 ans.

Avec un complice de 24 ans, il aurait planifié un attentat lors du réveillon du Nouvel an à proximité de Kaiserslautern. Les suspects nient les faits. Environ 24 kilos d’explosifs ont également été découverts au domicile de l’homme de 24 ans. Les enquêteurs tentent désormais de déterminer si les deux hommes avaient des liens avec les milieux d’extrême droite en Allemagne.

Près de 90 habitants ont été évacués et des routes ont été fermées vendredi pour l’opération. Les explosifs seront transférés dans un centre d’entraînement militaire où ils seront désamorcés.

La Libre