Allemagne : Un attentat d’extrême droite déjoué, 100 kilos d’explosifs découverts

92734eeb39b5998b53e3

Des experts ont commencé vendredi à éliminer plus de 100 kilos d’explosifs situés à Lauterecken, en Allemagne, et probablement destinés à un attentat  d’inspiration d’extrême droite. Ces explosifs ont été découverts fin décembre au domicile d’un homme âgé de 18 ans.

Avec un complice de 24 ans, il aurait planifié un attentat lors du réveillon du Nouvel an à proximité de Kaiserslautern. Les suspects nient les faits. Environ 24 kilos d’explosifs ont également été découverts au domicile de l’homme de 24 ans. Les enquêteurs tentent désormais de déterminer si les deux hommes avaient des liens avec les milieux d’extrême droite en Allemagne.

Près de 90 habitants ont été évacués et des routes ont été fermées vendredi pour l’opération. Les explosifs seront transférés dans un centre d’entraînement militaire où ils seront désamorcés.

La Libre

Les nationalistes condamnés pour attentat terroriste bientôt transférés en Corse après la violente manifestation

Le garde des Sceaux a précisé que cette décision n’était « pas une faveur » et n’était donc pas liée à l’actualité récente ( la Police attaquée par des nationalistes corses lors d’une manifestation )

Capture d’écran 2016-10-22 à 22.57.15.png

Les militants nationalistes Nicolas Battini et Stéphane Tomasini, récemment condamnés par la cour d’assises spéciale de Paris, seront prochainement transférés en Corse, a annoncé samedi la Chancellerie confirmant une information de Corse-Matin.

« A ce jour, l’ensemble des condamnés définitifs pour motif terroriste ayant émis le souhait d’être à Borgo ont pu rejoindre cet établissement, hormis 3 personnes condamnées à la réclusion criminelle à perpétuité et inscrites au répertoire des détenus particulièrement signalés », avait souligné le ministère.

Un troisième militant corse, Joseph-Marie Verdi, petit-fils de l’ex-chef du FLNC Charles Pieri, condamné par défaut le 6 octobre alors qu’il était en fuite, à six ans de prison par la cour d’assises spéciale de Paris pour l’attentat contre la sous-préfecture de Corte, a été incarcéré jeudi à Borgo.

Europe 1

 

USA : 3 militants d’extrême droite qui projetaient un attentat contre une mosquée arrêtés

curtis-allen-gavin-wright-patrick-stein-attentat-mosquee-islamophobie

Trois hommes ont été inculpés vendredi pour avoir planifié une attaque à la bombe dans le Kansas contre une résidence hébergeant des immigrés somaliens et dans laquelle se trouve une mosquée, a rapporté la justice fédérale américaine.

Les trois hommes avaient effectué une surveillance pour identifier des cibles potentielles, fait des réserves d’armes et de composants explosifs et préparé un manifeste affirmant que leur attaque avait pour but de «déclencher une prise de conscience de la population», détaille un communiqué du ministère de la Justice.

Ils ont été inculpés pour complot en vue de faire usage d’une arme de destruction massive et, s’ils sont jugés coupables, ils risquent la prison à vie.

«Ces inculpations s’appuient sur huit mois d’enquête par le FBI qui ont conduit les enquêteurs aux confins d’une culture cachée de violence et de haine», a expliqué Tom Beall, procureur du Kansas, cité dans le communiqué.

Les trois hommes âgés de 47 à 49 ans, résidaient dans cet État. Deux d’entre eux ont été arrêtés vendredi, le troisième se trouvait déjà en détention provisoire depuis quelques jours. Ils occupaient des positions clés au sein d’une milice se faisant appeler «The Crusaders» (à savoir «Les Croisés»), selon les autorités.

Les trois hommes sont accusés d’avoir prévu de remplir quatre véhicules d’explosifs puis de les garer à chaque angle du bâtiment et de provoquer une énorme explosion.Selon la chaîne de télévision locale KWCH TV, environ 200 personnes habitent dans la résidence. Elle a relevé que la communauté somalienne était sous le choc à l’annonce des inculpations.

La Presse