Allemagne: 91 mosquées ont été attaquées en 2016 selon le ministère de l’Intérieur

mosque-714768

Le gouvernement allemand annonce que 91 mosquées ont été attaquées dans le pays en 2016. Le ministère de l’Intérieur a déclaré dans un rapport envoyé vendredi à l’Associated Press que la plupart des attaques – dont 21 – se sont déroulées dans l’état de Rhénanie-Westphalie, l’état le plus peuplé du pays avec un grand nombre d’immigrés musulmans.

Associated Press

La ville FN pourrait bientôt compter trois mosquées

L’islam est finalement soluble en terre FN. Le hasard du calendrier vient d’accélérer deux dossiers qui devraient réjouir les musulmans de cette commune dirigée par le FN depuis 2014.

municipales-le-front-national-remporte-mantes-la-ville_4866429

Hier matin, le tribunal administratif a condamné la municipalité parce qu’elle s’opposait au rachat de l’ancienne trésorerie de Mantes-la-Ville, devenue depuis avril dernier une mosquée. Au moment de la vente, la mairie a exercé son droit de préemption. Elle souhaitait alors transformer les locaux en poste de police municipale. La justice a estimé qu’il s’agissait d’un « abus de pouvoir » pour empêcher la création de la mosquée. Battu, Cyril Nauth indique qu’il fera « très certainement » appel.

Un projet dans le quartier des Merisiers

Dans le même temps, une autre association, El-Fethe, a obtenu gain de cause au tribunal de grande instance. Il y a quelques mois, elle avait cherché à acheter un pavillon afin d’en faire une mosquée. Le vendeur avait fini par se rétracter et l’affaire s’est poursuivie devant les tribunaux. Les juges ont finalement donné raison à El-Fethe. Une mosquée pourrait donc faire son apparition dans les prochains mois dans le quartier des Merisiers.

Ces deux lieux de culte s’ajoutent à un troisième, situé boulevard Salengro. Avant l’arrivée du FN au pouvoir, c’était le seul à Mantes-la-Ville… « Et alors ? Le Front national ne s’est jamais opposé à l’Islam !, s’irrite Cyril Nauth. J’ai toujours dit que j’étais contre le projet de la trésorerie, pas contre l’Islam. » Cette position figurait dans ses tracts de campagne. Les opposants à Cyril Nauth ne manquent toutefois pas de lui rappeler ses engagements. « Je me souviens qu’il avait dit récemment que les musulmans n’étaient pas près de prier dans l’ancienne trésorerie, remarque Eric Visintainer (LR). Cyril Nauth doit rester humble : il n’est pas au-dessus des lois, il est en train de l’apprendre. »

La réalité mérite toutefois d’être nuancée. L’acquisition de la trésorerie était un processus déjà engagé avant l’arrivée du FN dans la commune. Elle avait été encouragée par l’ancienne équipe socialiste et accélérée par la préfecture. Quant à la mosquée du boulevard Salengro, malgré un vote du conseil municipal demandant sa destruction, la démolition n’a jamais eu lieu.

Le Parisien

Projet de mosquée à Mantes-la-Ville : le maire FN débouté pour la troisième fois

Le maire Front national (FN) de Mantes-la-Ville, dans les Yvelines, a une nouvelle fois été débouté par la justice dans l’affaire l’opposant à l’Etat et à une association musulmane. La justice a statué : il n’était pas fondé à préempter un local, destiné par la précédente municipalité à devenir une mosquée, pour y installer sa police municipale.

municipales-le-front-national-remporte-mantes-la-ville_4866429

Dans une décision rendue vendredi 16 septembre, le tribunal administratif de Versailles a considéré notamment que la décision attaquée par le maire, Cyril Nauth, « bien que formellement motivée par la nécessité d’installer le service de police municipale dans des locaux plus spacieux, procède en réalité d’une volonté d’utiliser le droit de préemption afin de faire échec à l’installation d’un lieu de culte musulman » et que ce « véritable mobile » est « tiré de considérations étrangères à un but d’intérêt général ». Le tribunal a donc estimé qu’il y avait bien « détournement de pouvoir » de la part du maire.

Cyril Nauth avait déjà été débouté en référé (procédure d’urgence) par cette même juridiction en août 2015, puis par la cour administrative d’appel en octobre.

Lors de l’audience devant le tribunal de Versailles le 2 septembre, le rapporteur public avait souligné « le coût » du projet du maire (760 000 euros) et le fait que le local était « disproportionné » pour une équipe de « 12 agents de police municipale ».

Le Monde

Un homme juif pro Israël arrêté pour l’incendie criminel de la mosquée d’Orlando

Un habitant de Floride a été arrêté mercredi dans le cadre de l’enquête sur l’incendie qui a détruit la mosquée de Fort Pierce à l’aube de l’Aïd al-Adha.

Capture d’écran 2016-09-17 à 18.15.21.pngCe suspect âgé de 32 ans, Joseph Michael Schreiber, de confession juive risque au moins 30 ans de prison s’il est jugé coupable de l’incendie volontaire du Centre islamique de Fort Pierce. D’après les enquêteurs, il a publié des messages hostiles à l’islam, sur Facebook , ainsi que des posts religieux judaïque et pro israël.

Le Figaro


Floride : La mosquée de Fort Pierce visée par un incendie criminel

Le Centre islamique de Fort Pierce, ici avant sa destruction, a été détruite par un incendie criminel à l’aube de l’Aïd al-Adha.

les-pompiers-interviennent-a-la-mosquee-de-fort-pierce-en-floride-frappee-par-un-incendie-volontaire-le-12-septembre-2016_5667759.jpg

Le Centre islamique de Fort Pierce a été incendiée dans la nuit du dimanche 11 au lundi 12 septembre, jour de l’Aïd al-Adha. Selon la police de Floride, le caractère criminel de l’incendie est certain. Une vidéo de surveillance montre un homme seul, venu en moto, s’approchant du lieu de culte avant qu’il ne prenne la fuite dès que le bâtiment prenait feu.

Aucun blessé n’est à déplorer mais le centre islamique est gravement endommagé. Les responsables de la mosquée, prévenus dans la nuit par la police, ont appelé leurs fidèles à se rendre dans une mosquée voisine pour la grande prière de l’Aïd. Ils ont très tôt lancé un appel aux dons pour la reconstruction de l’édifice religieux. Sur les 50 000 dollars, près de 5 000 dollars ont été récoltés en une journée.

La mosquée, qui se trouvait à 160 km d’Orlando, a été sous le feu des projecteurs après le massacre qui s’est produit dans une discothèque très fréquentée par la communauté LGBT à Orlando en juin dernier. Omar Mateen, l’auteur de la tuerie d’Orlando s’y rendait régulièrement pour prier. Devenue une des cibles favorites des islamophobes, elle recevait depuis de très nombreuses menaces qui inquiétaient – à juste titre – les musulmans.

Absent lors du vote de la vente du terrain, le FN conteste la future mosquée de Saumur

Jusqu’à présent, le Front National était resté muet sur le projet de construction d’une nouvelle mosquée à Saumur.

photo-1473336234-505836

Aymeric Merlaud, responsable fédéral FN du Maine-et-Loire

Monique Lieumont-Briand, seule élue FN du conseil municipal de Saumur, était absente le 1er juillet lors du vote de la vente par la mairie d’un terrain sur lequel la mosquée doit être construite par l’association culturelle des musulmans de Saumur.

Cette vente fait aujourd’hui l’objet d’un recours devant le tribunal administratif à l’initiative d’un collectif de contribuables.

Dans un communiqué co-signé, Aymeric Merlaud, conseiller régional et nouveau responsable fédéral FN du Maine-et-Loire, et Monique Lieumont-Briand, le FN tape à la fois sur la gauche et sur la droite saumuroise.

Le FN estime en effet « scandaleux que la majorité socialiste s’essuie de cette cette façon les pieds sur les principes de la laïcité en feignant de ne pas voir le problème. Il est aussi scandaleux que la droite se cache derrière une association et derrière des prétextes financiers pour contester cette mosquée car ce n’est pas la seule question, même si elle est légitime. Ce silence des élus de droite Les Républicains/UDI est coupable et complice ».

Courier De L’Ouest

Isère : La mosquée de La Tour-du-Pin victime d’un incendie criminel

title-1471256131

Cette nuit, un peu avant 1 heure du matin, un incendie s’est déclaré au niveau du portail de l’une des deux mosquées turripinoises : celle de la communauté musulmane arabophone, située dans une bâtisse discrète, dans le haut de la rue d’Italie.

Le feu, très rapidement maîtrisé, s’est déclaré le long du portail en bois, en a dégradé une toute petite partie, en a noircit une autre. Très peu d’éléments, pour l’instant, permettent d’étayer la piste, somme toute probable néanmoins, d’un incendie volontaire.

La police scientifique est attendue sur les lieux demain, en soutien à la brigade de gendarmerie de La Tour-du-Pin, à qui l’enquête est confiée.

Le Dauphiné

La mosquée turque de Montélimar attaquée aux cocktails Molotov avec un tag du PKK

Une attaque a eu lieu, dans la nuit de dimanche à lundi, contre la mosquée turque de Montélimar dans la Drôme, vers 2h du matin. Un tag « PKK », pour Parti des travailleurs du Kurdistan, a été inscrit sur l’édifice. Des cocktails Molotov ont également été lancés, mais les dégâts sont mineurs. Une enquête a été ouverte.

7648634-11821932-1728x800_c.jpg

Ces dégradations interviennent au lendemain d’une manifestation monstre en Turquie, mais il n’y a pour l’instant pas de lien avéré. Selon les estimations, près de trois millions de personnes se sont rassemblées à Istanbul pour montrer leur soutien au président Recep Tayyip Erdogan, trois semaines après la tentative de putsch. Les principales formations de l’opposition étaient conviées, à l’exception du HDP pro-kurde en raison de ses liens présumés avec la guérilla du PKK.

France Info

Un ex militant d’extrême droite arrêté avec une arme et un retraité menace de faire péter une mosquée

image-quay-32109019

Ce mardi, Stéphane B, 51 ans, cadre dans une société numérique du 6earrondissement, comparaît au tribunal pour détention illicite d’armes. Dimanche, en fin de journée, il a attiré l’attention d’une patrouille de police, avec une bosse suspecte sous son veston alors qu’il traversait le parvis de la primatiale Saint-Jean à Lyon 5e. Il a résisté, hurlé. Il camouflait un pistolet Glock chargé. De quoi provoquer un malentendu catastrophique, évité par le sang-froid des policiers. Les enquêteurs ont trouvé chez lui armes blanches et autres munitions.

Déjà condamné pour port d’armes en 2009, pincé en Croatie en passant des munitions, entendu l’année dernière dans un réseau démantelé à Rouen.

« J’ai commencé à avoir peur, peur pour ma vie, d’être sans défense », dit-il avec la voix un peu pâteuse d’un homme sous anxiolytique. Il a concédé avoir fait partie dans un lointain passé d’un syndicat étudiant d’extrême droite.

Menace anonyme contre la grande mosquée

Jeudi dernier, la grande mosquée de Lyon a reçu un appel inquiétant, sous numéro masqué. « Ça va péter dans cinq minutes », disait en substance l’interlocuteur anonyme. Dès le lendemain, la police a réussi à l’identifier. Un homme de 71 ans, retraité sans histoire, qui a avoué avoir voulu faire peur, dans une façon grossière de répercuter ses propres peurs.

Placé sous contrôle judiciaire, le retraité est prochainement convoqué au tribunal correctionnel pour « menace de commettre un crime en raison de l’appartenance vraie ou supposée de la religion de la victime ».

Le Progrès

 

Des slogans racistes (arabes dehors), tagués sur les murs d’une salle de prière en Corse

tags_racistes_sur_un_lieu_de_culte_musulman_a_ghisonaccia_haute-corse

Des inscriptions à caractère raciste ont été découvertes lundi 1er août sur les murs d’un lieu de culte musulman et d’une boucherie hallal à Ghisonaccia (Haute-Corse), a-t-on appris de source proche de l’enquête.

Une dizaine d’inscriptions « IAF » et « I Arabi Fora » (les arabes dehors, ndlr) ont été découvertes par des riverains lundi matin sur les murs d’un commerce et d’une salle de prière attenante. Cette action n’a pas été revendiquée, aucun tract n’a été découvert sur place.

La brigade de recherches de la gendarmerie de Ghisonaccia a été chargée de l’enquête.  Ce n’est pas la première fois qu’un lieu de culte musulman est visé par des actions racistes en Corse.

En janvier 2015, au lendemain de la tuerie de Charlie Hebdo, la salle de prière de Baleone à Sarrola-Carcopino (Corse du Sud), l’une des plus grandes de Corse et siège du Conseil régional du culte musulman (CRCM), avait été visée par des tags à caractère raciste. Des croix gamées avaient également été tracées sur le portail de la mosquée.

France 3