Des néonazis assurent avoir été prévenus par un gendarme d’une perquisition imminente

Interrogés pour de nombreux faits de violences et trafics, plusieurs néo-nazis du White Wolf Klan assurent entretenir des liens privilégiés avec certains gendarmes. Extraits du dossier.

croix-gammee-tatto-nazi

« Attends-toi à une visite proche. » La petite phrase passerait presque inaperçue dans un dossier de plusieurs centaines de pages. Pourtant, face aux enquêteurs, Mourain lâche une bombe. Selon lui, le gendarme L., en poste dans le coin, l’aurait prévenu d’une perquisition imminente à son domicile. Il donne ainsi l’occasion au boss du White Wolf Klan de faire place nette avant la visite des bleus. Interrogé par les enquêteurs, le militaire nie :

« Je n’ai rien à voir avec ça. »

Plusieurs témoignages

Mais Jérémy Mourain n’est pas le seul à évoquer les liens des néonazis avec les autorités. Son ex-compagnon de route Kévin confirme que l’homme sympathisait avec le gendarme L. « pour pouvoir lui faire du chantage », est-il précisé dans le dossier judiciaire, sans qu’on ne comprenne vraiment de quoi il retourne.

Une autre anecdote vient crédibiliser l’hypothèse de contacts entre les képis et les skins. Il est écrit :

« Matthieu D. disait que le Gendarme M. les avait vu voler du gasoil mais n’avait rien dit en échange d’informations sur un dealer de Ham. »

Street Press

Cette voiture à croix gammée fait désormais campagne pour Donald Trump

0dd74365b703c0929fc4bd4ecc865cb8-1473418246

Jimmy Marr. Ce nom ne vous dit sans doute rien, et vous l’aurez oublié avant de finir cet article. Cependant, cet individu est en train de devenir une triste célébrité sur les réseaux sociaux américains. En fait, c’est plutôt sa voiture, une Toyota Tacoma, qui se fait remarquer, relève l’Oregonlive.com.

Il faut dire que ce citoyen américain, activiste néo-nazi, ne ménage pas ses efforts pour que son véhicule attire l’attention. En effet, sur les parois de son pick up customizé, Jimmy Marr avait peint une croix gammée ainsi que les slogans ‘Jew Lies Matter’ (les mensonges juifs comptent’, un détournement du slogan « Blue lives matter », un mouvement de soutien aux policiers). Néo-nazisme: cette voiture à croix gammée soutient désormais Donald Trump

Sur une troisième paroi, il a inscrit « Holocaust is holokum » (‘L’Holocauste c’est de la foutaise’). L’homme revendique donc son antisémitisme haut et fort, tant dans ses messages sur les réseaux sociaux que sur les panneaux de sa voiture avec laquelle il parcourt les routes américaines dans le but de promouvoir sa haine.

Jimmy Marr n’est de loin pas le premier activiste raciste à exprimer son soutien à Donald Trump. David Dukes, le ‘Grand Sorcier’ de l’organisation suprémaciste blanche Ku Klux Klan, avait exprimé son soutien à Donald, lequel avait d’abord botté en touche avant de finalement rejeter ce soutien encombrant.

Donald Trump lui-même a, à plusieurs reprises, relayé des messages publiés par des suprémacistes blancs sur Twitter notamment.

RTBF

Nampcel : Des oeuvres d’art détruites et des croix gammées taguées

6108809_1-0-563700671_1000x625

Une quinzaine de jours après que leur exposition d’art contemporain a été détruite et que des croix gammées ont été taguées au coeur de la carrière Gillard à Nampcel, les membres de l’association Des artistes font leur cirque n’entendent pas se laisser abattre.

Alors que de nouvelles destructions ont eu lieu ces derniers jours, Gilles Chandelier et son équipe organisent « un banquet de résistance à l’occasion de la clôture de l’exposition ». Dès 15 heures aujourd’hui, et jusqu’à demain 18 heures, des artistes se réunissent donc sur place « afin de créer de nouvelles oeuvres, pour ne pas laisser les idiots qui ont fait cela gagner ».

Le Parisien

Des supporters italiens ont exécuté des saluts nazis lors du match Israël-Italie

salut-nazi-salute-football-irsael-italie

La Fédération d’Israël de football a porté plainte auprès de la Fédération italienne après que deux de leurs supporters ont exécuté le salut nazi pendant l’hymne national italien lors du match de qualification pour la Coupe du monde 2018, lundi à Haïfa dans le nord d’Israël.

A la fin du match, la police a procédé à des arrestations, ont rapporté les médias israéliens. Les supporters italiens ont par ailleurs été hués lors de l’hymne national israélien « Hatikva », parmi lesquels, certains ont été aperçus crachant sur des spectateurs israéliens.

Le président de la Fédération Italienne de football Carlo Tavecchio a appelé l’ambassadeur d’Israël en Italie, Francesco Maria Talo, pour condamner l’incident.

Israel 24

Twitter: les comptes néonazis rassemblent 22 fois plus d’abonnés que les comptes djihadistes

CrgPkwfXgAAZtAO

« Aujourd’hui, les mouvements nationalistes blancs surpassent l’Etat islamique dans quasiment tous les indicateurs des réseaux sociaux, du nombre de followers au nombre de tweets par jour. » Après avoir étudié sur quatre ans des milliers de comptes Twitter de nationalistes blancs, néonazis et sympathisants de l’organisation Etat islamique (EI), les conclusions de J. M. Berger, chercheur à l’université George Washington, sont sans appel : le succès de l’EI sur ce réseau social est à relativiser au regard de l’influence grandissante des deux autres groupes extrémistes analysés.

Selon cette étude publiée début septembre, les comptes néonazis rassemblent aujourd’hui 22 fois plus d’abonnés que les comptes djihadistes. Ils tweetent également deux fois plus que les sympathisants de l’EI, dont le rythme en 2016 est évalué à 5,7 tweets par jour. Le chercheur, qui participe à un programme consacré à l’extrémisme, souligne le boom impressionnant de la communauté des nationalistes blancs sur Twitter, dont le nombre d’abonnés a augmenté de plus de 600 % depuis 2012.

Le Monde

Autriche: arrestation d’un néonazi qui voulait « tuer tous les demandeurs d’asile » d’un foyer

La police autrichienne a annoncé dimanche avoir arrêté un homme qui avait menacé de tuer des demandeurs d’asile, employant une rhétorique néonazie, et avoir récupéré des armées et des munitions à son domicile.

NEONAZI

L’homme, âgé de 20 ans, « a répété à maintes reprises à des amis qu’il voulait tuer avec son fusil de chasse tous les demandeurs d’asile » d’un foyer de réfugiés, a annoncé la police de l’Etat de Haute-Autriche, dans un communiqué.

Il utilisait une rhétorique néonazi et a envoyé à un ami deux sms empreints d' »idéologie nationale-socialiste », a précisé la police.

Dans un raid jeudi à son domicile dans la région de Linz, la police a également trouvé des objets de collection nazis. Les commandos d’élite « Cobra » l’ont arrêté près de son domicile vendredi à l’aube.

Dimanche dernier, un forcené, proche des réseaux néonazis, avait tiré à la kalachnikov dans la foule rassemblée lors d’une fête de village dans la province du Vorarlberg (ouest de l’Autriche), tuant deux personnes, et en blessant douze. Il s’était ensuite donné la mort.

L’Orient le Jour

Fréjus : un ancien néonazi derrière le projet « Surf Academy » de la mairie FN

david-rachline-frejus

À Fréjus, le sénateur et maire FN David Rachline lance un vaste complexe baptisé Surf Academy, le premier sur la Côte d’Azur. Derrière ce projet de 4,6 millions d’euros, on trouve une société basée à Hong Kong et dirigée par Yann Tran Long, un ancien néonazi. Le volet événementiel est, lui, assuré par la société de son frère, Minh Tran Long.

C’est une décision bien loin du « patriotisme économique » et de la « priorité régionale »que défend le Front national (FN). À Fréjus (Var), le maire et sénateur FN David Rachline, l’une des étoiles montantes du parti, a choisi un projet, baptisé Surf Academy, développé par une société basée à Hong Kong. Derrière ce concept, un homme sulfureux : Yann Tran Long, un ancien néonazi reconverti dans l’ingénierie de parcs de loisirs.

Mediapart

Allemagne : des réfugiés syriens sauvent la vie d’un candidat néo-nazi

part-dv-dv2124897-1-1-0.jpg

Changera-t-il d’opinion après cette mésaventure ? Stefan Jagsch, un candidat aux élections municipales à Altenstadt (Allemagne), a survécu à un accident de la route mercredi dernier, rapporte le quotidien Frankfurter Rundschau. Comble de l’ironie, ce responsable du parti néonazi NPD a été secouru par… des réfugiés syriens.

Un signe du destin ?

Le jeune homme de 29 ans s’est violemment encastré dans un arbre après une sortie de route, a confirmé un pompier. Heureusement pour lui, deux migrants qui étaient présents sur les lieux de l’accident se sont empressés de le sortir de la carcasse du véhicule, lui sauvant la vie. Ils lui ont ensuite prodigué les premiers soins jusqu’à l’arrivée des secours.

En janvier dernier, Stefan Jagsch avait fait polémique en qualifiant les réfugiés de « primates hors-la-loi » lors d’un rassemblement. Le parti NPD est connu pour être notoirement raciste, antisémite et révisionniste et fait actuellement l’objet d’une procédure d’interdiction sur le sol allemand.

La Depeche

Le calaisien lié à l’extrême droite Néo-Nazie sera défendu par Gilbert Collard

Gilbert Collard est de retour au prétoire. Une affaire a retenu l’attention du député Rassemblement bleu marine du Gard : celle de David et Gaël Rougemont. Samedi 23 janvier, en marge d’une manifestation de soutien aux migrants, ces deux Calaisiens ont menacé des assaillants postés devant leur domicile et leur jetant des projectiles. Gaël Rougemont a pointé un fusil de chasse contre les manifestants.

Gilbert Collard vient en effet d’accepter de défendre gratuitement les deux hommes, poursuivis par la justice. Damien Rieu, ancien directeur-adjoint de la communication de la mairie de Beaucaire et ex-porte-parole de Génération identitaire, a fait lui-même cette annonce, sur Twitter et sur la page de soutien à David et Gaël Rougemont, qu’il a créée sur Facebook.

Contacté par le Lab ce jeudi 28 janvier, Damien Rieu explique :

Je connais Gilbert Collard et comme j’avais le contact de la famille, j’ai fait la jonction entre les deux. 

Une nouvelle qui a évidemment ravi la famille Rougemont, qui a accepté l’aide de l’avocat de renom.

Le Lab


 Calais : le «riverain» lié à l’extrême droite Néo-Nazie sera finalement poursuivi

Rebondissement dans une affaire qui fait beaucoup de bruit : le Calaisien qui a pointé un fusil vers des migrants lors d’une altercation, samedi, fait l’objet de poursuites judiciaires. Le point.

La Voix Du Nord


Calais: le «riverain» qui a sorti un fusil lié à l’extrême droite Néo-Nazie

Cet homme et son père, au cœur d’un face-à-face houleux avec des manifestants pro-réfugiés samedi, sont liés à l’extrême droite locale.

L’agence Taranis News a filmé samedi un riverain brandir un fusil contre des manifestants lors d’une marche en soutien aux réfugiés à Calais. Sur cette vidéo, vue plus de 850.000 fois en trois jours, on découvre David R. excédé face à de nombreux manifestants. Son fils Gaël lui, sort un fusil «de type Airsoft», selon la préfecture (et qui ne tire donc pas à balles réelles), et le pointe sur le groupe de militants et réfugiés qui lui fait face.

Après ces événements et l’exhibition d’une arme (que personne ne savait factice sur le moment), la préfecture avait indiqué à BuzzFeed avoir interpellé David R. avant de le relâcher sans aucune poursuite judiciaire pour l’instant (l’enquête est toujours en cours).

Mais joint par le site Arrêt sur images, l’auteur de la vidéo, Gaspard Glanz, conteste la version du père de famille David R. Il détaille les coulisses de cette vidéo :

«La manifestation ne passait pas par cette rue, mais au croisement, ce monsieur leur a fait des doigts d’honneur, il les a traités de bougnoules en leur disant de retourner dans la jungle. Il était devant chez lui pour les provoquer. Nous, on était au milieu de la manif. Une partie du cortège s’est alors dirigée vers cette personne et c’est là que j’ai déclenché ma caméra».

Des liens avec le milieu néonazi

Les deux individus ont en tout cas précisé être de simples riverains et David R. a ajouté qu’il n’est «pas raciste» car il a des «copains arabes». Pourtant, cette famille est proche de l’extrême droite radicale, ces groupuscules souvent caractérisés par leur violence.

On peut en effet découvrir sur le site antifasciste La Horde, des photos censées montrer Gaël R., 21 ans, aux côtés de sympathisants nazis. Sur le cliché ci-dessous, le jeune homme pose par exemple avec un homme arborant un t-shirt NSDAP, soit le parti d’Hitler.

Rougemont—NSDAP

Gael est à droite sur la photo

Le site publie également une photo du jeune calaisien posant devant un drapeau qui pourrait représenter le symbole de la SS.

Capture d’écran 2016-01-26 à 20.27.05

Gael est à droite sur la photo

«Deux militants» d’un collectif d’extrême droite

Le jeune Gaël R. est également accusé d’avoir défilé le 16 février 2013, à Lyon, avec Steven Bissuel, le chef du GUD lyonnais. Si Gaël R. ,n’a pas encore donné suite à nos sollicitations, son compte Facebook montre qu’il est effectivement «ami» avec ces personnes connues du milieu radical (dont l’homme à gauche sur la photo ci-dessus). Il adhère également à certaines pages sans équivoque comme «Maîtres chez nous: tous unis pour une révolution nationale».

Son père David R. semble également connaître ce milieu extrémiste puisqu’il a notamment défilé à plusieurs reprises dans des cortèges pour protester contre la présence de réfugiés à Calais. Information qu’il confirme d’ailleurs à francetvinfo.

Père.jpg

David R, le père de Gael R, à la manifestation Islamophobe de Calais ou un exemplaire du Coran a été brulé

Cette proximité semble pour le moins assumée puisque lundi, le patron du collectif d’extrême droite «Sauvons Calais», Kevin Reche, s’est fendu d’un communiqué pour soutenir ces deux Calaisiens présentés comme deux «militants très fidèles».

longform-998-1453814848-7

 

 

 

Ce même Kevin Reche est connu pour avoir exhibé un tatouage nazi sur les réseaux sociaux.

 

 

 

 

BuzzFeed