Le gardien de but Aly Keita agressé par un hooligan en plein match en Suède

Lors d’une rencontre de championnat suèdois lundi soir, un hooligan a fait irruption sur la pelouse pour frapper le gardien de but visiteur.

La rencontre entre Jönköping et Östersund était sur le point de se terminer quand un homme a agressé Aly Keita. Poursuivi, ce dernier a finalement été agrippé par la gorge. Heureusement, les services de sécurité sont rapidement intervenus. Le footballeur a toutefois dû être évacué sur civière.

«Le gardien d’Östersund est blessé et traité par des médecins. Il n’est pas apte à rejouer», a déclaré lors de la retransmission télévisée le délégué, Nicklas Bengtsson. «Keita est choqué. (…) Il ne va pas si bien», a indiqué pour sa part l’entraîneur d’Östersund.

Le match a été logiquement interrompu après cet incident. De lourdes sanctions sont attendues.

Seren News

Expulsé samedi, un hooligan russe revient en France et nargue la police sur twitter

39425

Le chef des hooligans russes Alexandre Chpryguine a été interpellé ce lundi soir à Toulouse alors qu’il assistait au match Russie-Pays-de-Galles, a indiqué à l’AFP le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Pierre-Henry Brandet.

Problème : cet ultranationaliste avait été expulsé de France samedi, après les violences en marge de la rencontre de l’Euro-2016 Angleterre-Russie à Marseille. 19 autres supporters avaient été, comme lui, reconduits à la frontière le même jour.

Avant l’annonce de son interpellation ce lundi soir, Alexandre Chpryguine avait publié sur Twitter des vidéos du stade de Toulouse :

Comme le racontait « l’Obs » lors de sa reconduite à la frontière samedi, Alexandre Chpryguine n’est pas un supporter lambda. Né en 1977, ancien hooligan du Dynamo Moscou et figure de l’extrême droite russe, il est même identifié par le « Guardian » comme un des pionniers de l’introduction du néo-nazisme dans les stades à la fin des années 1990.

Qualifié par « Télérama » d' »homme le plus indésirable de l’Euro 2016« , Alexandre Chpryguine est aussi un proche de Vladimir Poutine et du ministre russe des Sports, Vitali Mutko. Des connexions qui ont permis à sa troupe de supporters de voyager gratuitement vers la France.

L’OBS

Un hooligan anglais menace d’agresser des musulmans lors de l’Euro

#EURO2016 « The Pig of Marseille », célèbre hooligan anglais, dit qu’il sera dans les tribunes du match Angleterre-Russie à Marseille le 11 juin, pour faire front « contre les musulmans »

Surnommé le « Pig of Marseille » depuis la coupe du monde de 1998 (il avait été condamné à deux mois de prison pour avoir attaqué des policiers) le célèbre hooligan britannique James Shayler compte reprendre ses activités durant l’Euro de foot qui débute le 10 juin en France.

Selon le « Daily Mail », l’homme de 50 ans a annoncé depuis son domicile de Wellingborough, en Angleterre, qu’il avait réussi à obtenir une place pour le match Angleterre-Russie qui se jouera à Marseille le 11 juin. Il n’ira pas pour le spectacle : « les Russes détestent [les musulmans], non ? L’Angleterre sera avec la Russie, contre les musulmans », a-t-il affirmé.

Après la coupe du monde de 1998, James Shayler avait été interdit de séjour en France. Il affirme néanmoins ne pas faire partie des quelque 2.000 supporters britanniques privés d’Euro, précise « Vice Sports ». Pour combien de temps ?

L’Obs

Euro 2016 : Hooligans russes et anglais se donnent RDV à Marseille pour en découdre

Si les organisateurs de l’Euro 2016 craignent évidemment un éventuel attentat terroriste en France durant le tournoi, la menace de bastons entre supporters existe très sérieusement. 

5735d0b0e7305_ENGC1.jpg

Et ce samedi, le Daily Star affirme que des hooligans anglais et russes seraient actuellement en train de s’échauffer via les réseaux sociaux, et seraient prêts à en découdre en marge match Angleterre-Russie le samedi 11 juin au Stade Vélodrome de Marseille.

La cité phocéenne étant surnommé « Kalashnikov capital » par le tabloïd anglais. Faisant référence aux violents incidents qui avaient opposé supporters anglais et des jeunes marseillais lors du Mondial 1998, le Daily Star affirme que ce qui se prépare entre les hooligans des deux pays serait autrement plus grave.

Le quotidien anglais présente des vidéos de supporters russes en train de se préparer physiquement pour l’Euro 2016, du moins pour se battre, ce qui évidemment déchaîne leurs homologues anglais, lesquels via les réseaux sociaux promettent de renvoyer leurs « adversaires » en piteux état vers la Russie.

Foot01

Angleterre : Un garçon de 12 ans sauvagement agressé par un hooligan

Les « vrais » supporters de Manchester City se mobilisent pour Emerson Butler (12 ans), un fan d’Arsenal sauvagement agressé par un hooligan à la sortie de l’Etihad Stadium dimanche.

Arsenal-CIty-fan-hooligan_w484.png

« C’était choquant et complètement inattendu. Mon fils a été traumatisé. » Richard Butler, père du jeune Emerson (12 ans), est encore sous le choc après ce qui est arrivé à son rejeton dimanche à la sortie de l’Etihad Stadium.

Manchester City et Arsenal venaient de se séparer sur un score de parité (2-2), quand son fils, supporter des Gunners, a entamé une conversation avec des fans des Citizens, a raconté le père à The Northern Echo. Et alors qu’il leur disait estimer le résultat du match juste, le garçon s’est fait agresser par un hooligan de City beaucoup plus âgé que lui, qui lui a asséné un violent coup de poing au visage.

Saignant abondamment, il n’a pas demandé son reste et s’est en allé en courant. « Il est traumatisé », constate son père, qui a demandé au coupable de se dénoncer publiquement. « C’est vraiment bas de s’attaquer à un enfant comme cela, même pour un hooligan », a commenté la police de Manchester dans un communiqué, assurant « prendre très au sérieux » cette affaire.

Les « vrais » supporters de City se mobilisent et ont lancé un appel aux dons, récoltant déjà 875 livres pour inviter ce jeune fan à l’Etihad Stadium et lui montrer que la majorité des supporters de Manchester City sont des « gens humains, honnêtes et bienveillants. » Classe.

Sport

15 viols et tentatives de viols : 20 ans de réclusion requis contre Arnaud ex hooligan

Vingt ans de réclusion ont été requis ce mercredi à Nancy (Meurthe-et-Moselle) à l’encontre d’Arnaud Hopfner, un quadragénaire jugé à huis clos pour six viols et huit tentatives de viols, commis en deux ans sous la menace d’une arme dans l’Est de la France. Le parquet a aussi réclamé une période de sûreté des deux tiers, ainsi que 20 ans de suivi socio-judiciaire, à l’encontre de ce chauffeur-livreur domicilié près de Nancy.

5749965_arnaud-hopfner_800x500

Le Parisien


« Agresser des femmes ça m’excitait », Arnaud  ex hooligan jugé pour 15 viols et tentatives de viols

C’est un délinquant sexuel hors du commun qui prend place, ce lundi, dans le box des accusés de la cour d’assises de Nancy. C’est son tableau de chasse qui fait sortir Arnaud Hopfner du lot des violeurs et agresseurs sexuels. Ce chauffeur routier de 40 ans sera en effet jugé pour quinze viols ou tentatives de viols commis dans les environs de Nancy ou en Meuse, entre janvier 2008 et janvier 2010.

Capture d’écran 2016-04-18 à 19.05.12

Le quadragénaire a sévi en toute impunité durant des mois et des annéesC’est le sens de l’observation d’une de ses victimes qui a permis de le mettre hors d’état de nuire. Cela s’est déroulé le 7 mars 2012, au Luxembourg. Une joggeuse avait été attaquée par un homme cagoulé et muni d’un couteau. La jeune femme avait hurlé, s’était débattue et avait mis son agresseur en fuite. Elle avait aussi et surtout repéré, une demi-heure avant, une camionnette grise immatriculée en France. Ce qui a permis aux enquêteurs de remonter jusqu’à Arnaud Hopfner qui, à l’époque, vivait à Laxou.

« Le fait d’agresser des femmes inconnues, ça m’excitait »

Le quadragénaire nancéien a, tout d’abord, un passé de hooligan. Il a longtemps été membre des supporters ultra de l’AS Nancy-Lorraine. Sous l’effet de l’alcool, il pouvait être violent et il a été plusieurs fois interdit de stade de foot.

Il a avoué avoir cédé à des pulsions troubles : « Le fait d’agresser des femmes inconnues, ça m’excitait ; cela faisait monter l’adrénaline », a-t-il lâché aux enquêteurs. Défendu par Me  Isabelle Baumann, le violeur en série risque 20 ans de prison au cours d’un procès qui devrait se dérouler à huis clos.

Est Républicain