Trois cellules, consoles de jeux… les conditions de détention « douillettes » du terroriste Anders Breivik

La Norvège condamnée pour traitement « inhumain » d’Anders Breivik tente de casser sa condamnation, en vantant les bonnes conditions de détention du tueur.

Anders Behring Breivik attentat massacre utoya

« Un prisonnier VIP« , c’est ainsi que le procureur général Fredrik Sejersted qualifie Anders Behring Breivik, à l’avant-dernier jour de l’examen de l’appel interjeté par l’État norvégien. Le pays avait été condamné l’an dernier pour traitement  « inhumain » du tueur néonazi.

Anders Behring Breivik, extrémiste de droite de 37 ans avait tué 69 adolescents présents à un camp d’été de la Jeunesse travailliste en juillet 2011. Il s’était déguisé en policier et avait traqué pendant plus d’une heures les participants piégés sur l’île dUtoya. Un peu plus tôt, Breivik avait tué huit autres personne en faisant exploser une bombe près du siège du gouvernement à Oslo.

Condamné en août 2012, il purge une peine de 21 ans de prison susceptible d’être prolongée tant qu’il restera considéré comme dangereux. Il y a un an, la décision du tribunal d’Oslo avait choqué les proches des victimes, en donnant raison à Anders Breivik, qui se plaignait de son traitement carcéral. Il le jugeait contraire à l’article 3 de la Convention européenne des droits de l’Homme interdisant tout traitement « inhumain » et « dégradant ».

L’extrémiste se plaint dans sa déposition des fouilles corporelles intégrales et du recours fréquent aux menottes. Le prisonnier dit souffrir de son isolement, qui selon lui contribue à le radicaliser encore plus. Ce que l’État conteste. « Il n’existe aucun autre prisonnier qui puisse discuter et jouer à des jeux avec le personnel pénitentiaire deux heures par jour », a souligné M.Sejersted.

Trois cellules, des téléviseurs et des consoles de jeux

Le procureur va même plus loin. « Ses conditions de détention sont meilleures que celles d’autres prisonniers« , les qualifiant même de « douillettes ». Anders Breivik dispose de trois cellules de plus de 10m2 chacune, certaines avec vue sur la nature. Il profite également de téléviseurs avec des consoles de jeux Xbox et Playstation, et de plusieurs appareils de musculation.

Dans son argumentaire, le procureur affirme que Breivik reste très préoccupé par son projet idéologique. « Il se perçoit comme le jeune Adolf Hitler emprisonné au début des années 30. Il compte sortir à un moment donné et devenir le Führer« .

RTL

Au premier jour de son procès, Breivik fait un salut nazi

au-premier-jour-de-son-proces-breivik-fait-un-salut-nazi

L’extrémiste de droite norvégien Anders Behring Breivik, auteur d’une tuerie qui a fait 77 morts en 2011, a ouvert mardi le procès en appel sur ses conditions de détention en faisant à nouveau un salut nazi, s’attirant un rappel à l’ordre des juges.

Dans une décision qui avait provoqué la stupeur, notamment parmi les proches des victimes, l’Etat norvégien –qui a fait appel– avait été condamné en première instance en avril 2016 pour traitement « inhumain » et « dégradant » en violation de l’article 3 de la Convention européenne des Droits de l’Homme.

En prison, l’extrémiste âgé de 37 ans dispose de conditions confortables avec trois cellules où il peut regarder la télévision, jouer aux jeux vidéo ou encore utiliser des appareils de musculation mais la juge avait notamment pointé son isolement prolongé –il est détenu à l’écart des autres prisonniers depuis cinq ans et demi pour des raisons de sécurité– et l’insuffisance des mesures mises en place pour compenser ce régime sévère.

Lire la suite sur Paris Match

Norvège : une coiffeuse jugée pour avoir refusé une musulmane voilée

Capture d’écran 2016-09-08 à 15.35.56.pngUne coiffeuse norvégienne a comparu en justice, jeudi, pour avoir éconduit une musulmane portant le hijab. Il s’agit de la première affaire axée sur le port du voile jugée dans le pays. Merete Hodne encourt en principe jusqu’à six mois de prison pour avoir avoir refusé Malika Bayan dans son salon de Bryne, au sud-ouest du pays, en octobre, affirmant selon l’acte d’accusation qu’«elle devait se trouver un autre endroit parce qu’elle ne prenait pas (les personnes) comme elle».

«Je ne veux pas de ce mal dans une pièce où c’est moi qui décide. Ce mal, c’est l’idéologie islam, le mahométisme (sic) et le hijab est le symbole de cette idéologie, comme la croix gammée est celui du nazisme», a déclaré la coiffeuse à la chaîne TV2.

Présentée dans les médias norvégiens comme une ancienne militante de mouvements islamophobes tels que Pegida, la coiffeuse de 47 ans a affirmé qu’accepter une femme voilée l’aurait obligée à refuser des clients masculins à qui la cliente putative n’aurait pu selon elle montrer ses cheveux.

«Cela ne peut pas être mal d’ouvrir la porte d’un salon de coiffure pour demander combien ça coûte de faire des mèches», a réagi l’an dernier la jeune musulmane de 24 ans, citée par la presse. «Je me sens profondément humiliée quand je suis traitée de cette manière dans l’espace public dans mon propre pays».

La coiffeuse ayant refusé d’acquitter une amende de 8.000 couronnes (870 euros) pour discrimination religieuse, l’affaire a été portée devant le tribunal de Jaeren, qui devait l’examiner jeudi matin. La police a indiqué qu’elle demanderait que l’amende soit portée à 9.600 couronnes ou, à défaut de paiement, que la coiffeuse soit condamnée à 19 jours de prison.

Le Parisien

Un zoo norvégien décapite un zèbre et le donne aux tigres devant des enfants

Un zoo norvégien s’est trouvé au cœur d’un scandale après que la carcasse d’un zèbre décapité a été livrée aux prédateurs devant des jeunes visiteurs.

Capture d’écran 2016-05-05 à 22.41.49.png

L’incident est survenu cette semaine au zoo de Kristiansand Dyrepark, qui est l’une des attractions les plus visitées en Norvège. L’administration du zoo a confirmé qu’un zèbre parfaitement sain avait été tué en raison du fait que le nombre de ces animaux était considéré comme excessif.

Le scandale a éclaté après que le parent d’un enfant, qui a été témoin du spectacle choquant, a posté une photo sur Facebook en indiquant que cela était assez effrayant.

La carcasse de zèbre ensanglantée a été placée dans une cage pour les tigres devant les visiteurs.

« Un peu effrayant pour moi. Je savais que les animaux mangeaient des animaux, mais je ne pensais pas que j’allais observer ce processus dans le zoo », a confié l’un des visiteurs.

 

Sputnik

Le terroriste identitaire Anders Breivik fait le salut Nazi a l’ouverture de son procès

Anders Behring Breivik salut nazi national socialisme terroriste utoya fn identitaire extreme droite

L‘assassin d’extrême droite Anders Behring Breivik, qui a tué 77 personnes en Norvège en 2011, a donné le ton mardi au premier jour du procès qu’il a intenté contre l’État sur ses conditions de détention, en faisant un salut nazi à son arrivée.

Crâne totalement rasé, en costume sombre, chemise blanche et cravate dorée, Breivik est entré dans le prétoire, un gymnase de la prison de Skien (sud) transformé pour l’occasion, s’est tourné après quelques instants vers la presse, puis a tendu le bras droit, sans prononcer un mot.

Allégeance au national-socialisme

Ce faisant, il effectue une variante du salut nazi qu’il avait fait à plusieurs reprises pendant son propre procès en 2012: il avait alors porté son poing droit sur le coeur puis avait tendu le bras.
Dans une lettre envoyée à l’AFP le 27 octobre 2014, l’extrémiste aujourd’hui âgé de 37 ans, qui se disait jusqu’alors « militant nationaliste », avait annoncé son « allégeance au national-socialisme ».

Breivik accuse aujourd’hui l’État d’enfreindre deux dispositions de la convention européenne des droits de l’Homme, l’une interdisant les traitements « inhumains » ou « dégradants » et l’autre garantissant le « droit au respect de sa vie privée (…) et de sa correspondance ».

Le 22 juillet 2011, il avait tué 77 personnes, huit en faisant exploser une bombe près du siège du gouvernement à Oslo et 69, des adolescents pour la plupart, en ouvrant le feu sur un camp d’été de la Jeunesse travailliste sur l’île d’Utøya.

Il a été condamné en 2012 à 21 ans de prison, peine susceptible d’être prolongée s’il reste considéré comme dangereux.

Sud Ouest

Un musulman poignardé aux cris d«Enculé de musulman » «Tu te rappelles de Paris ? »

assassinat-femme-poignardée-mort-yaounde-cameroun-bambinos-2014

Un jeune homme de 21 ans a été poignardé alors qu’il se rendait à une station essence. La victime est gravement blessé, l’attaque a eu lieu prés de la capitale Norvégienne d’Oslo, par un homme qui lui aurait demandé si il était musulman avant de sortir son couteau.

La victime a déclaré: «J’étais seul, je pensais que je allais mourir. Je regardais mes vêtements, ma veste en cuir, mon pantalon, tout était couvert de sang. « 

L’assaillant s’est agrippé au jeune homme lui demandant «Tu te rappelles Paris ? » Comme la victime n’a pas répondu l’assaillant a déclaré: « enculé de musulman ».

La victime a appelé la police et a été transporté à l’hôpital où il a été admis d’urgence. La police n’a pas encore appréhendé l’agresseur et l’enquête est en cours.

Ervin Kohn du centre anti-racisme en Norvège a déclaré que plusieurs musulmans ont déjà subi des agressions depuis le 13 novembre.

Express