«Nique ta mère» Cyrille insulte un gendarme en venant récupérer son permis

Cyrille, un homme de 33 ans, est contrôlé sur la route, le 29 juillet 2016, vers 21h. Il circule dans un véhicule qui ne possède ni assurance, ni certificat de contrôle technique. En outre, la carte grise n’est pas au nom du conducteur. Cyrille conduit également sous l’emprise du cannabis, et avec 0,52 gramme d’alcool dans le sang. Son permis lui est retiré sur-le-champ.

190437

Quelques semaines plus tard, Cyrille se rend à la gendarmerie de Douvres-la-Délivrande pour récupérer son permis. Le gendarme qui l’accueille lui demande d’attendre le retour de son collègue. Une nouvelle qui a le don d’énerver le trentenaire : celui-ci se met à insulter copieusement le militaire. « Nique ta mère, enc… ».

Deux mois de prison avec sursis

Le président du tribunal Christophe Subts, rappelant au prévenu son casier judiciaire chargé de huit mentions pour, entre autres, vol, dégradation, violence et usage de stupéfiants.

Finalement, Cyril sera condamné à l’intégralité de la peine requise. En outre, il devra verser la somme de 100 € à la victime.

Liberte

Un célèbre footballeur insulté sur Twitter pour avoir défendu les réfugiés, The Sun appelle à sa démission

En dénonçant « l’attitude raciste » d’élus britanniques, la légende du foot s’est attirée les foudres de certains utilisateurs du réseau social.

11010211.jpg

Les anti-migrants se déchaînent sur Gary Lineker. L’ancien footballeur anglais essuie depuis une semaine des critiques et des insultes, parce qu’il a dénoncé sur Twitter « l’attitude raciste » de certains élus britanniques vis-à-vis des migrants.

Lundi 17 octobre, quatorze mineurs isolés en provenance de la « jungle » de Calais ont été accueillis au Royaume-Uni, ce qui a fait réagir plusieurs personnalités de droite. Celles-ci accusent ces jeunes d’être plus vieux qu’ils ne le prétendent. Un élu conservateur a ainsi demandé que l’on mesure leurs dents pour déterminer leur âge, explique Libération.

Le lendemain, Gary Lineker a tweeté à ses 5 millions d’abonnés : « L’attitude de certains envers ces jeunes réfugiés est hideuse, raciste et sans cœur. Que se passe-t-il dans notre pays ? »

Le « Sun » appelle à sa démission

Cette prise de position a valu de nombreuses insultes à la star du foot sur le réseau social. Le tabloïd The Sun, marqué à droite, a même titré sur Gary Lineker, en appellant à sa démission de la BBC, où il anime une émission depuis 1999.

« Je prends une petite fessée aujourd’hui, mais les choses pourraient être pires : imaginez, juste une seconde, être un réfugié obligé de quitter sa maison », a simplement commenté sur Twitter Gary Lineker.

France Info

 

Nouvelle Zélande : un Français jugé pour insultes et vandalisme

Un autostoppeur français accusé d’avoir perdu ses nerfs après avoir vainement tenté pendant quatre jours de quitter une petite localité néo-zélandaise a plaidé coupable mardi de dégradation devant la justice locale.

capture-decran-2016-09-20-a-15-19-25

Cédric Rault-Verpre

D’après des témoins cités par la presse néo-zélandaise, le prévenu de 27 ans s’est mis en colère après avoir tenté en vain de sortir de Punakaiki, localité touristique de moins de 100 habitants dans l’Île du Sud, et s’en est pris à des panneaux de signalisation.

Dommages et intérêts
Il a plaidé coupable de dégradation de biens d’autrui, un chef passible de trois mois de prison mais le parquet a demandé 3.000 dollars néo-zélandais (1.960 euros) de dommages et intérêts.

Insultes et vandalisme

Des témoins cités par Fairfax New Zealand ont raconté qu’il avait insulté des passants et arraché un panneau avant de le jeter dans un cours d’eau. 

7 Sur 7

« Sales musulmanes » Pluie d’insultes sur deux sœurs voilées à Montréal

Une vidéo montrant deux sœurs portant le hijab se faire invectiver dans un magasin du centre-ville de Montréal fait réagir les internautes depuis quelques jours.

 

Doha Abuseedo, qui est étudiante, se trouvait dans la file d’une caisse du Dollarama situé au coin du boulevard Saint-Laurent et de la rue Roy pour y déposer son CV.

Selon ce qu’elle a expliqué à TVA Nouvelles, sa sœur regardait quelques articles dans le magasin quand elle est venue lui murmurer quelque chose à l’oreille.

«Elle m’a dit que la personne qui attendait derrière moi l’avait insultée et traitée de terroriste. Elle lui a aussi dit qu’elle ne méritait pas de vivre», a-elle indiqué dans une entrevue téléphonique.

La jeune femme a dit qu’elle s’était alors retournée pour dire sa façon de penser à la personne qui avait insulté sa sœur. Elle avoue avoir crié sur la femme et que celle-ci n’a pas demandé son reste.

«J’ai vécu beaucoup de formes de racisme, mais ça représente la pire fois. Elle nous a traitées de tous les noms, de criminelles et même de pédophiles, sans raison apparente», a confié Mme Abuseedo.

L’altercation s’est finie par l’intervention des policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) qui auraient réussi à faire sortir la femme du magasin sous les regards éberlués de plusieurs clients.

«Même à l’arrivée des policiers elle n’arrêtait pas de s’en prendre à nous. Plusieurs personnes ont filmé ce moment et j’en ai vu d’autres pleurer face à ce qui se passait.»

Doha Abuseedo a dit ne pas avoir porté plainte à la police, une plainte qui aurait des difficultés à aboutir, les injures n’ayant rien de criminel.

Elle a par ailleurs expliqué avoir voulu partager ces images sur les réseaux sociaux en réaction au choc qu’elle et sa sœur ont vécu.

TVA Nouvelles

« saloperie » « fascistes » « connards » Alain Finkielkraut se lâche contre le mouvement Nuit Debout

 


« Fasciste » « pauvre conne » Alain Finkielkraut se lâche contre le mouvement Nuit Debout


Nuit Debout : Alain Finkielkraut crie « fascistes » place de la République