Nouvelle Zélande : un Français jugé pour insultes et vandalisme

Un autostoppeur français accusé d’avoir perdu ses nerfs après avoir vainement tenté pendant quatre jours de quitter une petite localité néo-zélandaise a plaidé coupable mardi de dégradation devant la justice locale.

capture-decran-2016-09-20-a-15-19-25

Cédric Rault-Verpre

D’après des témoins cités par la presse néo-zélandaise, le prévenu de 27 ans s’est mis en colère après avoir tenté en vain de sortir de Punakaiki, localité touristique de moins de 100 habitants dans l’Île du Sud, et s’en est pris à des panneaux de signalisation.

Dommages et intérêts
Il a plaidé coupable de dégradation de biens d’autrui, un chef passible de trois mois de prison mais le parquet a demandé 3.000 dollars néo-zélandais (1.960 euros) de dommages et intérêts.

Insultes et vandalisme

Des témoins cités par Fairfax New Zealand ont raconté qu’il avait insulté des passants et arraché un panneau avant de le jeter dans un cours d’eau. 

7 Sur 7

Une réflexion sur “Nouvelle Zélande : un Français jugé pour insultes et vandalisme

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s