Présidentielle 2017 : les proches de Marine Le Pen ne croient pas en sa victoire

marine FRANCE-POLITICS-PARTY-FN-LE PEN

Marine Le Pen communique depuis le début de l’année sur « l’apaisement » qu’elle voudrait apporter si elle arrivait au pouvoir après la présidentielle de 2017. Une éventualité à laquelle le cercle rapproché de la présidente du Front national croit de moins en moins.

Dans ses rangs, on ne se prépare pas franchement par exemple à devenir ministre. Inutile aussi de chercher à savoir ce qu’ils feraient de leurs 100 premiers jours à l’Élysée. Rares sont ceux qui croient à une victoire de Marine Le Pen, même si elle se qualifie pour le second tour de l’élection suprême. « Gagner en 2017 ? Ce n’est franchement pas le plus probable », nous a confié l’un de ses proches.

Même Jean-Marie Le Pen donne sa fille perdante. Lors de son allocution du 1er mai, devant la statue de Jeanne d’Arc de la Place des Pyramides à Paris, le président d’honneur exclu du FN a appelé une nouvelle fois Marine Le Pen à l’unité, « condition sine qua non du succès » en 2017. Regrettant qu' »aucun signe n’a été émis dans le sens de la conciliation », il a pronostiqué que la présidente du FN puisse dès lors être « battue au deuxième tour et peut-être même au premier » l’an prochain.

RTL

Hayange : le premier référendum local du Front national fait un bide

Hayange Engelmann fabien fn front national referundum bide defaite echec

Le premier référendum organisé par une mairie Front national depuis leur victoire dans une dizaine de communes en France n’a pas rassemblé ce dimanche à Hayange (Moselle). Seuls 14% des électeurs inscrits ont refusé la rénovation d’une salle de spectacles de la commune. 

Les habitants d’Hayange étaient appelés à se prononcer pour ou contre une dépense de 4,8 millions d’euros destinée à rénover une salle de spectacles du centre-ville, le Molitor. Près de 69% des votants se sont prononcés contre cet investissement. 

A Hayange, l’organisation du référendum local a coûté 10.000 à 12.000 euros, selon M. Engelmann. L’association « Hayange plus belle ma ville », créée dans le but de veiller au bon fonctionnement démocratique de la ville pendant le mandat du maire FN, avait appelé au boycottage du référendum.

Lor Actu

Nouveau record d’impopularité pour Manuel Valls, moins 14 points depuis décembre

Manuel_Valls_1188

Manuel Valls atteint un nouveau record d’impopularité en avril à 22% d’opinions favorables, tandis que la cote de confiance de François Hollande reste au plus bas malgré une progression d’un point (18%), selon un sondage Elabe publié jeudi.

Deux ans après sa nomination à Matignon, la cote du Premier ministre est en recul d’un point par rapport à mars et s’érode au total de 14 points depuis décembre, selon l’observatoire politique Elabe pour Les Echos et Radio classique.

A 18% (+1), la cote de François Hollande reste proche de son record d’impopularité du mois dernier.

Capital

Flop: «LesPatriotes.net », le réseau social du FN, a fermé

home_main_photo

«Lespatriotes.net», le réseau social du FN, a fermé ses frontières, euh, ses portes, a remarqué le Huffington Post ce lundi, la plate-forme avait pour ambition de rassembler des «patriotes» de tous bords, mis au service de la stratégie numérique du parti d’extrême droite.

Les informations personnelles données à l’inscription renseignaient le FN sur le profil de ces sympathisants 2.0. Ces derniers étaient ensuite incités à diffuser en ligne les messages du parti, en étant récompensés par un système de points. Ils pouvaient également poster articles, photos et vidéos.

Le site «Les Patriotes» n’avait pas réussi son coup : depuis sa création en mai 2014, il n’a récolté que 7 500 inscriptions, soit, remarque le HuffPo, trois fois moins que sa page sur le réseau de Zuckerberg compte d’amis.

La date exacte de mise hors ligne de lespatriotes.net n’est pas connue, mais elle pourrait avoir eu lieu il y a deux jours, le 2 avril, date de la dernière mise à jour du site par son administrateur. Le nom de domaine «patriotes.net» n’expirera quant à lui que le 3 avril 2017.

Libération

Fiasco de Marine Le Pen au Canada : son ex-conseiller fustige son « inculture internationale »

 Marine Le Pen Aymeric Chauprade international russie islam

« Le fiasco », « le flop », la « cabale »… les articles sur le déplacement de Marine Le Pen au Canada, qui s’est achevé jeudi, se suivent et se ressemblent.

Les hommes politiques et la presse canadienne n’ont pas été plus tendres avec elle. Le cabinet du Premier ministre québécois, Philippe Couillard, a assuré qu’il ne rencontrerait pas la présidente frontiste. Un député du Parti québécois (PQ), Bernard Drainville, lui a conseillé à la radio de rentrer en France :

« Elle devrait débarquer de l’avion et rembarquer illico, retourner chez elle ».

Cette déconvenue n’étonne guère un ex-proche de Marine Le Pen, Aymeric Chauprade (qui a quitté en novembre dernier le Front national en désaccord avec la direction, et après avoir été mêlé à l’affaire Air Cocaïne). Le député européen ne mâche pas ses mots sur ce qu’il appelle « les mésaventures internationales de Marine Le Pen » :  il sait de quoi il parle puisqu’il était jusqu’en janvier 2015 son conseiller international. Il explique à « l’Obs » :

« Il n’y a pas de surprise pour moi ! Quand on préfère s’entourer de médiocres sans conviction plutôt que des gens qui travaillent et préparent les voyages, le résultat est sans appel. Quand on emporte dans ses bagages son arrogance et son inculture internationale, on ne récolte que le mépris en retour. »

L’eurodéputé cite en contre-exemple le voyage qu’avait effectué la présidente de la formation d’extrême droite en sa compagnie en Egypte en mai 2015. Marine Le Pen avait à cette occasion rencontré le grand imam d’Al-Azhar. La presse avait alors titré sur la volonté de la candidate de séduire un électorat musulman. Spécialiste des relations internationales, Chauprade avait mis ses réseaux, notamment russes, au service de la patronne du FN.

A un an de la présidentielle, la présidente du FN semble avoir de nouveau du mal à renforcer sa stature internationale. Une chose est sûre : ce voyage préparé en secret avec Ludovic de Danne, conseiller aux affaires européennes, et Sébastien Chenu, délégué national du Rassemblement Bleu Marine, ne l’aidera pas.

D’autres voyages sont en préparation : « Marine Le Pen envisage de se rendre en Afrique, en Australie et en Asie. L’idée fait son chemin ». Et si un jour elle devenait présidente, Sébastien Chenu n’est pas inquiet pour sa stature internationale : « Ceux qui ne voulaient pas la rencontrer lui ouvriront les bras »…

Qu’elle devienne présidente ? C’est justement la crainte d’Aymeric Chauprade :

« Tout cela préfigure ce que serait l’amateurisme du FN au pouvoir : la vulgarité et l’inculture de Trump pour accroître un peu plus les tensions dans le monde. »

L’Obs

Front national : la stratégie de dédiabolisation mise à mal

FRANCE-POLITICS-PARTY-FN-LE PEN

Les images sont d’une violence inouïe. Dans des extraits vidéo, Mediapart dévoile l’horreur de l’agression d’Édouard Klein à son propre domicile. On y voit Logan Djian, chef du GUD (« Groupe union défense », une organisation étudiante française d’extrême droite connue pour ses actions violentes), lyncher et humilier un autre ancien responsable du groupuscule d’extrême droite. Avec quatre acolytes, ils passent à tabac le jeune homme, car il aurait « trop parlé ». Comme le rapporte le site d’information, Logan Djian et Loïk Le Priol (qui filme) ont été mis en examen pour « violences aggravées » après une plainte déposée par la victime, qui a dû être hospitalisée.

Placés en détention provisoire, les deux agresseurs ont été libérés sous caution, une caution fixée à 25 000 euros chacun. L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais, selon Mediapart, les enquêteurs soupçonnent maintenant Axel Loustau, proche du Front national, élu conseiller régional en Ile-de-France pour le FN et trésorier du micro-parti de Marine Le Pen, d’avoir versé la caution de Logan Djian. Les raisons ? Un versement d’une somme équivalente a été effectué sur le compte de la compagne du chef du GUD, par la Financière Agos, une société créée sous le nom de Financière Sogax par Axel Loustau.

Un bide au Canada

D’autant que l’information de Mediapart a été révélée au moment-même où la présidente du Front national achèvait son voyage catastrophique au Canada. Marine Le Pen, qui voulait soigner son image internationale loin des médias français, est tombée sur un os au Canada : poursuivie par des groupes militants hostiles, boycottée par la classe politique canadienne (aucune personnalité politique n’a souhaité s’afficher officiellement avec elle), Marine Le Pen n’a pas pu visiter d’entreprises. Même l’une de ses réservations hôtelières, au Marriott de Montréal, ainsi que la réservation d’une salle de réunion au Sheraton, ont été annulées devant la pression.

La stratégie de dédiabolisation du Front national n’a pas convaincu Outre-Atlantique. Et avec cette nouvelle affaire d’agression supposément cautionnée par un proche de Marine Le Pen, les vieux démons du parti ressurgissent aussi en France. Marine Le Pen a décidément bien du mal à faire de son FN un parti comme les autres.

Le Point