USA : Depuis 2004, près de 4 500 enfants ont été mariés dans l’État de Virginie

child-bride-in-times-square-647984

Se marier avec une fillette de 12 ou 13 ans ? C’était possible sous certaines conditions dans l’État de Virginie, aux États-Unis. La législation locale vient enfin d’y mettre un terme.

En Virginie, s’unir avec une fille mineure était en effet possible à certaines conditions : les parents devaient apporter leur bénédiction, et la petite fille être enceinte, rapporte le Washington Post. Dorénavant, la loi, soutenue par deux femmes politiques (l’une républicaine, l’autre démocrate), autorise le mariage entre personnes majeures uniquement.

Les jeunes filles entre 16 et 18 ans peuvent elles aussi passer devant Monsieur le maire, mais à la condition qu’elles soient émancipées de l’autorité parentale.

Ainsi, la nouvelle législation devrait permettre de « freiner les mariages forcés, la traite des personnes et le viol déguisé en mariage », ajoute le journal américain. Selon certains activistes, cités par le Washington Post, des agresseurs pouvaient en effet échapper à une enquête en se mariant tout simplement avec leur victime.

Entre 2004 et 2013, près de 4500 enfants étaient mariés en Virginie, précise le site américain. Parmi ceux-ci 200 étaient âgés de 15 ans et moins et 90% étaient des filles.

Une réalité troublante, dans un pays comme les États-Unis, que le youtubeur Coby Persin avait dénoncé en vidéo, en février 2016. Dans un film de 4 minutes 28, l’animateur avait mis en scène un homme de 65 ans et sa jeune épouse de 12 ans en plein milieu de Times Square, à New York.

Le Figaro

Georges Pouille condamné a 30 ans de prison pour le meurtre de Saïda, 10 ans

5614231_pouille_545x460_autocrop

La cour d’assises de l’Isère a condamné vendredi à trente ans de réclusion criminelle Georges Pouille, 40 ans, accusé du meurtre de la petite Saïda,10 ans en 1996 à Voreppe, au terme d’un procès «au goût d’inachevé» faute d’explications de l’accusé.

Saïda Berch  avait été retrouvée étranglée dans un canal de Voreppe (Isère), près de Grenoble, le 26 novembre 1996, deux jours après sa disparition. Son meurtrier présumé n’avait été interpellé que dix-sept ans plus tard à l’occasion de nouvelles analyses ADN.Le profil génétique de Georges Pouille, interpellé en juillet 2013, avait été retrouvé sur les manches du pull ayant servi à étrangler la victime.

L’accusé, qualifié de «psychopathe» par les experts psychiatres, est aussi soupçonné de l’assassinat de Sarah Syad, 6 ans, le 16 avril 1991 dans la même commune, crime pour lequel il doit être jugé prochainement par le tribunal pour enfants, car il n’avait que 15 ans à l’époque des faits.

Le Parisien

 

David, condamné pour la 3ème fois pour « détention d’images pédopornographiques »

illustration-affaire-pedophilie-sur-internet_2211910

Il devait être jugé en comparution immédiate le 10 novembre, mais David Bertéas avait demandé un délai pour parfaire sa défense et avait été placé en détention provisoire dans la foulée.

Jusqu’à mardi, où ce Carcassonnais de 38 ans a été jugé pour « détention, importation et diffusion d’images pédopornographiques ». Des faits commis en état de récidive, le prévenu a été condamné pour des faits similaires le 16 septembre 2004 par le TGI de Carpentras, et le 9 mai 2012 par le TGI de Carcassonne.

Le 9 novembre, les policiers ont interpellé le suspect chez lui, où l’exploitation d’un téléphone portable et de matériel informatique a révélé l’existence de près de 300 vidéos et/ou photos à caractère pédopornographique.

Hier, lors de son instruction, la présidente Céline Fleury a souligné le caractère inquiétant du prévenu, qui a manifesté son intention de rencontrer ses jeunes victimes en échange d’argent, à plusieurs reprises. « Ce que je recherchais, c’était du pur fantasme car je suis déjà passé à l’acte« , a reconnu le prévenu. Qui n’a pas non plus caché qu’il se masturbait en regardant ces images pour « se soulager ».

Au-delà des faits, le procureur Vincent Auger a rappelé qu’ils s’inscrivaient dans un ensemble de dix-neuf enquêtes préliminaires diligentées partout en France. « Ce dossier présente deux problèmes : le sens de la loi et les peines déjà prononcées. Qu’est-ce qu’il a réellement compris ? »

Après en avoir délibéré, le tribunal a condamné David Bertéas à 2 ans de prison, dont un avec sursis et mise à l’épreuve durant 3 ans. Le maintien en détention a également été prononcé, ainsi que la révocation de la peine de 1 an de sursis qui lui pendait au-dessus de la tête. Sans oublier un suivi sociojudiciaire avec injonction de soin durant 5 ans, et l’inscription au fichier national des délinquants sexuels.

L’indépendant

Un homme de type européen qui a commis 7 viols et agressions sexuelles interpellé

Viol promeneuse evade prison fdesouche racaille nicolas weiss violeur predateur

Les investigations ont d’ores et déjà pu établir que l’individu serait impliqué formellement dans un viol et six agressions sexuelles sur des femmes âgées entre 14 et 50 ans entre le 19 juillet 2012 et Le 3 janvier 2014. Les faits ont été commis dans les Yvelines et l’Eure-et-Loir.

L’individu s’en prenait qu’à des femmes, parfois de très jeunes adolescentes, toujours sur la voie publique. Il se manifeste une première fois le 19 juillet 2012 à Condé-sur-Vesgre, près de Houdan dans les Yvelines. Une jeune femme de 20 ans, en train de lire un livre sur les bords d’un étang, est agressée par un homme qu’elle décrit jeune. Il lui dit : « je vais te baiser ». La victime se débat farouchement et parvient à le mettre en fuite.

La description de l’individu est signalé dans le cadre d’autres affaires similaires. Ainsi, le 27 août 2012, une femme de 50 ans croise un individu en allant faire son jogging près de Rambouillet. En se retournant, elle se rend compte que l’inconnu la suit, puis soudain lui saute dessus. La quinquagénaire se défend et crie mais l’agresseur lui serre le cou et lui touche les seins et les parties intimes, avant de s’enfuir.

L’agresseur n’hésite pas non plus à s’en prendre à des mères de famille qui se promènent avec leurs enfants. Il va parfois jusqu’à les menacer pour parvenir à ses fins. A chaque fois, le signalement de l’agresseur est le même: un jeune homme blond, de type européen, de corpulence normale.

La chance va enfin sourire aux enquêteurs, fin septembre 2015, les policiers sont informés que la fiche ADN du violeur recherché est répertoriée dans le Fichier national des empreintes génétiques. Cet ADN a été prélevé sur l’auteur de violences conjugales commises en avril 2015 …à Maintenon.

Après l’avoir formellement identifié et « logé », les enquêteurs ont repris chacune des procédures, réentendu les victimes et regroupé tous les éléments permettant de le confondre. Ce mardi matin, ils se sont présentés au domicile du jeune homme à Maintenon et l’ont interpellé.

Le violeur présumé, âgé de 25 ans, peintre de métier, a été placé en garde à vue. Il est actuellement entendu dans les locaux de la sûreté départementale à Viroflay. Les enquêteurs ont prévu d’organiser un « tapissage » afin de permettre aux victimes de reconnaître leur éventuel agresseur.

Normandie Info

Nicolas Weiss, évadé de prison depuis 1 mois il viole une promeneuse

Viol promeneuse evade prison fdesouche racaille nicolas weiss violeur predateur

Nicolas Weiss faisait l’objet d’un mandat d’arrêt depuis qu’il n’avait pas réintégré la prison de Toul (Meurthe-et-Moselle) le 26 août, après une permission de sortie de trois jours, a-t-on précisé de même source.

Il est soupçonné d’avoir violé et grièvement blessé de plusieurs coups de couteau, notamment aux mains et aux épaules, une femme de 40 ans qui promenait son chien en forêt, vendredi à Mertzwiller. La victime a dû être transportée par hélicoptère à l’hôpital universitaire de Strasbourg, mais ses jours ne sont pas en danger.

Il purgeait une peine de douze années de réclusion criminelle prononcée en avril 2009 par la cour d’assises du Bas-Rhin pour le viol d’une adolescente de 15 ans en juillet 2006, sous la menace d’une arme à feu. En situation de récidive, il encourt désormais la perpétuité.

L’Alsace