«Idiot de Noir», un entraîneur slovène licencié après une insulte raciste

Marko Nikolic, qui avait qualifié dimanche dernier l’un de ses joueurs «d’idiot de Noir», a été congédié par son club, l’Olimpija Ljubjana, leader du championnat de Slovénie.

68699

Marko Nikolic (36 ans) avait traité Blessing Eleke «d’idiot de Noir» après la célébration de ce dernier, auteur du but égalisateur dans le temps additionnel (1-1) contre le club de Zavrc, dimanche dernier. L’entraîneur estimait qu’en manifestant sa joie de la sorte, le Nigérian avait fait perdre de précieuses secondes à l’Olimpija pour tenter de remporter le match.
Dans un premier temps, Nikolic s’était excusé («je ne voulais offenser personne») et ses dirigeants l’avaient protégé («nous ne voulons pas affecter la carrière d’un entraîneur jeune et talentueux»). Le président du club, Milan Mandaric, a finalement changé d’avis ce lundi.

«Nous sommes tombés d’accord avec Marko Nikolic sur sa démission du poste d’entraîneur. C’est un bon entraîneur, quelqu’un de bien, mais il a fait une erreur et doit payer pour ça», a-t-il déclaré. Nikolic, recruté par l’Olimpija en janvier dernier, ne terminera donc pas l’exercice à la tête de l’actuel leader du Championnat de Slovénie.

Mendiants humiliés, actes de vandalisme, affrontements… Image ternie des supporters

suporter foot racaille debordement emeute mendiante police arrestation

La semaine européenne a été marquée par les débordements de supporters de nombreux clubs. Ceux du PSV Eindhoven, d’Arsenal et du Sparta Prague ont humilié des mendiants tandis que ceux de Manchester United et de Liverpool se sont battus.

Les supporters ne sont pas sortis grandis de la semaine européenne qui vient de s’écouler. Les dérapages se sont accumulés en marge des rencontres de Ligue des Champions et de Ligue Europa, avec notamment des débordements du côté de Madrid, Barcelone, Rome et Manchester United. Les fans du PSV Eindhoven, d’Arsenal et du Sparta Prague ayant fait le déplacement pour supporters leurs couleurs (et surtout boire beaucoup d’alcool) ont ainsi trouvé intelligent d’humilier des mendiants. Les Néerlandais, attablés à une terrasse de Madrid, ont jeté des pièces à des femmes en criant des « olé », « olé » lorsque ces dernières se baissaient pour les ramasser.

Une véritable honte, à laquelle s’est greffé ce supporter ivre du Sparta Prague urinant sur un SDF dans les rues de Rome, quelques heures avant le match retour contre la Lazio. Mais la bêtise avait également touché cette semaine certains supporters d’Arsenal.

Après s’être eux aussi moqué de mendiants, des fans des Gunners ont ouvert un extincteur dans le métro de la ville. Une scène presque aussi pathétique que les affrontements en plein match dans les tribunes d’Old Trafford tandis que Manchester United et Liverpool en décousaient sur le terrain. Un peu avant, des fans des Red Devils avaient brandi une banderole « Murderers » (criminels) à l’attention du camp adverse en référence à la tragédie de Hillsborough. Ou la stupidité à taille humaine.

Football 365

Un supporter du Sparta Prague urine sur une mendiante

supporter spata parague urine racaille scandale honteux mendiante mendiant

Mardi, des fans du PSV humiliaient des mendiantes à Madrid en lançant des pièces de monnaie et en scandant des « Olé » à chaque fois que les femmes s’abaissaient pour ramasser l’argent.

Jeudi, à Rome, c’est un supporter du Sparta Prague qui s’est livré à un comportement scandaleux. Il a uriné sur une femme qui faisait la manche dans les rues de la capitale italienne.

Selon El Pais, plusieurs partisans du club tchèque auraient fait « semblant » d’uriner avant qu’un membre du groupe ne finisse par réellement passer à l’action.

La scène a été filmée par un étudiant espagnol en voyage à Rome.

7 sur 7

Adam Johnson viré par Sunderland après ses relations sexuelles avec une mineur de 15 ans

b49de.jpg

Sunderland n’a pas mis longtemps à réagir aux révélations d‘Adam Johnson qui a reconnu avoir eu des rapports sexuels avec une mineur de 15 ans.

«Adam Johnson ayant plaidé coupable, le club a mis fin à son contrat aujourd’hui avec effet immédiat », ont fait savoir les Black Cats dans un communiqué publié sur leur site officiel. Le joueur avait été arrêté en mars 2015 puis libéré sous caution.

L’Equipe

Sièges arrachés et intervention des CRS: violents incidents lors du match Le Havre-Lens

Puis ils ont été autorisés à rentrer dans les tribunes, à moins d’une demi-heure du début du match. Une fois en place, ils ont manifesté leur mécontentement en cassant des sièges et les lançant sur la pelouse, tout près des joueurs en action.

Selon plusieurs témoins, une quinzaine d’arrestations auraient été effectuées parmi les supporters, au sein du parcage réservé aux visiteurs.