Déjà condamné pour viol en 2009, Jean-loup jugé pour agressions sexuelles

Déjà condamné pour viol devant les assises en 2009, Jean-Loup écope de cinq ans d’emprisonnement ferme pour agression sexuelle.

PALAIS JUSTICE ILLUSTRATION

Il n’a pas sa langue dans sa poche et compte bien se faire entendre. Mercredi, Jean-Loup, 45 ans, dont dix-sept de prison et six de foyer, a largement animé les débats. Pas forcément à son avantage.

Les traces de coups, celles de sperme et de sang retrouvées dans l’appartement et sur Annabelle, posent question. Pour le prévenu, elle lui a fait une fellation sur son injonction, point barre.

La Nouvelle République

Durant 1 an, Jean-Marc agressait sexuellement sa fille de 5 ans, il écope d’un sursis

Le père assure n’avoir pas pu résister à ses « envies », en 2008. Les faits ont été découverts quand la victime en a parlé à sa mère. Le tribunal l’a condamné à dix-huit mois de prison avec sursis.

pedophilie_0_0

Philippe jugé pour viols répétés et «formation sexuelle» sur mineure

le-mis-en-examen-etait-sorti-libre-sous-controle-judiciaire_3771456_1000x500

Viols répétés et «formation sexuelle». Du vendredi 18 au lundi 21 novembre, la cour d’assises se penchera (à huis clos) sur le dossier concernant Philippe B, âgé de 48 ans. Le quadragénaire sera ainsi rejugé pour les agressions sexuelles et les viols commis sur sa belle-fille, aujourd’hui âgée de 23 ans, entre le 7 septembre 2000 et le 31 octobre 2012, à Vallergues, dans l’Hérault. Des attouchements tout d’abord dès l’âge de 8 ans, avant l’escalade lorsque l’enfant est entrée dans sa 16e année, vers des relations sexuelles complètes, incluant fellations et sodomies.

Le 6 novembre 2015, Philippe B. a été reconnu coupable de ces faits et condamné à 15 ans de réclusion criminelle par la cour d’assises de l’Hérault..

La Depeche

Pierre, un ostéopathe condamné à 8 ans de prison pour 7 viols et agressions sexuelles

Pierre Pallardy a été condamné à huit ans de prison pour quatre cas de viol et agression sexuelle ainsi que pour trois agressions sexuelles.

image

La condamnation de l’ex-ostéopathe Pierre Pallardy à huit ans de prison pour viols et agressions sexuelles est devenue définitive jeudi, après le rejet de son pourvoi en cassation, selon une décision consultée par l’Agence France-Presse.

À l’issue de son procès en appel, il y a un an à Bobigny, l’ostéopathe « star » des années 80 a été déclaré coupable de quatre cas de viol et agression sexuelle et de trois cas d’agression sexuelle sur d’autres patientes. Il a été acquitté des accusations portées par cinq autres de ses anciennes patientes.

Le Point

Brésil : 5 agressions sexuelles par heure en 2015

Cinq personnes ont été victimes d’agression sexuelle toutes les heures au Brésil en 2015, selon le dixième rapport annuel de l’ONG Forum Brésilien de Sécurité Publique, diffusé aujourd’hui.

rio-de-janeiro-statue.jpg

Au Brésil, qui compte 204 millions d’habitants, 45.460 cas d’agressions sexuelles ont été dénoncés l’année dernière, une violence redoutée par 85% des femmes brésiliennes, selon un sondage de l’Institut Datafolha réalisé à la demande de l’ONG (FBSP). C’est 9,9% de moins qu’en 2014, mais cela ne correspond pas forcément à la réalité, selon le FBSP, beaucoup de ces violences n’étant pas dénoncées.

Par ailleurs, plus d’un million de véhicules ont été volés en 2015, soit un toutes les minutes. Le Brésil a enregistré un léger recul, de 0,6%, soit 3.045 véhicules volés en moins. Le rapport indique que les 27 Etats brésiliens et le gouvernement central ont dépensé 76,1 milliards de réais (22 milliards d’euros) en sécurité en 2015, soit 11,6% de plus qu’en 2014, année de la Coupe du monde de football dans le pays.

Il y a une semaine, cette ONG avait indiqué que les homicides au Brésil ces quatre dernières années avaient fait plus de morts que la guerre en Syrie : 278.839 victimes de 2011 à 2015. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, la guerre qui fait rage dans ce pays a tué 256.124 personnes sur la même période. L’année dernière, 58.383 homicides ont été dénombrées au Brésil, soit environ 160 par jour, un toutes les neuf minutes.

Le Figaro

Agressions sexuelles sur mineures : 2 ans de prison pour Vincent, le moniteur d’équitation

L’affaire a été jugée au palais de justice de Narbonne cette semaine. À la barre un moniteur d’équitation aujourd’hui âgé d’une trentaine d’années.

PA033015.jpg

Un moniteur d’équitation a été jugé par le tribunal correctionnel.

Ce sont les plaintes de deux adolescentes âgées de 16 ans, en 2014 et 2015, qui ont permis de mettre au jour cette affaire d’atteintes et d’agressions sexuelles sur mineures. Les faits se déroulent dans l’univers clos d’un centre équestre du Narbonnais. Vincent, aujourd’hui âgé de 36 ans, est moniteur d’équitation.

 

Le tribunal a condamné Vincent à trois ans de prison, dont un avec sursis assortis d’un suivi sociojudiciaire d’une durée de 5 ans. Il a également l’interdiction de fréquenter des lieux, entrer en contact ou d’exercer une profession en lien avec des mineurs.

La Depeche