Pédopornographie, agressions sexuelles: Éric Kempe, ex-adjoint (UMP) au maire mis en examen

Éric Kempe, l’ex-deuxième adjoint au maire de Téteghem, mis en examen dans une affaire de pédopornographie, a été placé en détention provisoire. Son contrôle judiciaire a été révoqué suite à des dénonciations d’agressions sexuelles sur des adolescents à Lille.

1138538221_B979598831Z.1_20160902164838_000_GDH7HF3VL.1-0

Le 6 juin, Éric Kempe, l’adjoint à la Sécurité de la mairie de Téteghem, était placé en garde à vue et son domicile perquisitionné, dans le cadre d’une affaire de pédopornographie.

La justice le suspecte d’avoir échangé avec Stéphane Bak, un Grand-Synthois chef d’entreprise, des photos à caractère sexuel, mettant en scène des enfants. Dans ce dossier particulièrement sordide, Éric Kempe, qui avait reconnu les faits, avait été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire. Parmi les obligations que la justice lui avait fixées figurait l’interdiction d’entrer en contact avec des mineurs.

L’adjoint, qui avait démissionné de ses fonctions aussitôt après les faits, était parti se « ressourcer », ou plutôt se faire oublier à Lille. La semaine dernière, dans le métro lillois, un adolescent s’est plaint d’avoir subi des attouchements et a dénoncé le comportement déviant d’un homme. Ce dernier a été interpellé. Il s’agissait d’Éric Kempe.

Alors qu’il était transporté au commissariat, une plainte était déposée par un adolescent disant avoir été victime d’une agression sexuelle de la part d’un homme rencontré sur Internet. Et de donner le nom de son agresseur présumé : Éric Kempe.

Les policiers lillois se sont vite aperçus que le Téteghemois faisait l’objet d’un contrôle judiciaire ordonné après l’affaire de pédopornographie dunkerquoise. Ils ont contacté le parquet de Dunkerque.

Les magistrats ont immédiatement ordonné la révocation de son contrôle judiciaire. Éric Kempe a été écroué vendredi dernier.

Il devra par ailleurs répondre des faits qui ont été dénoncés à Lille et qui ont fait l’objet d’ouvertures d’enquêtes pour agressions sexuelles sur mineurs.

La Voix Du Nord

4 réflexions sur “Pédopornographie, agressions sexuelles: Éric Kempe, ex-adjoint (UMP) au maire mis en examen

  1. Ping : Pédopornographie, agressions sexuelles: Éric Kempe, ex-adjoint (UMP) au maire mis en examen | salimsellami's Blog

  2. il n’est pas le seul qui soit pédophile dans le monde politique,mais l’on n’en parle jamais,certainement ont t-ils reçu 1 blanc seing de la part de nos journaleux et de leurs confrères corrompus

    J'aime

  3. Ping : Pédopornographie, agressions sexuelles: Éric Kempe, ex-adjoint (UMP) au maire mis en examen | Fdebranche | Boycott

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s