Allemagne : un rapport sur la radicalisation d’extrême droite de 275 soldats suscite l’inquiétude

Scandale au sein de l’armée allemande. Une enquête visant 275 soldats accusés d’appartenir à la mouvance d’extrême droite a été ouverte et confiée au service de contre-intelligence militaire allemand (MAD).

Le ministère de la Défense allemand a envoyé un rapport de 15 pages au Parlement décrivant de nombreux incidents qui se seraient déroulés au sein de l’armée allemande ces derniers mois, en 2016 et en 2017. Des cas de soldats exécutant le salut nazi, interdit en Allemagne, ou proférant des insultes racistes envers d’autres militaires d’origine étrangère, ont notamment été rapportés.

« Heil Hitler » et d’autres slogans nazis

Selon le courrier du ministère de la Défense, certains des incidents les plus sérieux ont été mal gérés, comme celui d’un soldat qui aurait lancé « Heil Hitler » ainsi que d’autres slogans nazis.

Un autre soldat aurait exprimé des remarques racistes évoquant l’exécution des étrangers sur une page Facebook liée au parti d’extrême droite NPD (parti national-démocrate). Ce cas aurait été transmis au procureur militaire et au parquet, mais aucune véritable sanction n’aurait été prise.

20 Minutes

8 réflexions sur “Allemagne : un rapport sur la radicalisation d’extrême droite de 275 soldats suscite l’inquiétude

  1. C’est l’obscurantisme républicain.
    Ou une variante le fascisme républicain.
    J’invente cette formule parce que je viens de lire monsieur Macé Scaron etre chagriné (comme à l’accoutumé) que ne soit pas prononcé s’agissant de l’attentat en Egypte le terme obscurantisme islamique. C’est beau comme du Marianne.
    Très rock n’roll. Un vrai torchon ce journal.

    J'aime

  2. Il ne viendrait à l’idée d’aucun journaliste d’incriminer le judaisme pour évoquer les extrémistes juifs.
    Ils n’ont rien de spirituel.
    Alors pourquoi le font-ils s’agissant d’extrémistes musulmans.
    Les extrémistes ne sont pas plus judaïques, qu’islamiques ou républicains.
    Ils ne le deviennent que si on les valide.
    Conclusion. Les extrémistes et ceux qui leur accorde une quelconque spiritualité ou esprit républicain sont des frères siamois. Ils sont les deux faces d’une meme médaille.

    J'aime

  3. On attend de lire le judaisme totalitaire.
    Le fascisme républicain.
    Le bouddhisme radical etc à la Une de votre journal Marianne.
    Et pas que. Je cite ce journal parce que je viens de lire un des contributeur ou directeur je ne sais pas ce qu’il est.
    Figaro, Valeurs, Libé, l’Elysée………….etc.

    J'aime

  4. Incriminer les sécularisés, les intégrés c’est le but de la manœuvre.
    Personne n’est dupe.
    C’est un racisme sournois, fourbe, abject.
    Ceux qui usent de cette ficelle ne valent pas mieux que les extrémistes eux memes. Ils sont leur pendant.
    Ils sont de vraies raclures et sont à classer à l’extreme droite.
    C’est dit.

    J'aime

  5. Faire des extrémismes des travers inhérents à des identités ou faisant parti intégrante de confession revient à dire que l’on est anti sémite, anti musulman etc. Et c’est donc avoir soi meme un logiciel extrémiste.

    J'aime

  6. les journalistes n’oseront jamais s’en prendre a des juifs meme si ceux-ci sont sionistes donc racistes,c’est de l’antisémitisme,ces gens n’ont pas assez de c…….,ils ne parlent jamais du racisme du crif

    J'aime

    • Vous expliquez le contraire de ce que je dis.
      Vous faites comme les journalistes à l’endroit de l’islam, vous relayez la meme merde qu’eux.
      La seule chose juste que vous dites c’est que c’est un antisémitisme. Là je suis d’accord et c’est ce que je disais. Ils ne le font pas à l’endroit du judaisme.
      Juif et sioniste ne sont pas synonymes.
      L’un est un croyant l’autre un système politique. En faire un synonyme c’est soit etre soi meme sioniste soit c’est etre un raciste.
      On peut etre juif, etre intégré, sécularisé et ne pas etre sioniste.
      Sionisme, judaisme et juif sont des notions différentes.
      Sionisme et judaisme ne sont synonymes que lorsque l’on évoque les sionistes eux memes.
      Confondre sionisme et judaisme, amalgamer les deux c’est une essentialisation, c’est dire un juif est tous les juifs, c’est une forme de racisme.
      Le judaisme est une chose, le sionisme en est une autre.

      J'aime

  7. En quoi sont-ils dangereux (?) On nous parle d’incident, mais je ne comprends pas : Ont-ils posé des bombes ?
    Et puis, ils ne représentent rien, allez, trois pelés…

    J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s