Emplois fictifs : Le FN doit rembourser plus d’un million d’euros détournés aux contribuables européens

marine_le_pen_chut

Outre Marine Le Pen, cinq autres députés, dont Jean-Marie Le Pen et Bruno Gollnisch, ont salarié à Bruxelles des assistants qui travaillaient en réalité pour leur parti.

Selon nos informations, Bruxelles réclame aujourd’hui 1,1 million d’euros à six eurodéputés du FN. Une vingtaine d’assistants, en tout, sont soupçonnés d’avoir été payés par le Parlement, avec l’argent des contribuables européens, alors qu’ils étaient au service du Front national au siège du parti, à Nanterre. L’un était directeur de cabinet de Jean-Marie Le Pen (avant son exclusion). L’autre, son majordome.

L’OBS

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s