Peillon compare le sort des musulmans français à celui des juifs sous Vichy

XVM0e464e40-d24e-11e6-b36e-ce717b784d0d.jpg

Le candidat à la primaire de la gauche a dressé un parallèle entre l’antisémitisme et l’islamophobie, accusant le Front national d’instrumentaliser la laïcité « contre certaines catégories de population » comme « dans les années 40  les juifs à qui on mettait des étoiles jaunes ».

Invité mardi soir de «L’Entretien politique» de France 2, le candidat à la primaire de la gauche Vincent Peillon s’est livré à une comparaison en faisant un parallèle entre le sort des musulmans français et celui des juifs sous le régime de Vichy, tout en dénonçant le «fascisme rampant» de Marine Le Pen. «Certains veulent utiliser la laïcité – ça déjà été fait dans le passé – contre certaines catégories de population, c’était-il y a 40 ans les juifs à qui on mettait des étoiles jaunes. C’est aujourd’hui un certain nombre de nos compatriotes musulmans qu’on amalgame souvent avec les islamistes radicaux. C’est intolérable», a-t-il déclaré.

Ce n’est pas la première fois qu’une telle comparaison est faite à gauche. Dans son livre Pour les musulmans, le patron de Mediapart Edwy Plenel se faisait l’écho d’un texte de Zola «Pour les juifs», «Il y a la même volonté de stigmatisation. Sous Vichy, c’étaient les juifs, maintenant ce sont les musulmans», avait-il affirmé.

«Attaque très grave contre la laïcité»

Lui-même issu d’une famille juive alsacienne, Vincent Peillon est accusé par certains d’électoralisme, voulant séduire l’électorat musulman en utilisant les repoussoirs que constituent, pour certains à gauche, Manuel Valls et le FN. Lui qui fut l’artisan de la charte de la laïcité en 2013, que le CFCM avait jugé «stigmatisante» pour les musulmans, se veut désormais le chantre d’une laïcité qui n’attaque pas les religions et qui ne soit pas «intolérante».

Le CRIF demande un «correctif immédiat»

Le Conseil représentatif des institutions juives de France( CRIF) a publié un communiqué pour dénoncer ces propos. «Le Crif dénonce la comparaison faite hier lors de son intervention sur France 2 par Vincent Peillon entre le sort des Juifs sous l’Occupation et la situation actuelle des musulmans de France.L’histoire de la déportation de plus de 75 000 Juifs, de la spoliation des biens juifs ou des lois discriminatoires comme le port de l’étoile jaune ne saurait être dévoyée et instrumentalisée au nom d’un soi-disant équilibre des souffrances. De telles déclarations ne servent que ceux qui cherchent à réécrire l’Histoire.» L’institution juive demande «une clarification et un correctif immédiat de la part de Vincent Peillon».

Le candidat s’est justifié dans une série de tweets, assumant la comparaison entre antisémitisme et islamophobie mais récusant l’idée que la laîcité était résponsable de la persécution des Juifs.

«Je tiens à préciser ma pensée et ma conviction qu’une contraction de phrases a pu déformer. Je n’ai évidemment pas voulu dire que c’était la laïcité qui était à l’origine de l’antisémitisme de la France de Vichy. Le régime de Vichy ne se réclamait pas de la laïcité, bien au contraire. Et ce qu’ont vécu les juifs sous Vichy ne saurait être banalisé d’aucune façon. Tout cela, je le sais charnellement et intellectuellement mieux que quiconque, par mon histoire personnelle, par mes travaux. Et par mes combats politiques énergiques pour la laïcité, et contre le racisme et l’antisémitisme. J’ai voulu dénoncer la stratégie de l’extreme-droite qui utilise les mots de la République pour les détourner contre la population.»

Le Figaro

6 réflexions sur “Peillon compare le sort des musulmans français à celui des juifs sous Vichy

  1. Les musulmans ne sont pas de vrais français, ils ne sont pas patriotes. Ils ne sont pas intégrables. Ils travaillent entre eux et mettent leur argent au service de leur communauté. Ils sont communautaristes, leur religion passe avant les lois de la nation……..
    Les propos tenus sont exactement les memes. On n’a juste changé de communauté.

    J'aime

  2. Le terme islamo gauchiste ne dit pas autre chose que les musulmans sont une menace, ils seraient infiltrés à gauche comme l’était le prétendu judéo bolchévisme afin de prendre le pouvoir via la politique.
    Islamo gauchisme ou une variante l’islam politique.
    Les musulmans voudraient prendre le pouvoir via la politique, ils seraient une menace pour la nation.

    J'aime

  3. ce qui me fait rire c’est qu’1 officine comme le crif raciste a l’extrême peut se permettre de l’ouvrir,il est vrai que c’est lui qui commande les gouvernements depuis l’avènement de sarko,mais quand l’on connaît ce qu’elle a fait durant la seconde guerre mondiale a propos des juifs orthodoxes d’Europe de l’est,elle ferait mieux de rabaisser son caquet

    J'aime

    • Le Crif n’est connu pour etre très modéré. Cette institution est le représentant d’Israel en France.
      Que les musulmans puissent etre les souffre douleur des politiques ne peut que les satisfaire.
      Au travers d’intellectuels ils font passer leur message rance et belliqueux. Les musulmans ennemis de la nation.
      Pour le Crif, eux seuls sont des victimes de racisme.

      J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s