Henry de Lesquen, proche du Front National, veut « bannir la musique nègre des médias »

Henry de Lesquen negre candidat elction presidentielle FN

Henry de Lesquen, candidat a l’élection présidentielle de 2017 a dévoilé son programme sur son site internet.

1. La nouvelle politique culturelle sera nationale, populaire, identitaire, et s’appuiera sur les canons de la culture occidentale.

(…)

7. La musique nègre sera bannie des media publics et progressivement éliminée des media soutenus ou autorisés par l’Etat.

Lesquen 2017

2 réflexions sur “Henry de Lesquen, proche du Front National, veut « bannir la musique nègre des médias »

  1. C’est quoi la « musique nègre » ??
    C’est tout simplement le vrai pouvoir, pas celui dépassé des politiques, mais celui de la culture, qui à travers toutes les strates de ce qui peut atteindre le cerveau du peuple diffuse son idéologie cosmopolite, antiblanche, pro suprématie noire, partout, partout, partout, sur toutes les radios officielles, la télé, le ciné, jusque quand on va faire nos courses il y aura un fond sonore nous acclimatant au multiculturalisme, apologie des drogues, de la délinquance, pleurnicherie victimaire etc… Il y a quelques mois, en pleine grande surface je me suis pris à écouter les paroles des musiques diffusées en fond, un rappeur noir expliquait que le videur ne voulait pas de « négro », il se victimisait et les prolos blancs écoutaient ça banalement, je ne sais pas le titre du morceau, partout on diffuse ça, comme si un fdesouche en noir était diffusé partout.
    Gramscisme, marxisme culturel, le « monde de la culture » est le vrai pouvoir, bien plus dominateur que celui des politiques. Les gens viennent à penser de telle ou telle façon en fonction de la quantité de propagande qu’ils auront ingurgité à travers ces médias.
    Enfin, la musique « nègre », est issue de la colonisation américaine que la France subie, et de la reprise qu’en ont fait les immigrés, on nous impose des musiques d’étrangers, basée sur des samples minables, pauvres, répétés en boucles, c’est une colonisation culturelle. Validée et financée par l’état bien sur…
    Nous, peuples indigènes de France, n’avons pas à subir ces musiques n’étant pas les nôtres.
    Un bon pet à la gueule de ce système de la part de De Lesquen, ça fait toujours du bien.
    Mais pour comprendre ça, il faut déjà quelque temps d’émancipation hors de ce système. J’aurais lu ça il y a quelques années, j’aurait été choqué, comme ces merdes qui signent la pétition voulant interdire De Lesquen.
    Allez diffuser de la musique classique Européenne, du métal nordique ou du rock identitaire Français dans les pays d’Afrique subsaharienne juste pour voir… On nous fait subir ça à nous en inversé.
    Pendant ce temps là, des gens luttant officiellement contre le « pouvoir BLANC » se pavanent sur nos écrans, justifient le racisme antiblanc, parlent de suprématie blanche, de privilèges blancs, sans aucune considération sociale, sans aucune considération sur le fait que les indigènes ici soient blancs. De Lesquen fait bien de chier sur ce système de merde. Si certains peuvent exprimer qu’ils trouvent qu’il y a trop de blancs à l’assemblée, pourquoi se priver de dire qu’on ne veut pas de musique noire ?

    J'aime

  2. Ping : Injures et racisme : 6 mois avec sursis requis contre Henry de Lesquen | Fdebranche

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s