« Laurence Rossignol réécrit l’histoire de manière odieuse et l’utilise contre des femmes ! »

Nommee-au-gouvernement-l-ancienne-porte-parole-du-PS-Laurence-Rossignol-va-etre-plus-sobre-sur-Twitter

Les propos tenus par la ministre des Droits des femmes, comparant les femmes qui portent le voile aux « nègres américains qui étaient pour l’esclavage » suscitent l’indignation sur les réseaux sociaux, où a émergé le hashtag #RossignolDemission.

Sur Twitter, les internautes ont vivement réagi et ce, à plusieurs titres. Tout d’abord, l’emploi du mot « nègre », hérité du colonialisme et appartenant au champ lexical raciste, dans la bouche d’une des fondatrices de SOS Racisme, alors que le gouvernement a récemment lancé la campagne « Tous Unis Contre la Haine ».

La ministre Laurence Rossignol s’est ensuite défendue auprès de Buzzfeed d’avoir employé ce terme en référence à Montesquieu… relançant d’autant plus les critiques.

De l’indignation à la démission ?

Autre motif d’indignation, la comparaison entre les femmes voilées et une forme d’esclavage volontaire, qui relativise de ce fait la liberté de se vêtir comme chacun souhaite. Pour dénoncer ce jugement, certains Twittos se sont notamment appuyés sur des exemples de femmes voilées très respectées, comme Latifa Ibn Ziaten, mère d’Imad, militaire et première victime de Mohamed Merah en 2012, récompensée par John Kerry mardi à Washington pour son action contre la radicalisation des jeunes. Ou encore Mariam al-Mansouri, pilote de chasse des Émirats arabes unis qui se bat contre l’État islamique.

Certains ont rapidement demandé la démission de la ministre via le hashtag #RossignolDemission. Sihame Assbague, porte-parole du collectif « Stop le contrôle au faciés » a fait savoir qu’une pétition allait être créée pour réclamer le départ de la ministre nommée en février 2016 à la tête du ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, dont l’appelation avait elle aussi créé la polémique.

D’autres invitent également à interpeller le CSA ou encore harceler le standard du ministère.

Une réflexion sur “« Laurence Rossignol réécrit l’histoire de manière odieuse et l’utilise contre des femmes ! »

  1. Bravo Madame Rossignol!

    En tant que femme, je suis effarée de voir une incitation progressive à considérer comme « normal » un vêtement qui n’est pas juste un choix individuel, mais est sous-tendu par toute une série de préjugés sur la femme. Pour rappel: la loi islamique part du principe (à l’égal d’ailleurs de la loi juive à qui elle a emprunté nombre de ses règles) qu’une femme « vaut » en gros un demi homme: ainsi, une femme héritera de la moitié de ce dont héritera un homme, il faut le témoignage de deux femmes pour contrebalancer celui d’un homme, etc. C’est dans ce contexte, qui eût pu évoluer au fil du temps mais qui hélas, dans certains pays du Golfe et d’ailleurs ne l’a guère fait, que se situent les vêtements couvrant le corps entier de la femme: une femme qu’il faut cacher car elle doit rester sous l’entier contrôle de l’homme. Une femme supposée provocante dès qu’elle laisse apparaître ses cheveux, voire ses mains ou ses yeux dans certains pays. Sans nier qu’il y ait des femmes qui portent le voile volontairement, je ne peux dans le même temps cautionner le voile, ou apprécier ceux qui, de façon détourner, en font la promotion. C’est ce que font ces marques qui se lancent dans la « mode islamique ».

    Au regard de cela, je comprends la réaction de Madame Rossignol. Plus, je l’approuve. Certes, l’usage du mot « nègre » n’était guère heureux, mais j’aimerais demander à tous ceux qui s’indignent si c’est vraiment le mot « nègre » qui les fait bondir, ou le fait que quelqu’un ose montrer son déplaisir face à la présence grandissante, dans nos sociétés, du voile des années 90, transformé en niqab et burqa de nos jours, et de plus en plus banalisé comme « un choix comme un autre » à présent par créateurs, photographes, et autres…

    J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :