Montpellier : Le local du Parti de Gauche vandalisé par l’extrême droite

PG.Mtp_m

Après des tentatives d’intimidation, en février, contre un bar alternatif de Monpellier, c’est le local du Parti de Gauche de Montpellier qui a été tagué le 16 Mars 2016 avec des inscriptions racistes et injurieuses, stigmatisant l’Islam et signées du GUD. Nous condamnons cette attaque et affirmons notre solidarité avec les militant-e-s du PG  face à l’activisme de groupes d’extrême droite. Communiqué du PG ci-dessous.

Nous avons constaté mercredi 16 mars en fin d’après-midi que le local du Parti de Gauche à Montpellier avait été tagué. Il est écrit : « Colabo. Islam hors de France. Islam dehors. ». Le logo du Groupe Union défense (GUD) y figure également.

Cette dégradation et ces propos injurieux et racistes mettent en évidence la lâcheté de leurs auteurs et la conception qu’ils ont de la République. Une plainte sera bien évidemment déposée.

Les militants du Parti de Gauche ne se cachent pas. Ils marchent à visage découvert. Nous débattons de manière démocratique et pacifiste, face à face.

Non seulement ces actes ne nous intimident pas mais ils renforcent notre détermination à combattre le racisme, la haine et la bêtise crasse. Nous porterons toujours fièrement et avec détermination les valeurs du vivre ensemble, de tolérance, de solidarité et de fraternité.

Résistons

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s