Thomas une machette dans une main, un couteau dans l’autre abattu par les gendarmes

samedi-matin-les-gendarmes-etaient-toujours-sur-les-lieux_3187426_800x400

Thomas Cabrol  35 ans a trouvé la mort vendredi soir, vers 20 heures, devant sa maison à Saint-Gein dans les Landes. Après avoir menacé de mort des membres de sa famille le midi à Villeneuve, commune située à quelques kilomètres, cet homme, connu pour son état psychologique fragile, s’est retranché chez lui, à Saint-Gein.

Les gendarmes du Psig (peloton de surveillance et d’intervention de la Gendarmerie) de Mont-de-Marsan se sont rendus sur les lieux, rejoints plus tard par ceux de Dax, sans pouvoir établir le moindre contact avec lui.

Vers 19h30, l’homme est sorti, une machette dans une main, un couteau dans l’autre. En passant par l’arrière de la maison, il surprend les gendarmes et malgré les sommations, il porte un coup de couteau au bras d’un militaire. Après deux tirs de riposte, il s’effondre et décède rapidement. Le gendarme blessé a été opéré et sa vie n’est pas en danger.

Sud Ouest