Elle a voté pour Donald Trump. Aujourd’hui, son mari sera expulsé

Une femme de l’Indiana qui a récemment voté pour Donald Trump aux élections américaines a été choquée d’apprendre que son mari, un immigrant mexicain sans papiers, doit être expulsé dès aujourd’hui.


Malgré le statut de son époux, Helen Beristain affirme qu’elle était d’accord avec les politiques dures de Trump. »Nous ne voulons pas de cartels ici, on ne veut pas de drogues dans nos écoles ou de tueurs près de chez nous », a confié Beristain à Indiana Public Media. « Tu veux être en sécurité quand tu sors de chez toi. Je le pense sincèrement. Et c’est pour ça que j’ai voté pour M. Trump. »

Mais elle ne pensait pas que les politiques du président des États-Unis s’appliqueraient également à son mari, propriétaire d’un restaurant très fréquenté en Indiana. «[Trump] a bel et bien dit que les bonnes personnes ne seraient pas expulsées, les bonnes personnes allaient être vérifiées», fait valoir la dame.

Huffingtont Post

2 réflexions sur “Elle a voté pour Donald Trump. Aujourd’hui, son mari sera expulsé

  1. Chez nous aussi des minorités votent Républicains ou extreme droite pour les memes raisons. Ils pensent que s’agissant d’eux, ils ne sont pas concernés car intégrés et honnetes.
    Ils pensent que les individus délinquants décrit dans les médias le sont pour ce qu’ils font et pas ce qu’ils sont, politiques et médias camouflant habilement leur identitarisme avec le paravent de l’intégrité, des valeurs. Un exemple au hasard, un peu comme le café de Sevran chez nous, on ne voulait pas montrer des bougnoules en faisant de travers des traits inhérents à leur identité. on voulait montrer le sexisme, le machisme et rien que cela.

    J'aime

  2. Lors de la grande guerre et son cortège de fascismes des minorités ont collaboré avec les fascismes pensant qu’etre intégré et honnete faisaient d’elles des citoyens à part entière, patriotes et donc considérés. Elles ont dit amen à tout, mais au bout du compte elles ont été abusées, dupées, elles restaient malgré tout perçues comme étant des verrues, des plaies et ont été traitées comme les autres, comme des parias.

    J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s