Hongrie : La journaliste d’extrême droite qui avait frappé des réfugiés a été condamnée

Les images montrant une journaliste hongroise faisant trébucher et frappant des migrants fuyant la police en 2015 avaient fait le tour du monde. Jeudi 12 janvier, elle a été reconnue coupable de vandalisme et condamnée à une période de mise à l’épreuve de trois ans.

hungarian_hungary_woman_female_journalist_camerawoman_petra_laszlo_kicking_tripping_refugees_refugees_migrants_syria_video_serbia_n1tv_petra_laszlo_tripping-_kicking_3

Le juge a estimé que le comportement de cette vidéaste, Petra Laszlo, suscitait « l’indignation et la colère » et il a rejeté l’argumentaire de son avocat, qui plaidait qu’elle avait cherché à se protéger des migrants qui s’enfuyaient, le 8 septembre 2015, à proximité de la frontière serbe. « J’ai vu des centaines de personnes courant dans ma direction. C’était véritablement assez effrayant », a-t-elle déclaré.

Tant le procureur, qui réclamait une amende sévère, que la défense de la journaliste, qui demandait l’acquittement, ont assuré qu’ils feraient appel du verdict en première instance.

Il est apparu ensuite que la vidéaste, qui a été licenciée pour son attitude, travaillait pour N1TV, une chaîne de télévision sur Internet proche du parti d’extrême droite ultranationaliste hongrois Jobbik.

Le Monde

3 réflexions sur “Hongrie : La journaliste d’extrême droite qui avait frappé des réfugiés a été condamnée

  1. Je pense que lorsque l’on dit ses opinions on n’est plus un journaliste. Je me trompe peut etre mais on devient autre chose, un spécialiste, un philosophe, un économiste, un critique……etc.

    J'aime

  2. On n’est journaliste ou on ne l’est pas.
    Comme n’importe quel autre métier. On ne dit pas plombier escroc. Un plombier a une déontologie, comme un journaliste.
    Dès lors que l’on n’est journaliste d’extreme droite, ou de gauche ou de droite, c’est que l’on n’est plus vraiment un journaliste.
    On devient autre chose.
    Le journalisme se résumerait donc à l’Afp. Et encore. Il relaie les informations un brin orienté parfois.
    Si journaliste c’est faire de la politique, percevoir et exposer les évènements selon que l’on soit d’un bord ou d’un autre, c’est tout le contraire de la neutralité, c’est raconter une histoire et plus faire du journalisme.

    J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s