Karl Rose condamné à perpétuité pour avoir abattu trois passants à la kalachnikov

karl-rose

Karl Rose, le tueur d’Istres, a été condamné ce jeudi à la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir tué trois personnes à Istres

Le 25 avril 2013 en début d’après-midi, Karl Rose, alors âgé de 19 ans, a abattu trois personnes : Serge Shorjian, 45 ans, et Patrice Martinez, 36 ans, qui bricolaient devant leurs maisons, puis un automobiliste retraité, Pierre Tanneux. Seule Louisa Olivieri, dont il a stoppé le véhicule, aura la vie sauve.

Après ces meurtres commis au hasard et après avoir rechargé sa kalachnikov, le jeune garçon s’était dirigé vers l’Étang de Berre, avait jeté l’arme dans un fourré et s’était laissé arrêter par la police en disant : « C’est moi, j’ai pété un câble. »

Ce fondu d’armes à feu, qui surfait parfois sur des sites d’extrême droite et qui parlait sans arrêt de crimes et d’attentats avec son seul ami en ligne, avait trouvé sur le net le moyen d’assouvir sa passion, se procurant du matériel. Son premier achat lui avait valu des poursuites. Il avait cassé un deuxième fusil d’assaut en tentant de le remettre en service.

L’arme dont il s’est servi en 2013 à Istres était sa troisième tentative : il avait enterré l’arme et des munitions dans un bois, deux mois avant la tuerie. Il ira les déterrer après une banale dispute avec son père.

Ouest France

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s