Immigration: de plus en plus d’Américains s’enfuient illégalement au Canada

Canada-Flag-City-View-cropped.png

Donald Trump président des États-Unis? Cette nouvelle a incité de nombreux Américains à envisager d’émigrer au Canada. De fait, cette immigration est une pratique courante: les passages illégaux des États-Unis vers le Québec ont plus que quadruplé depuis 2014.

Plein emploi, niveau de vie élevé, grande satisfaction de ses habitants et transparence gouvernementale, tous ces critères font du Canada un pays où on a envie d’émigrer et certains Américains n’hésitent pas le faire même de façon illégale! La Gendarmerie royale du Canada a arrêté 823 demandeurs d’asile depuis le début de l’année 2016, contre 166 en 2014 et 315 en 2015. En novembre, 273 ont été arrêtés, le nombre mensuel le plus élevé jamais enregistré.

Il est plus facile de demander l’asile une fois à l’intérieur du Canada que dans son pays d’origine, explique Mitchell Goldberg, un avocat spécialiste de d’immigration, et cela peut inciter les demandeurs d’asile potentiels à traverser la frontière illégalement, plutôt que suivre une procédure officielle d’immigration.

Menacer de déménager au Canada est devenu un cliché aux États-Unis, surtout parmi les personnes mécontentes de la politique du pays. Le succès de Donald Trump a causé le plantage du site d’immigration canadien la nuit des élections, certains Américains ayant alors commencé à considérer sérieusement la possibilité de déménager chez leur voisin du nord. La frontière américano-canadienne est la plus longue frontière internationale non surveillée au monde, ce qui rend le passage très simple. Toutefois, l’immigration canadienne est stricte: seuls peuvent entrer les réfugiés qui ont des membres de leur famille dans le pays, les personnes qui ont les compétences professionnelles souhaitables, les étudiants des universités canadiennes ou les personnes assez riches pour demander un visa d’immigrant investisseur (net minimum: 10 millions de dollars canadiens, soit plus de 7 millions d’euros).

Néanmoins, selon les données des Nations unies, 20 % de la population canadienne est constituée d’immigrants. Quelque 300 000 immigrants sont arrivés au Canada en 2016, un nombre record, selon la Canadian Immigration Newsletter. En octobre, le Canada a assoupli ses lois sur l’immigration en facilitant l’accès des immigrants potentiels à un visa.

En fait, l’afflux des Américains ne dérange pas les Canadiens. Les habitants de l’île du Cap-Breton en Nouvelle-Écosse ont lancé un site Web appelé Cape Breton if Donald Trump Wins (Cap-Breton si Donald Trump l’emporte), un guide qui aidera les touristes et les immigrants potentiels à visiter ou à s’installer sur cette île pittoresque. Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l’application Telegram sur n’importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Sputnik

3 réflexions sur “Immigration: de plus en plus d’Américains s’enfuient illégalement au Canada

  1. Ils ont bien raison!

    Je pense sérieusement que comme Trump n’a aucun programme et que tout est basé sur la peur, la haine et le racisme, alors il va très probablement faire ce qu’il a dit. Trump est le bras armé d’Israël et fera ce que la Knesset lui dira de faire. Ceux qui ont voté pour lui ont intérêt à s’accrocher car il ouvre une période sombre dans laquelle le Mossad viendra lui prêter main forte avec la CIA en multipliant les attentats pendant sa mandature…le peuple attendra qqch de Trump mais comme il ne fera rien, la CIA posera régulièrement des attentats pour déplacer la colère du peuple vers les arabes et les musulmans.

    J'aime

    • Bof… encore la théorie du complot ! A supposer même qu’il y ait des attentats, ce n’est pas ça qui fera avaler n’importe quoi aux Américains à qui on a déjà fait le coup. Ils n’ont pas besoin d’étrangers pour s’entretuer allègrement. Un Américain a largement plus de chances de se faire descendre par n’importe qui que de mourir dans un attentat ! Il y a des Universités qui autorisent maintenant les étudiants et professeurs à être armés… Au premier pétage de plomb ça va défourailler…
      Il y a sans doute plus de risques de conflits inter-ethniques.
      Du coté de sa politique il va avoir du mal à faire passer ce qu’il veut avec le Congrès, c’est 4 ans à passer.
      En plus Trump est plus agressif contre l’Iran que son prédécesseur donc jouera le jeu des terroristes sunnites : les USA seront moins visés.

      J'aime

  2. Erreur dans le titre : « les passages illégaux des États-Unis vers le Québec ». Le Québec n’est qu’une petite partie du Canada et en plus sa partie francophone, il est peu probable que les anglophone émigre là-bas…

    J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s