Trump nomme comme ambassadeur en Israël, un partisan de la colonisation qui veut s’installer à Jérusalem occupée

Capture d’écran 2016-12-16 à 21.20.40.png

La volonté du président élu Donald Trump de déplacer l’ambassade américaine en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem pourrait sonner le glas des efforts de l’Amérique pour qu’Israël  fasse la paix avec les Palestiniens.

M. Trump a annoncé jeudi soir qu’un avocat juif américain, David Friedman, son « ami et conseiller de longue date« , favorable à la colonisation juive dans les Territoires palestiniens, sera le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Israël si le Sénat américain confirme ce choix.

Le contexte est des plus tendus entre les deux alliés, les relations entre le président américain sortant Barack Obama et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu étant notoirement exécrables. Sans que cela n’ait empêché Israël de se voir octroyer il y a quelque semaines 38 milliards de dollars sur dix ans d’aide militaire et de prendre livraison de ses premiers avions de chasse F-35.

Ses premiers mots après sa désignation ont été rapportés par l’équipe de Donald Trump. David Friedman affirme avoir « hâte » de travailler pour la paix au Proche-Orient « depuis l’ambassade américaine dans la capitale éternelle d’Israël, Jérusalem ».

Une déclaration guère surprenante aux vues de ses opinions personnelles. David Friedman est un soutien à la colonisation israélienne en Cisjordanie : il est le président de l’association des Amis américains de Beit El, du nom d’une colonie israélienne située à la sortie de Ramallah.

Il est aussi un adversaire déclaré d’une solution à deux Etats, le plan de paix défendu par la communauté internationale : « il n’y a jamais eu de solution à deux Etats, juste une narration à deux Etats » a t-il écrit en février dernier appelant à changer de discours.

David Friedman, fidèle de Trump et soutien de la colonisation

Avocat spécialiste des faillites, David Friedman, 57 ans, est un ami personnel de Donald Trump qu’il a conseillé lorsque les casinos du milliardaire ont déposé le bilan. Il parle couramment hébreu, se décrit comme un amoureux inconditionnel d’Israël et estime que la construction des colonies dans les territoires occupés n’a rien d’illégal : une position en rupture complète avec la ligne politique américaine qui considère les colonies comme un obstacle à la paix.

Pour obtenir le déménagement de l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem, le prochain ambassadeur va s’appuyer sur une loi américaine de 1995. Le texte autorise le déménagement mais donne le droit au président américain de le reporter dans l’intérêt de la sécurité nationale, ce que tous les présidents américains ont toujours fait.

Comme son ami Donald Trump, enfin, il n’est pas avare en déclarations choc. En juin dans une interview accordée à un média israélien il avait comparé les membres de l’association juive américaine de gauche J Street aux juifs qui coopéraient avec les nazis pendant l’holocauste.

L’Express

2 réflexions sur “Trump nomme comme ambassadeur en Israël, un partisan de la colonisation qui veut s’installer à Jérusalem occupée

    • et oui il y a longtemps que les juifs sionistes ne veulent qu’1 état ou les vrais natifs seraient éjectés hors de chez eux,et que les étrangers a cette terre remplaceraient les autochtones

      J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s