Meurtre d’Alexandra Junca. 3 ans requis contre l’accusé du dépeçage du corps

les-juges-ont-condamne-claude-ducos-a-la-meme-peine-qu-en-juin-dernier.jpg

Condamné en première instance à trois ans de prison en juin dernier à Pau, Claude Ducos a écopé de la même peine en appel. Le septuagénaire était accusé d’avoir dépecé le corps du jeune Alexandre Junca.

Une peine de trois ans de prison, la même qu’en première instance, a été prononcée vendredi en appel par la cour d’assises des Landes contre le septuagénaire Claude Ducos, accusé d’avoir dépecé le corps du jeune Alexandre Junca, tué à Pau en 2011.

Cette peine d’emprisonnement, maximum prévu par la loi, s’est accompagnée d’une interdiction des droits civiques, civils et de famille pendant cinq ans, conformément aux réquisitions vendredi matin de l’avocat général Jean-Christophe Muller, au troisième jour du procès en appel à Mont-de-Marsan.

La cour d’assises statuait en appel sans jurés, car Claude Ducos, 77 ans, seul de quatre condamnés pour le meurtre d’Alexandre à avoir formé appel, était accusé de délit connexe à un crime. En première instance en juin, la cour d’assises des Pyrénées-Atlantiques l’avait déjà condamné à trois ans de prison pour recel et atteinte à l’intégrité d’un cadavre, non-dénonciation de crime, et modification de scène de crime.

Ouest France

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s