L’UE pourrait réclamer un dédommagement à israël pour les bâtiments qu’il a rasé en Cisjordanie occupée

Un comité recommande aux Etats-membres de réclamer des réparations pour les démolitions des structures palestiniennes dans la zone administrée par Israël, selon un reportage.

palestine

Un groupe d’experts du Moyen-Orient issu de l’Union européenne aurait recommandé qu’Israël paie un dédommagement concernant les constructions financées par l’UE que le pays a détruit dans la partie de Cisjordanie occupé par israel.

TTOI

Cisjordanie occupée : israël détruit encore cinq maisons palestiniennes

La destruction de ces maisons, dont certaines ont été financées par l’Union européenne, laisse 27 Palestiniens sans-abri, a indiqué une ONG israélienne.

Israel-detruit-cinq-maisons-palestiennes.jpg

Israël a détruit mardi matin cinq habitations en Cisjordanie occupée, a rapporté une ONG israélienne et les Palestiniens. Tôt dans la matinée, les bulldozers israéliens ont détruit cinq préfabriqués, dont certains portaient le sigle bleu de l’Union européenne.

27 Palestiniens à la rue, dont 16 mineurs. Des habitants ont été évacués manu militari par des policiers israéliens alors qu’ils tentaient de s’opposer à ces démolitions. En fin de matinée, il ne restait que des plaques de tôle tordues et quelques effets personnels parmi lesquels des enfants jouaient sous un soleil brûlant. Vingt-sept personnes, dont 16 mineurs, sont désormais sans-abri, a indiqué l’ONG israélienne B’Tselem, qui dénonce régulièrement les exactions de l’armée et de la police israéliennes dans les Territoires palestiniens. « Trois de ces habitations avaient été financées par l’Union européenne », a également précisé l’ONG.

Dans un communiqué, le Premier ministre palestinien Rami Hamdallah a accusé Israël de « détruire inlassablement des maisons palestiniennes pour laisser le champ libre à l’expansion illégale de la colonisation« , alors qu’Oum el-Kheir se trouve à proximité de la colonie israélienne de Karmel.

L’Etat hébreu fait lui valoir que les habitants n’ont pas obtenu de permis de construire, qu’il ne délivre qu’au compte-goutte aux Palestiniens. Près de 600.000 colons israéliens vivent actuellement en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, territoire palestinien également occupé par Israël. La communauté internationale voit dans leur présence sur ces terres un obstacle majeur à la création d’un Etat palestinien et donc à la paix entre Israéliens et Palestiniens.

Europe 1

Vaucluse: La justice ordonne que la mosquée de Sorgues redevienne un entrepôt

Deux associations musulmanes et leurs présidents de Sorgues, dans le Vaucluse, ont été condamnés mercredi par le tribunal correctionnel d’Avignon à remettre en état un entrepôt transformé en mosquée.

Capture d’écran 2016-04-28 à 15.45.58.png

Les associations La Renaissance culturelle sorguaise et La Sérénité ainsi que leurs présidents, Brahim Bouharrada et Jamel Mouloua, sont donc contraints de remettre en conformité les lieux, démolir les aménagements, la signalétique et abaisser la clôture dans un délai de deux mois avec une amende de 75 euros par jour de retard. Ils devront également acquitter une amende de 100 euros par m2 de surface construite.

Ils étaient poursuivis pour avoir réalisé sans autorisation des travaux pour transformer un entrepôt entouré d’un terrain de 2.600 m2 qu’ils avaient acheté 350.000 euros en août 2014, en lieu de culte et d’enseignement religieux. Deux pièces dédiées à la prière et des salles de classe ont été aménagées dans le hangar et le bâtiment de deux étages attenant. A l’extérieur, une rampe d’accès a été installée et le mur d’enceinte surélevé.

Accord verbal du maire

Lors de l’audience le 30 mars, les prévenus avaient assuré leur bonne foi, prétendant avoir obtenu lors de réunions l’accord verbal du maire, Thierry Lagneau (LR), qui leur avait, selon eux, garanti que le PLU serait modifié, la zone dans laquelle est située la parcelle interdisant tout bâtiment recevant du public.

Selon Me Lemaire, le maire avait dû revenir sur sa parole sous la pression des candidats du Front national de son canton quelques mois avant les élections départementales de mars 2015.

20 Minutes