Jean-Pierre aborde une jeune fille dans la rue et exige une fellation

Viol agression sexuelle fellation  forceMardi 15 septembre, une jeune stagiaire en restauration fait du stop à l’arrêt de bus du Ganil, à Caen. Jean-Pierre, 59 ans, passe par là parce qu’il se rend au magasin Jardiland. Comme il trouve la jeune fille de 18 ans « mignonne », il décide de la prendre en stop dans sa Peugeot 307.

Jean-Pierre lui fait rapidement des propositions sexuelles, et comme elle refuse, lui propose 200 € pour une fellation. Selon lui, l’acte aurait tourné court à cause d’une panne sexuelle et elle lui aurait rendu 100 €. La jeune fille contestera avoir accepté l’offre.

Le lendemain, Jean-Pierre revient au Ganil où la jeune fille attend le bus ou une voiture, elle refuse de lui parler ou de monter avec lui, il l’insulte puis s’en va. Mais vendredi 18 septembre, elle prend le bus pour Courseulles. Jean-Pierre suit le bus en voiture. Après être descendue, elle consulte son mobile quand Jean-Pierre surgit dans son dos et l’enserre par la taille avant de la tirer en arrière. Elle se débat, alors qu’il tente de la faire monter de force dans sa voiture. Elle réussit à s’échapper, il la poursuit en l’insultant, la fait tomber. Des témoins assistent à la scène et appellent les gendarmes.

Pour la procureure Carole Etienne, « on a un passage à l’acte pathologique, mais il veut embrouiller la vérité, la faire passer pour une fille légère et menteuse, car il a honte de ce qu’il a fait. Sans les témoins le 18 septembre, on serait dans le parole contre parole. Il ne se remet pas en question. Il a révélé une personnalité qui n’est pas de nature à rassurer. » Le tribunal condamne Jean-Pierre à 18 mois de prison.

Ouest France

Didier, Anthony, Steevy condamnés pour trafic de drogue

Après une enquête poussée, la police interpelle Didier Delahaye début octobre 2014 et perquisitionne son domicile au Calvaire-Saint-Pierre, à Caen. Sous son lit, les enquêteurs découvrent 700 g d’héroïne. Sa compagne, qui l’aidait dans le trafic, est aussi arrêtée. Didier revendait de l’héroïne, un kilo et demi en dix mois, selon ses déclarations, et un peu de cocaïne. Il en retirait « l’équivalent d’un smic par mois ».

Les principaux fournisseurs de Didier, qui s’approvisionnait aussi à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), n’ont pas été identifiés. Un de ses fournisseurs, Anthony, 22 ans, habite près d’Elbeuf. Il a aussi mis en contact Didier avec Steevy, de Brionne (Eure). Gary, 31 ans.

Didier Delahaye a été condamné à trois ans et demi de prison ferme avec maintien en détention et sa compagne à 18 mois de prison avec sursis. Anthony, trois ans dont 18 mois avec sursis ; Gary, deux ans dont 18 mois avec sursis ; et Steevy, six mois de prison ferme.

Ouest France