«On va te tuer» Un responsable des jeunes communistes menacé de mort par un groupuscule d’extrême droite

mehdi-belmecheri-roental-menace-de-mort-bds

«On va te tuer » : Mehdi Belmecheri-Rozental, 25 ans, responsable des questions internationales pour le Mouvement des jeunes communistes de France (MJCF), a été de nouveau victime de menaces de mort, lundi, sur son téléphone portable. Deux de ses camarades ont aussi reçu les mêmes coups de fil. « Je n’ai pas répondu aux appels », affirme le militant, pour qui la situation est « lourde à porter ». Le parquet de Créteil (Val-de-Marne) a été saisi de l’enquête après qu’il a déposé plainte contre X, il y a deux mois.

Les premières intimidations remontent au mois de décembre. Avec une quarantaine de jeunes communistes du Val-de-Marne, tracts et pétitions en main, ils mènent alors une action « Boycott, désinvestissement, sanctions (BDS) » contre les produits israéliens à l’hypermarché Leclerc de Vitry-sur-Seine. Sans heurt, ils vident les étagères des jus d’orange Jafaden, une « marque repère », « fabriqués à partir de fruits cultivés sur des territoires palestiniens occupés par Israël », explique-t-il.

L’initiative, diffusée sur les réseaux sociaux, a déclenché les hostilités de la Brigade juive, un groupuscule sioniste d’extrême droite, proche de la Ligue de défense juive. « Un bon communiste est un communiste mort », peut-on lire dans un commentaire. S’ensuit une avalanche de menaces envers Mehdi Belmecheri-Rozental : une quarantaine d’appels quotidiens pendant dix jours et le piratage de sa ligne téléphonique pour annoncer à ses parents qu’ils allaient « retrouver son corps sous un pont de la Seine »…

L’Humanité

Le Maroc boycotte Israël au Championnat du monde de tennis en fauteuil roulant

Selon les médias israéliens, la sélection du Maroc de tennis en fauteuil roulant aurait boycotté un match contre l’équipe israélienne.

Capture d’écran 2016-05-28 à 20.56.07.png

Selon la presse Israélienne, la sélection marocaine d’Handisport de tennis –comprenez tennis en fauteuil roulant- ne se serait pas présentée jeudi 26 mai lors d’un match contre l’équipe israélienne dans le cadre du Championnat du monde qui se déroule actuellement à Tokyo au Japon.

Contactée par le Jerusalem Post, un média israélien, la Fédération internationale de tennis (IFT) a déclaré vouloir se saisir de l’affaire et entrer en contact avec les autorités marocaines pour mettre la lumière sur ces événements.

« Nous saisirons la Fédération marocaine de Tennis d’une question d’urgence pour établir les faits de cette situation, et nous allons suivre les règlements pertinents de l’ITF en fauteuil roulant et la Constitution de l’ITF, le cas échéant, afin de déterminer les mesures appropriées», a déclaré un porte parole de l’IFT.

Telquel