Interdiction du voile dans les lieux publics: @France2tv diffuse en live un tweet erroné

IMG_4170.JPG

France 2 a diffusé le tweet d’un internaute dénonçant au prix d’une grossière erreur l’illégalité du port du voile d’une participante à un débat face à Manuel Valls.

Hier soir, dans L’Emission Politique, Manuel Valls a débattu avec une femme voilée. Attika Trabelsi, entrepreneure et militante dans une association, interpelle le candidat à la présidentielle sur les discriminations subies par les femmes qui portent le voile. Voir une femme voilée en plateau, ça ne plaît pas à certains téléspectateurs. Et ils le font savoir, notamment sur Twitter. En direct, France 2 diffuse des «morceaux choisis» de tweets réagissant à l’émission avec le hashtag #LEmissionPolitique. Au moment du débat entre Valls et Trabelsi, c’est donc un tweet d’Eric Léger, pro-Fillon, qui défile sur l’écran :

«Refuser d’ôter son voile dans un lieu public c’est braver les lois de la République. On est en France ou on ne l’est pas.»

Et voilà comment l’idée (fausse) selon laquelle le voile est interdit dans les lieux publics se propage. Puisque ce tweet a été diffusé en direct, il a été vu par la majorité des téléspectateurs. D’autres internautes s’en sont d’ailleurs ému, capture d’écran à l’appui :

En effet, aucune loi de la République n’oblige évidemment quelqu’un à ôter son voile dans les lieux publics. La loi du 11 octobre 2010 interdit la dissimulation du visage dans l’espace public et donc le port du voile intégral. Mais le voile vu sur le plateau de France 2, qui ne couvre que les cheveux, n’est en rien concerné par la loi de 2010. «Sont notamment interdits, sans prétendre à l’exhaustivité, le port de cagoules, de voiles intégraux (burqa, niqab…), de masques ou de tout autre accessoire ou vêtement ayant pour effet, pris isolément ou associé avec d’autres, de dissimuler le visage», précise d’ailleurs la circulaire relative à la mise en œuvre de la loi.

Où le voile est-il interdit ? Dans les écoles, collèges et lycées publics depuis la loi de 2004 sur la laïcité, qui interdit le port de tenues et de signes religieux ostentatoires. Mais pas dans les universités (où une telle interdiction «n’est pas au programme», a indiqué Valls hier). Dans la fonction publique, le principe de neutralité dispose que les agents «doivent s’abstenir de manifester leurs convictions religieuses». Et la jurisprudence confirme que ce principe de neutralité interdit le port du voile aux agents de la fonction publique. En revanche, dans l’espace public, c’est-à-dire dans la rue, les transports en commun ou même les plateaux télés, le simple voile qui couvre uniquement les cheveux est autorisé. Garder son voile n’est donc pas contraire à la loi. Même face à Manuel Valls.

Libé

16 réflexions sur “Interdiction du voile dans les lieux publics: @France2tv diffuse en live un tweet erroné

  1. «Refuser d’ôter son voile dans un lieu public c’est braver les lois de la République. On est en France ou on ne l’est pas.»
    .
    Effectivement comme rien ne l’y oblige, cet internaute aurait du plutot écrire, je voudrais que cette dame ote son voile, il me dérange.
    Seulement dit comme ça, ça ne culpabilise pas la dame. Ca aurait indiquer son désir à lui et il n’aurait pas pu prendre pour argument la République et la France.
    Il aurait été obligé de dire son désir à lui. Et son désir n’intéresse personne. Tandis que s’afficher comme défenseur de la République et de la France ça vous pose un homme.
    Quand à France Télévisions, télévision d’Etat, il ne faut s’étonner de rien.

    J'aime

  2. Les hommes politiques font-ils semblant de ne pas connaître les lois ou est-ce qu’ils ne les connaissent pas réellement.
    Dans les deux cas, c’est très grave.

    J'aime

  3. les politiciens connaissent les lois a partir du moment ou cela les intéressent, le sioniste valls est contre le voile dans la rue par contre il est contre le retrait de la kippa dans les lieux publics alors que cet objet est 1 signe ostentatoire avéré aussi, même l’essayiste fourest voudrait que le port du crucifix soit interdit dans les lieux publics,elle essaye quoi cette pseudo dame

    J'aime

    • Fourest n’est pas laique, elle est anticléricale.
      Quant à Valls, il vise les signes extérieurs de foi d’une seule confession, il n’est pas laique non plus donc.
      En l’occurrence on n’appelle ça de l’islamophobie. Judéophobie si l’on ne vise que les signes extérieurs de foi juifs, christianophobie si l’on ne vise que les signes extérieurs de foi chrétiens…..etc. .
      Bref, la laicité à géométrie variable, elle est utilisée parfois par racisme, parfois par opportunisme, par idéologie.
      Bref, eux seuls savent ce qu’ils sont vraiment, des idéologues, des racistes, des islamophobes, des anticléricaux………
      Ce qui est certain c’est qu’ils ne sont pas laiques.

      J'aime

      • la fourest est pro sioniste par opportunisme car son patron c’est soros,et patron de sa copine découverte seins nus qui fait partie des femen’s si fouret déteste les curés c’est certainement parce qu’1 bonne sœur l’a rejetée

        J'aime

  4. Pourquoi une musulmane pratiquante n’est jamais invitée en tant qu’infirmière, chomeuse, agent des impots ou mère de famille.
    Pour parler d’écologie, d’Histoire ou d’économie.
    Pourquoi une musulmane pratiquante est-elle toujours invitée en tant que femme voilée et uniquement pour évoquer ce thème.
    Pourquoi une musulmane pratiquante est une musulmane pratiquante et n’est que cela pour nos médias.
    Comme si c’était leur seul état.
    C’est une forme de racisme.
    Si etre musulmane pratiquante c’est comme etre noir, une identité et pas une spiritualité, si etre musulmane pratiquante c’est etre perçue comme n’étant que cela pour nos médias, c’est une forme de racisme. c’est comme etre noir.
    Si elles sont invitées dans les médias ce n’est que pour parler soit du voile, soit de terrorisme. Leur seul état, musulmane.
    C’est une forme de racisme.
    Elles ne seraient que cela.
    Origine. Musulmane.
    Profession. Musulmane.
    Opinion politique. Musulmane.
    Loisirs. Musulmane.
    C’est un peu le message que les médias font passer, la perception qu’ils véhiculent. Leur état, condition, opinion, musulmane.

    J'aime

    • Pour un raciste, un noir est un noir et n’est que cela.
      Pour nos médias une musulmane pratiquante est une musulmane pratiquante et n’est que cela.
      Etre musulmane pratiquante c’est donc comme etre noir.
      Si etre musulmane pratiquante ne peut etre que leur seul état. C’est une forme de racisme.

      J'aime

      • A ce que je viens d’écrire, une personne comme Fourest répondrait, un noir ne peut pas ne pas etre noir.
        Une musulmane pratiquante peut ne pas l’etre.
        A force de médiatisation on connaît parfaitement les analyses et le cheminement de pensé des intervenants.
        Si par hasard on se met à tenir le meme type de discours à l’endroit des causes qu’ils défendent, qui leur tiennent à coeur comme la cause homosexuelle s’agissant de Fourest elle se met à dire le contraire, c’est de l’homophobie.
        Pour moi, on n’a pas plus à cacher sa préférence sexuelle que l’on a cacher sa confession.
        Mais si on le prétend s’agissant d’un homosexuel par exemple, si l’on se met à dire d’un homosexuel qu’il n’a pas à afficher sa préférence sexuelle en public, Fourest se met à dire que c’est de l’homophobie.
        S’agissant de sa confession, ça devient, on peut ne pas afficher sa confession en public.
        A force de l’entendre, on connaît par cœur le cheminement de pensée de cette demoiselle
        Ce type de discours, ça s’appelle etre un idéologue. Ce n’est pas cérébral, ce n’est pas de la déduction, une réflexion logique qui amène à un raisonnement qui se tient. C’est etre un idéologue.

        J'aime

      • On ne peut pas ne pas etre noir si on l’est.
        C’est une différence que l’on ne peut pas gommer.
        On peut ne pas etre pratiquant, c’est une différence que l’on peut gommer autrement dit.
        Ce qui revient à dire que n’est acceptable que ce contre quoi on ne peut rien.
        Les différences qui peuvent etre gommées deviennent des différences qui par nature deviennent moins acceptables que les autres.
        C’est mon analyse quant à ce type de raisonnement.
        La visibilité d’une spiritualité étant une différence qui peut etre gommée, elle n’aurait pas de raison d’etre.
        Un monde le plus uniforme possible ou l’on ne garde que ce que l’on ne peut pas gommer. C’est un peu la vision du monde qu’ont ces personnes.
        Expurger du monde tout ce qui peut l’etre. Si plus rien de spirituel ne compte, c’est que tout est dans l’Etat. C’est un logiciel totalitaire.
        Ces personnes sont des idéologues. N’est acceptable que ce à quoi je suis moi meme enclin ou ce pour quoi j’ai de la sympathie ou que je trouve acceptable. Tout le reste est à gommer. C’est un état d’esprit totalitaire.

        J'aime

  5. Les musulmanes pratiquantes devraient refuser ces invitations, le role de potiche musulmane auquel les médias les assigne. Ca les dessert complètement. Elles passent pour des etres vides d’esprit et de sens, sans autres capacités, aspirations que leur spiritualité.

    J'aime

    • Je crois qu’elles ont parfaitement réalisé qu’elles étaient utilisées comme argument politique.
      Les hommes qu’ils crèvent dans leurs banlieues. On va sauver les femmes de la banlieue et de leur condition de vie difficile.
      Nos hommes politiques veulent sauver les femmes et uniquement les femmes. Les hommes, qu’ils aillent voir ailleurs si on n’y est. Qu’ils crèvent dans leur banlieues, on ne sauve que les femmes. Elles ne sont pas idiotes. Elles ont bien compris qu’elles étaient utilisées comme argument politique.

      J'aime

  6. Une musulmane pratiquante est une musulmane pratiquante et ne serait que cela pour nos médias.
    Mais aussi elle ne serait qu’une femme. un sexe, un genre.
    Elle n’est qu’une musulmane pratiquante, mais elle aussi réduite à son genre.
    Citation;
    Une idée: inviter, parfois, des musulmane non voilées, ça existe aussi et elles parlent tout aussi bien de la femme!!
    C’est un tweet de Sonia Mabrouk.
    Je n’avais pas compris de cet entretien qu’il s’agissait de parler de genre.
    C’est un tweet qui a une connotation sexiste. J’ai remarqué que ce sont souvent des féministes qui parlent ainsi.
    Une femme est une femme et ne serait que cela.
    Dans le meme genre, un invité dont on saurait qu’il est homosexuel, une remarque du genre, inviter des hétérosexuels, ils parlent tout aussi bien de l’homme, ou un invité juif pratiquant portant une kippa, inviter des hommes sans kippa, ils parlent tout aussi bien de l’homme n’aurait pas plus de sens.
    C’est réduire une personne à son identité sexuelle ou à sa pratique religieuse, ils seraient des homosexuels, des pratiquants et ne seraient que cela.
    Dans un monde normal, on devrait se ficher éperdument ça.
    Je ne sais pas si j’exprime bien mon sentiment, mais une telle analyse est malsaine je trouve, il y a un loup quelque part dans ce type d’analyse mais je n’arrive pas bien à le définir.
    D’ailleurs si une femme existait, elle serait toutes les femmes. Et c’est impossible.
    Si un homme existait, il serait tous les hommes.
    Il y a donc forcément, des femmes, mais pas la Femme.
    Ce que l’on appelle la Femme c’est un portrait d’elle que l’on s’est forgé, un idéal, elle féminine, glamour, intelligente, indépendante…….etc.
    La femme avec un grand F, c’est un idéal à atteindre, mais on ne peut pas retrouver la Femme dans toutes les femmes, c’est impossible.
    La Femme avec un grand F est un idéal auquel on peut ne pas adhérer d’ailleurs. C’est un idéal qui peut laisser complètement indifférent. On peut n’etre que cérébral et se ficher éperdument de sa féminité, etre un vrai garçon manqué, etre d’apparence très masculine, homosexuelle meme, on n’en reste pas moins femme.
    Je n’ai pas vu l’émission, je comprends qu’elle retient de cette émission que l’on a donné la parole à une musulmane pratiquante, qu’elle perçoit de cette musulmane pratiquante qu’elle n’est qu’une femme, qu’elle la réduit à son sexe, son genre.
    C’est une forme de sexisme.
    Pourquoi une femme n’est qu’une femme et n’est toujours que cela chez les féministes.

    J'aime

  7. …….Il y aurait une concurrence entre les pratiques spirituelles et on ne le saurait pas.
    C’est ce que je comprends d’une telle appréciation.
    Comme si les pratiques religieuses étaient devenues non pas des choix de vie qui nous sont propres mais étaient devenues des rivalités, des choix de vies dont il faudrait répondre.
    Il faudrait un juste équilibre de temps de parole comme si ces choix de vies étaient devenus des opinions politiques on serait tenu de justifier ses choix dans un juste équilibre de temps de parole.
    Si l’on donne la parole à une musulmane pratiquante, il faudrait donner la parole à une musulmane non pratiquante dans un juste équilibre.
    Si l’on donne la parole à un homosexuel, il faudrait donner la parole à un hétérosexuel dans un juste équilibre.
    Si l’on donne la parole à une personne qui a une philosophie de vie, attirance, conviction ou pratique allant dans un sens, il faudrait donner la parole à une personne qui contredit non pas son contraire mais ce à quoi il adhère lui aussi.
    Comme entre défenseurs de la cause animale par exemple. A des personnes qui adhèrent à la meme chose, mais qui ne sont pas d’accord sur la ligne à adopter.
    Bref comme si l’on pouvait débattre d’une spiritualité, d’une conviction personnelle comme étant une chose pour laquelle il aurait une ligne de conduite préférable à une autre et dont il faudrait débattre pour savoir laquelle est le mieux à adopter.
    Comme un débat entre gens de gauche par exemple.
    C’est ce que je comprends de ce type d’appréciation.
    Il y aurait une façon de pratiquer sa spiritualité qui serait préférable à une autre et pour cette raison, il serait judicieux de ne pas favoriser des temps de paroles à l’une plus qu’à l’autre afin que les téléspectateurs puisse en juger sans parti pris.
    Comme si nos pratiques religieuses devaient etre adoubées par d’autres.
    Ce ne sont pourtant pas des choses que l’on adoube ou pas. On doit s’en ficher éperdument. Si l’on est laique en tout cas, on doit s’en ficher éperdument.
    Elle dit aussi certainement pleins d’autres choses mais je vais en rester là. On pourrait faire des romans d’une telle analyse je crois.

    J'aime

  8. Une femme est une femme et n’est que cela.
    C’est le logiciel d’un machiste.
    Une féministe ayant cette vision c’est un peu une machiste qui s’ignore.
    Dans tout ce que l’on fait, ce que l’on dit, on n’est femme. On n’est pas défenseur de la cause animale par exemple, on n’est une femme défenseur de la cause animale. Comme s’il y avait des traits inhérents au fait d’etre une femme qui ferait que c’est une spécificité à préciser, à mettre en avant car elle ferait une différence.
    Etre une femme défenseur de la cause animale (ou tout autre chose) ce ne serait pas la meme chose que s’il s’était agit d’un homme.
    C’est en tout cas ce que je comprends.
    Personne ne dit jamais ça. On dit, je suis défenseur de la cause animale.
    C’est ce que dit entre autre, un discours tel que il faudrait aussi inviter une musulmane non voilée, elle parle tout aussi bien de la femme.
    Les femmes musulmanes, qu’elles soient voilées ou pas, ne peuvent parler que d’une chose, la femme. Elles ne sont pas des croyantes comme peut l’etre un homme, elle sont des femmes e ne sont que cela.
    Vraiment je ne comprends pas ce type de logiciel.
    Défendre le genre, le fait meme d’etre une femme est-ce défendre les femmes ou est-ce au contraire les cantonner au seul fait meme d’etre femme.

    J'aime

  9. J’aimerais bien savoir pourquoi un précepte qui commande de couvrir les cheveux, comme c’est le cas dans l’hindouisme est acceptable et pourquoi dès lors qu’il s’agit de l’islam ça ne le serait plus.
    Ou un autre paramètre aussi, pourquoi dès que c’est un précepte qui concerne les hommes c’est acceptable et dès lors qu’il concerne une femme ça ne le serait plus.
    Pourquoi quand il peut s’agir d’un homme, des habitudes, des pratiques, laissent indifférent et dès lors qu’il s’agit d’une femme, des pratiques, préceptes deviennent tout à coup intolérables, insupportables.

    J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s