Emplois fictifs des assistants FN : le Parlement européen estime la fraude à 5 millions d’euros

xvm8ba00152-d329-11e6-a9e9-ec8855ae56b6

Le Parlement européen a estimé à 4.978.122 euros son préjudice potentiel pour les salaires qui auraient été versés frauduleusement à des assistants d’eurodéputés frontistes entre 2012 et 2017.

4.978.122 euros. C’est très précisément la somme du préjudice potentiel évaluée par le Parlement européen pour les salaires qui auraient été versés frauduleusement à des assistants de députés européens du Front national entre 2012 et 2017, a appris l’AFP auprès de sources proches du dossier, jeudi 27 avril. Ces assistants sont au centre d’une enquête sur des soupçons d’emplois fictifs.

Cette estimation, 4.978.122 euros au 21 avril, est une « mise à jour » après la découverte des « éléments nouveaux » du dossier ces derniers mois. En effet, cette somme peut encore évoluer, a écrit dans une note aux juges d’instruction l’avocat du Parlement européen, Patrick Maisonneuve, a précisé l’une des sources. Une précédente estimation du Parlement, en septembre 2015, a évalué ce préjudice potentiel à 1,9 million d’euros.

L’actuelle candidate présente au second tour de l’élection présidentielle, Marine Le Pen, son père Jean-Marie Le Pen, son conjoint Louis Aliot ou encore l’un de ses fidèles Florian Philippot… Tous sont visés, parfois pour plusieurs assistants, ainsi que treize autres eurodéputés frontistes présents au Parlement, dans la note transmise cette semaine à l’AFP. Autant de cas que l’enquête judiciaire en France, dans laquelle le Parlement européen est partie civile, devra confirmer. « Je constate que ces violations du secret de l’instruction suivent un timing parfait« , a réagi l’avocat de Marine Le Pen, Rodolphe Bosselut, sans faire d’autres commentaires.

Déjà deux mises en examen

Les juges s’interrogent sur la présence de 20 assistants parlementaires sur des postes figurant dans l’organigramme du parti en France, ce qui laissait supposer qu’ils étaient affectés à d’autres tâches que celles pour lesquelles ils étaient rémunérés.

RTL

2 réflexions sur “Emplois fictifs des assistants FN : le Parlement européen estime la fraude à 5 millions d’euros

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s