Marine Le Pen veut interdire l’école aux enfants des sans papiers

092ecef0645cdcd3bb70c9e6d8a

La chef de l’extrême droite française, Marine Le Pen, candidate à l’élection présidentielle de 2017, a dit jeudi à l’AFP avoir l’intention d’interdire l’école aux enfants de sans papiers si elle parvient à la magistrature suprême.

La présidente du parti Front national (FN) a ajouté vouloir aussi faire payer aux parents étrangers, en situation régulière mais qui ne travaillent pas, une «contribution» aux frais de scolarité de leurs enfants.

«Je n’ai rien contre les étrangers, mais je leur dis: Si vous venez dans notre pays, ne vous attendez pas à ce que vous soyez pris en charge, à être soignés, que vos enfants soient éduqués gratuitement, maintenant c’est terminé, c’est la fin de la récréation!», a déclaré Marine Le Pen lors d’une rencontre avec la presse

«Plus de scolarisation des clandestins. Et contribution au système scolaire de la part des étrangers sauf s’ils cotisent en situation légale», a-t-elle ensuite précisé à l’AFP. «Demander une participation aux étrangers pour la scolarisation de leurs enfants (…) se fait dans beaucoup de pays dans le monde», a-t-elle justifié.

 

D’une façon générale, a fait valoir Mme Le Pen à l’AFP, « nous envisageons un accès restreint à la gratuité de certains services publics et à certaines prestations sociales aux étrangers qui arrivent dans le pays et n’ont pas encore cotisé et payé d’impôt. Tout cela sera bien entendu précisé» dans le programme à venir de la candidate.

Marine Le Pen, qui a pris les rênes du FN en 2011 au départ de son père Jean-Marie Le Pen, s’attache depuis à éviter les dérapages racistes qui avaient valu au patriarche de multiples condamnations. Mais elle reste fidèle aux fondamentaux de l’extrême droite, avec un discours très dur contre l’immigration, l’islam et l’Europe.

Tva Nouvelles

6 réflexions sur “Marine Le Pen veut interdire l’école aux enfants des sans papiers

  1. Autrefois dans les pays pauvres ou il n’y a avait pas d’infrastructures ou les colons n’investissaient pas dans les écoles, l’enseignement été prodigué par des villageois ou des religieux.
    On peut donc supposer que c’est ce qu’il se produirait aussi aujourd’hui.
    Ca existe encore dans des départements d’outre mer je crois.
    En Afghanistan par exemple c’est comme ça qu’il font. L’enseignement dans les régions abandonnées par l’Etat est pris en charge par des religieux, les religieux dans les villages apprennent aux enfants à lire et à écrire dans des madrassa ensuite ils apprennent par coeur des versets religieux.
    C’est le retour en arrière autrement dit.
    Plus d’école républicaine pour ses enfants, ils seront pris en charge par n’importe qui. S’ils le sont encore.

    J'aime

  2. Les religieux, des associations, des amis, la famille je ne vois que ça pour se substituer. A moins que ça ne devienne un délit de faire apprendre et qu’ils ne puissent pas. Lol.
    Heu non, pas lol.

    J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s