En lien direct avec Jeanne d’Arc, Nicolas menace de mort une juge

En septembre, furieux d’une décision du juge des enfants de Dunkerque concernant son autorité parentale, Nicolas va sur le compte Facebook du magistrat pour poster : «  Le peuple exterminera la franc-maçonnerie, sale p… de juge et toi avec  ».

Capture d’écran 2016-11-12 à 22.52.55.png

Durant la même période, à Lille, il s’en prendra aux services sociaux qui suivent son dossier, débarquant dans les locaux de l’UDAF (Union départementale des associations familiales) pour menacer d’exterminer le personnel.

En comparution immédiate, mercredi, il s’explique : «  Je voulais prévenir la juge qu’elle était manipulée par le diable. Dieu m’a dit directement qu’elle irait en enfer. J’ai peur de ce qui l’attend en enfer. Même Dieu m’a dit que ça lui était insupportable de savoir qu’elle allait souffrir des millions d’années.  » Nicolas assure qu’il entend des voix. «  Mais c’est des messages d’amour  », précise-t-il. Puis : «  Il y a un archange dans la salle, il vient de me caresser les joues. Vous, vous ne le voyez pas, car il est sur un autre plan  », dit-il aux juges qui jettent un œil au plafond. Mais point d’ange, en effet. Regrette-t-il ses agissements ?

« Mon avocat, c’est Dieu »

«  Mon avocat, c’est Dieu  », lâche-t-il. Me Debeugny, commis d’office, en est flatté. Mais il admet que ses pouvoirs terrestres sont limités. « Jeanne d’Arc vient souvent me voir. La dernière fois, elle a collé ses seins contre moi pour me dire  : «Je serai avec toi jusqu’au bout»  ». Puis d’évoquer le complot franc-maçon : «  Ils ont mis un micro dans ma tasse, chez moi.  ».

Peu importe, puisque tout cela se réglera devant le Tout-puissant. C’est sainte Thérèse de Lisieux qui le lui a dit, car elle vient le visiter de temps à autre. Dans ce dossier, l’expert psychiatre a conclu à une altération du discernement. Nicolas a écopé de deux mois de prison avec sursis mise à l’épreuve. Et une injonction de soins psychiatriques, faut-il le préciser.

La Voix Du Nord

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s