Une ville américaine paiera 2,9 M $ à des juifs hassidiques discriminés

Un promoteur affirmait que la ville et un de ses villages ont tenté de contrecarrer un projet de presque 400 logements pour des juifs ultra-orthodoxes

Bloomingburg-21-635x357.jpg

Un village du nord de l’état de New York et la ville où il est affilié paieront 2,9 millions de dollars à un promoteur juif pour régler une plainte fédérale affirmant qu’ils ont tenté d’arrêter la construction de logements destinés à des juifs hassidiques.

Le village de Bloomingburg et la ville de Mamakating ont accepté vendredi un accord avec Shalom Lamm et son entreprise, Sullivan Farms II.

Dans le cadre de l’accord, l’entreprise recevra 1,595 million de dollars de Mamakating et 1,305 million de dollars de Bloomingburg. L’assurance des localités paiera ces frais.

Le procès aurait dû commencer le 8 novembre.

La plainte, déposée en septembre 2014, accusait Bloomingburg et Mamakating de violations des droits civiques fédéraux et des lois d’équité en matière de logements, pour avoir tenté de faire cesser la construction de 396 maisons de villes destinées à des juifs hassidiques et conçues pour ce groupe. Elles auraient également tenté de rejeter la conversion d’une maison voisine en mikvé, un bain rituel juif.

Bloomingburg, qui compte 400 habitants, est situé dans le comté de Sullivan, dans la région des montagnes Catskill, à 120 kilomètres au nord de Manhattan. Mamakating compte 12 000 habitants.

En avril 2015, Mamakating et Bloomingburg avaient porté plainte au niveau fédéral contre Lamm, l’accusant de fraude, de corruption, d’extorsion, de fraude électorale et de corruption de fonctionnaires.

Elles affirmaient qu’il avait corrompu un ancien maire, utilisé un représentant pour l’aider à tromper le village sur ses intentions pour Chestnut Ridge et lancé une extorsion en promouvant une entreprise qui était corrompue à de multiples niveaux. La plainte avait par la suite été rejetée.

Dans l’affaire qui a été réglée par l’accord, les plaignants affirmaient que Mamakating et Bloomingburg s’étaient engagées dans une campagne de discrimination religieuse contre la communauté juive hassidique ces trois dernières années.

L’accord « devrait rappeler à la population que le sectarisme n’a pas sa place aux Etats-Unis », a déclaré dans un communiqué Steven Engel, l’avocat de Lamm.

« Nous espérons que ce moment horrible est à présent derrière nous, et que tous les habitants de cette belle région pourront vivre ensemble dans la paix et la compréhension mutuelle », a-t-il déclaré.

L’accord a été passé quelques mois après que la commission électorale du comté de Sullivan a réglé une plainte accusant des employés de la commission d’avoir tenté d’annuler les inscriptions sur les listes électorales de quelques 160 habitants hassidiques.

TTOI

Une réflexion sur “Une ville américaine paiera 2,9 M $ à des juifs hassidiques discriminés

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s