«Dehors ou la mort», la mosquée de Bron-Terraillon victime de tags islamophobes

dehors ou la mort mosquée Bron

Dans la nuit de mardi à mercredi, des tags («dehors ou la mort») ont été inscrits à la bombe sur le muret d’enceinte de la mosquée de Bron-Terraillon, ouverte l’an dernier sur la route de Genas. La plaque d’entrée a également été vandalisée.

C’est la première fois que l’édifice religueux, inauguré en mai 2015, est la cible de vandalisme. Les responsables de l’association cultuelle musulmane de Bron dénoncent des faits «malheureux», quelques jours après l’attentat de Nice.

De son côté le préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes et préfet du Rhône Michel Delpuech, condamne avec la plus grande fermeté un «acte irresponsable» qui «sème la discorde et crée un contexte de division alors que l’heure doit être plus que jamais à l’unité nationale». «L’État Islamique n’a de cesse de vouloir fracturer la société française. L’État républicain doit y répondre par l’esprit de concorde qui ne saurait laisser place à quelque amalgame que ce soit» précise Michel Delpuech.

Selon le préfet, «tous les moyens d’enquête seront mis en œuvre par les services de police pour identifier les auteurs de cet acte et les déférer devant la justice».

Le Progrès

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s