Le viol des Palestiniennes et des non juives peut être licite, selon le Grand Rabbin de Tsahal

 


Eyal Karim tsahal armée viol goy juive palestine israel judaisme talmud

La nomination du nouveau grand rabbin des armées d’Israël a suscité de vives réactions dans le pays, l’homme ayant sous-entendu par le passé que la Torah autorisait les militaires juifs à violer des femmes non-juives.

Mauvaise pioche : l’homme que Tsahal a choisi de nommer grand rabbin des armées, le colonel Eyal Karim, a sous-entendu il y a 14 ans qu’en temps de guerre, le viol de femmes non-juives par des soldats juifs était légitime. Des propos qui, à l’époque, avaient suscité une ample polémique.

Sans surprise, l’annonce de cette nomination n’est pas passée inaperçue : le leader du parti de gauche Meretz, «Energie» en hébreu, a pressé le premier ministre Benjamin Netanyahou d’intervenir, tandis que le principal journal du pays, Yedioth Ahronoth, a titré Nouveau grand rabbin de l’armée : «le viol est admissible en temps de guerre».

Les insinuations polémiques avaient été publiées en 2002 dans la section «Demandez au rabbin» du site israélien kipa.co.il. Eyal Karim répondait, alors, à une question concernant les recommandations de la Torah sur le viol en temps de guerre…

RT

Une réflexion sur “Le viol des Palestiniennes et des non juives peut être licite, selon le Grand Rabbin de Tsahal

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s