Violence en réunion : Contraintes allégées pour un ex-leader du bloc identitaire

Hier après-midi, Matthieu Clique, 27 ans, ex-figure locale de l’extrême droite toulousaine (Bloc Identitaire) s’est présenté devant le tribunal correctionnel de Toulouse. Sac à dos en main, passeport dans la poche arrière de son pantalon et déjà prêt à partir, l’ancien étudiant toulousain était pressé de comparaître devant le tribunal.

image

En novembre 2012, Matthieu Clique, avait été libéré de prison après la violente bagarre d’Arnaud -Bernard où la victime s’est retrouvée hémiplégique.  Mis en examen pour violence en réunion, il avait été placé en détention provisoire fin juin 2012.

Dans la nuit du 31 mars au 1er avril, ce garçon de 23 ans à l’époque aurait participé à une rixe dans le quartier Arnaud-Bernard. Il est soupçonné d’avoir donné un violent coup de pied à un étudiant chilien qui a gardé de très graves séquelles.

«Il nie être l’auteur de ce coup de pied», avait indiqué son avocat à l’origine de sa libération, Me Pierre-Marie Bonneau. Matthieu Clique avait été interpellé fin juin à Bollène, dans le Vaucluse. Il travaillait au service communication de cette commune dirigée par Marie-Claude Bompard (Ligue du Sud).

La Depeche

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s