Les Suisses disent non à l’expulsion automatique des criminels étrangers

Ce dimanche, les Suisses ont rejeté une proposition de la droite populiste qui visait à expulser automatiquement les auteurs étrangers de crimes et de certaines infractions. A l’annonce des résultats, des dizaines d’images de moutons heureux et fraternels ont déferlé sur le Web.

panneau-incitant-a-voter-lors-d-une-election-le-18-octobre-2015-a-fribourg-en-suisse_5550853.jpg

Après une campagne agitée, les Suisses auraient finalement rejeté la proposition polémique de la droite populiste qui voulait expulser automatiquement les étrangers criminels, selon les premières estimations après la clôture des bureaux de vote ce dimanche.

Très contestée, la proposition élargissait le renvoi automatique à tout étranger ayant déjà été condamné au cours des dix dernières années, qui serait reconnu coupable d’avoir commis des infractions mineures comme des « lésions corporelles simples » ou d’avoir participé à une rixe.

Une campagne virulente

Le gouvernement et le Parlement avaient jugé la proposition de l’UDC contraire aux « règles fondamentales » de la démocratie. Aucun autre parti national ne soutenait l’initiative.

L’Express

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s