Les juifs ukrainiens choqués après l’élection d’un maire Néo-Nazi

ShowImage.ashx

Deux mois après les élections locales en Ukraine, les habitants de la petite ville du nord de Konotop expriment leur choc et consternation sur le comportement du nouveau maire, Artem Semenikhin, du parti néo-nazi Svoboda.

Selon les rapports de presse, Semenikhin conduit dans une voiture portant le numéro 14/88, une référence de la numérologie dans les expressions, dit:

«nous devons assurer l’existence de notre peuple et un avenir pour les enfants blancs» et «Heil Hitler».

Et a remplacé la photo du président Petro Porochenko dans son bureau avec un portrait du chef de file national ukrainien et collaborateur nazi Stepan Bandera; et a refusé de hisser le drapeau officiel lors des réunions d’ouverture du conseil de la ville, parce qu’il est opposé à l’étoile de David qui figure sur le drapeau.  

« Malheureusement, la législation ukrainienne actuelle ne permet pas d’interdir ce parti, ou d’interdire à ses candidats de participer aux élections ».

JPost

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s