91 réflexions sur “Suggérer un article

  1. meurtre de policiers envers un jeune non-identifié dans l’article ce qui est bizarre et indécent pour les proches. de plus le décès s’est passé le 15 janvier 2016 et n’est révélé par la presse que le 24 février 2016 et ne fait pas les gros titre!!?
    le 24 mars 2000 une personne meurt également au commissariat de la même ville mayenne (53) de 10000 habitants. « 1 homme est mort au commissariat de police de Mayenne (53). [24 mars 2000]. On évoque un suicide par étouffement, mais, quelques jours plus tard, l’autopsie révèle des » ecchymoses inexpliquées » et des hématomes autour du cou. Aucune suite judiciaire connue.
    vu les statistiques nationale à ce sujet, on peut parler d’une hécatombe

    http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/laval-53000/une-enquete-apres-le-deces-dun-jeune-schizophrene-de-24-ans-4054183

    ce serait intéressant d’ajouter une rubrique crime policier

    J'aime

  2. Bonjour,

    Je suis journaliste pour La Semaine du Roussillon et je me permets de vous contacter car je m’aperçois que ma photo représentant une arrestation (https://www.lasemaineduroussillon.com/wp-content/uploads/2012/10/menottes-660×330.jpg) prise lors d’une démonstration de sécurité à Perpignan, exclusivement pour le journal La Semaine du Roussillon, a été réutilisée par plusieurs médias dont le vôtre.

    Vous pouvez partir du principe que lorsqu’une photo se trouve sur le site d’un confrère, et qu’elle n’est pas indiquée comme libre de droits, c’est qu’elle ne l’est pas et qu’il est n’est pas convenable de la piller.

    Merci de la retirer de vos articles, ou, si cela n’est pas possible, au moins de mentionner cette source : © P. Becker / La Semaine du Roussillon

    Cordialement,

    Philippe Becker, journaliste

    J'aime

  3. ublié le 13/05/2016

    Leffrinckoucke : six mois de prison ferme pour l’agresseur sexuel des blockhausPartagez sur :

    AddThis Sharing Buttons

    Le 1 er avril, près des blockhaus de Leffrinckoucke, le prévenu a été pris d’une frénésie sexuelle, sautant au hasard sur les femmes qu’il croisait. PHOTO MARC DEMEURE

    Un homme de 34 ans a été condamné ce vendredi pour avoir sauté sur les femmes qu’il croisait, sur la digue et à Leffrinckoucke, proposant des relations sexuelles et exhibant parfois son sexe. Le prévenu, pris de pulsions incontrôlables, d’apparence tout à fait normale, n’a pas su expliquer l’origine de ses pulsions.

    Le 1er avril, un grand soleil brille dans le ciel dunkerquois. Les promeneurs sont nombreux sur la digue et dans le secteur de Leffrinckoucke. On promène le chien, on fait son footing.

    Dany Gouley, 34 ans, en profite lui aussi. Il travaille de nuit à Arcelor, employé dans une entreprise de sous-traitance. Alors il a toute la journée devant lui. Il boit quelques bières sur la digue et fume quelques joints. Il se dirige ensuite vers les blockhaus de Leffrinckoucke.

    Là, il est pris d’une frénésie de sexe qu’il ne s’explique pas lui-même. Des femmes, il en a agressé de nombreuses ce jour-là près des blockhaus. Il l’a lui-même reconnu. Toutes n’ont pas porté plainte et n’ont pas été identifiées. Sauf deux dames âgées d’une cinquantaine d’années. La première promenait ses chiens. Dany s’est rué sur elle, le pantalon baissé, proférant des insanités et exigeant des relations sexuelles.

    La victime ne se démonte pas, essaye de garder son sang-froid, menaçant d’appeler la police. Dany prend la fuite et se réfugie derrière les blockhaus. Il réitère quelques minutes plus tard en se jetant sur une joggeuse, elle aussi âgée d’une cinquantaine d’années, la surprenant par-derrière.

    Pantalon baissé, il tente d’attraper le cou de sa victime avec son écharpe, la ceinture au niveau du bassin, lui fait des propositions obscènes. « Il a tenté de m’étrangler, il a tenté de me violer, j’ai hurlé, hurlé, hurlé », raconte la victime. Un cycliste qui passait à proximité a fait fuir Dany qui a été identifié grâce à sa voiture et interpellé dans la nuit sur son lieu de travail.

    À la barre, celui qui vit en Normandie montre un comportement parfaitement normal. Il est marié à une jolie femme, vient d’acheter une maison, travaille en CDI. Rien ne permet de déceler le moindre signe de déviance. Alors que s’est-il passé dans la tête du prévenu ce 1er avril ? « Je voulais des relations extraconjugales. J’ai été maladroit, je le reconnais. Je comprends que les victimes aient eu peur. Je ne serais pas allé jusqu’au bout », répond-il lorsqu’on lui demande ce qui se serait passé si les victimes n’avaient pas crié.

    Dany Gouley avait été présenté début avril dans le cadre d’une comparution immédiate. Le procès avait été renvoyé faute d’expertise psychiatrique. Il avait été incarcéré dans l’attente de son procès. Il a été condamné, ce vendredi, à dix-huit mois de prison dont douze avec sursis mise à l’épreuve. Il est ressorti libre.

    Par Alexis Constant

    J'aime

  4. Sarlat : prison ferme pour deux des trois cambrioleurs

    Mis à jour à 12h45 par D. B.

    S’ABONNER  

     8

    Plusieurs commerces de la capitale du Périgord noir avaient été visés. © 

    ARCHIVES FRANCK DELAGE

    Le trio avait sévi dans le vieux Sarlat fin avril et début mai

    Agés de 22 à 30 ans, trois jeunes hommes étaient jugés mercredi après-midi devant le tribunal correctionnel de Bergerac pour lescambriolages de plusieurs commerces dans le vieux Sarlat, fin avril et début mai.

    Publicité

    Récidivistes en la matière, sortis de prison ces derniers mois, Jérôme et Mathieu ont été condamnés à un an d’emprisonnement avec maintien en détention. « Concernant tous les deux, il y avait déjà suffisamment de peines et d’avertissements », a explicité le président du tribunal à l’énoncé du jugement.

    Bouteilles et conserves

    Philippe, le troisième prévenu, à la manoeuvre durant les cambriolages mais dont le casier judiciaire est vierge, s’en tire avec six mois d’emprisonnement avec sursis. Une peine assortie d’une mise à l’épreuve comportant notamment une obligation de soins, ainsi qu’une interdiction de résider à Sarlat et d’entrer en contact avec ses complices pendant deux ans.

    Le trio avait sévi à deux reprises dans le vieux Sarlat, cambriolant de nuit la boutique du château Lagrézette, le Comptoir gourmand et l’épicerie Lespinasse, mais aussi des pizzerias. Le butin : des fonds de caisse, des bouteilles, des conserves.

    J'aime

  5. HAUTE-SAVOIEChablais/Annemasse : un an de prison ferme pour le commercial-escroc

    Philippe Lassiégé a été reconnu coupable hier d’escroquerie auprès d’une trentaine de commerçants de Thonon, Évian, Marin, Neuvecelle et Annemasse, en 2013 et 2014, et condamné à une peine de douze mois de prison ferme. Ce pseudo-directeur commercial, qui n’a pas jugé bon de se présenter à la barre du tribunal correctionnel de Thonon (tout comme le 12 avril dernier, pour son procès), devra en outre rembourser les victimes à hauteur de 35 925 euros. Les commerçants avaient acheté des espaces publicitaires, des sets de tables et d’autres supports. L’un d’eux avait même passé commande de plus d’un million de sacs à pain publicitaires, pour un coût de 18 300 euros. Mais si leurs chèques ont tous été encaissés, les prestations n’ont jamais été assurées. Poursuivi également pour abus de confiance, exécution d’un travail dissimulé et usage de faux en écriture, Philippe Lassiégé avait “chargé” sa fille, qu’il avait propulsée au poste de gérante de sa société Objectif-média, basée en Suisse. Une jeune femme qui a été relaxée mardi, ainsi que l’avait réclamé le procureur de la République, estimant que la preuve qu’elle savait que son père était un escroc n’était pas établie.

    Publié le 11/05/2016 à 15:36 Vu 6992 fois

    J'aime

  6. Vous avez entendu parler d’un certain Michel Paulat.
    Un homme politique français.
    Je viens de voir une vidéo YouTube de ce monsieur ultra choquante.
    Ce monsieur dit sa haine des musulmans dans un micro, avec des gens autour.
    Les musulmans sont une ignominie qu’il faut mettre dehors pour faire bref.
    Je me suis toujours demandé comment on pouvait s’autoriser à tenir de tels propos quand dans un meme temps s’agissant d’un musulman on n’en dit qu’il est à ficher S et radicalisé. C’est un truc que je ne comprends pas. Ca pose vraiment question.

    J'aime

  7. Bonjour,
    Il devient urgent de faire du nettoyage dans le site, où il n’y a aucune modération apparemment. Il est encore temps car certaines pages sont totalement illégales. Une simple recherche avec des insultes classiques doit déjà apporter une belle moisson. Même une phrase avec « les juifs et les arabes » ou « tous pourris » permettrait déjà une bonne pêche comme par exemple « Les juifs et les arabes tous pourris que le s’en débarrasse un fois pour toute » écrit il y a presque 9 mois dans la page https://fdebranche.com/2016/03/28/le-grand-rabbin-les-non-juifs-ne-devraient-pas-avoir-le-droit-de-vivre-en-israel/. Certains se servent des commentaires comme panneaux d’affichage plus que douteux. La page https://fdebranche.com/2016/12/07/on-en-a-marre-des-arabes-alain-soral-frappe-daniel-conversano-sur-le-plateau-de-dieudonne/ est pas mal dans le style.
    PS : il n’y a aucun lien de contact ni de signalement d’un commentaire, c’est regrettable pour ne pas dire plus.

    J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s